Advertising
645

Que faire à Paris au mois d’août ?

 

Réputé ennuyeux, Paris au mois d’août révèle quelques enclaves et bonnes adresses pouvant sauver votre été d’un naufrage annoncé.

Par Alexis Chenu

Le Perchoir Gare de l'Est.

 

 

TERRASSES ET COCKTAILS

 

Trottoirs déserts, rideaux baissés, les trois premières semaines d’août annoncent en général le cauchemar assuré. Premier réflexe : penser hôtel et palace parisien, jamais fermés. Pour prendre un temps d’avance sur les événements de la rentrée, filer au Botaniste du Shangri-La, nouveau bar à cocktails à l’ambiance d’apothicaire où entre flacons et concoctions d’herbes s’offrent les cocktails les plus spectaculaires du moment, la version nid d’abeille du Bumble Bee à base de cognac, de miel de lavande, citron et fève tonka assurant de la meilleure déconnexion. Avant les foules promises de septembre, passer aussi au dernier Perchoir Gare de l’Est et son bar au style colonial, et trinquer au rosé, au Spritz et au kébab version gourmet.

 

Nouvelle adresse des quais de l’Hôtel de Ville lancée par l’équipée de La Juicerie, les Maquereaux ouvrent en ce mois d’août et jusque fin octobre une terrasse face Seine avec planchas iodées et petits blancs, et un bar à cocktails sur une péniche amarré aux quais pour couchers de soleil avec vue sur l’Ile Saint-Louis. En option : les croisières privées Green River Cruise avec huîtres et champagne embarquant à 6 ou 10 sur la Seine.

Daroco.

 

 

TRATTORIA, PENICHE ET BURGERS

 

Au rayon des bonnes tables, quelques adresses imparables restent ouvertes. À commencer par Daroco, la trattoria branchée d’Alexandre Giesbert et Julien Ross. Installé rue Vivienne dans l’ancienne boutique de Jean Paul Gaultier, leur dernier restaurant sert pizzas et pastas dans un décor épatant, où plantes grimpantes et plafond miroir font le cachet de la maison. Face au Pont Alexandre III, la table du Flow, dernière péniche du Pont des Invalides sort les nappes blanches et les petits plats de Geoffrey Rembert - commander ris de veau ou cabillaud et réglisse – pour un ticket à moins de 50 euros. Option déjeuner largement conseillé ou brunch du dimanche au restaurant de l’Hôtel Panache, nouvelle adresse d’Adrien Gloaguen (Hôtel Paradis) à la cuisine orchestrée par le successful David Lanher (Le Bon Saint-Pourçain, Racines). Dans un autre genre, tenter Five Guys, le restaurant de burgers fétiche de Barack Obama vient d’ouvrir à Bercy Village et devrait faire le buzz à la rentrée.

 

CINEMA, VELVET UNDERGROUND ET MICHEL HOUELLEBECQ

 

Question culture, Paris satisfait son monde tout l’été avec jusqu’au 21 août le Festival de Cinéma en Plein Air de la Villette (déménagé à la Grande Halle par souci de sécurité) et une thématique forte : « Dress Code ». Parmi les films cultes à ne pas manquer, Batman dans sa version nec plus ultra du kitsch par Leslie H.Martinson (le 7 août), Sept ans de réflexion et les fantasmes de Richard Sherman sur la blonde de Marilyn (le 14 août) ou Les Demoiselles de Rochefort (le 21 août). En profiter sur place (à la Philarmonie de Paris) pour assister aux derniers jours de l’exposition « New York Extravaganza » consacrée au Velvet Underground, le groupe mythique fondé par Lou Reed et John Cale (jusqu’au 21 août). Et dans un autre genre : immersion dans le monde artistique de Michel Houellebecq au Palais de Tokyo via l’exposition « Rester Vivant » (jusqu’au 11 septembre), Daniel Buren et son installation monumentale à la Fondation Louis Vuitton (jusqu’en février), le Robert Doisneau américain Louis Stettner au Centre Pompidou (jusqu’au 12 septembre)…

 

Bar Le Botaniste au Shangri-La : 10, avenue d’Iéna, Paris XVIe. www.shangri-la.com

Perchoir Gare de l’Est : sur les toits de la Gare de l’Est, Paris Xe.

Les Maquereaux : Quai de l’Hôtel-de-Ville – Pont Louis-Philippe, Paris IVe.

Daroco : 6, rue Vivienne, Paris IIe.

Flow : 4, Port des Invalides, Paris VIIe. www.flow-paris.com

Hôtel  Panache : 1, rue Geoffroy-Marie, Paris IXe. www.hotelpanache.com

Five Guys : 42, Cour Saint-Emilion, Paris XIIe. www.five-guys.com

 

 

Quel palace propose des soirées clubbing?
1

Quel palace propose des soirées clubbing?

Lifestyle Le célèbre palace de la rue du Faubourg-Saint-Honoré accueille tous les jeudis, vendredis et samedis des soirées à l'ambiance night clubbing délicieusement subersive. Le célèbre palace de la rue du Faubourg-Saint-Honoré accueille tous les jeudis, vendredis et samedis des soirées à l'ambiance night clubbing délicieusement subersive.

Que trouver au marché de Noël Astier de Villatte?
3

Que trouver au marché de Noël Astier de Villatte?

Lifestyle Tours Eiffel scintillantes, mini Joconde, coquillages multicolores, maxi bouches, visages d'Anna Wintour et poissons à froufrous… Les décorations de Nöel de la maison parisienne Astier de Villatte – célèbre pour sa céramique artisanale – vont rendre les sapins toujours plus beaux et originaux.    Tours Eiffel scintillantes, mini Joconde, coquillages multicolores, maxi bouches, visages d'Anna Wintour et poissons à froufrous… Les décorations de Nöel de la maison parisienne Astier de Villatte – célèbre pour sa céramique artisanale – vont rendre les sapins toujours plus beaux et originaux.   

Advertising
Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's
823

Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's

Food Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés.  Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés. 

Découvrez le nouveau Pétra : l’oasis d’AlUla
831

Découvrez le nouveau Pétra : l’oasis d’AlUla

Photographie Des tombes rupestres au cœur du désert au cœur d’une vaste vallée désertique, des oasis s’étendant à perte de vue… AlUla a tout d’un paradis perdu. Depuis le 9 octobre dernier, l’Institut du monde arabe consacre une exposition à cette région peu connue de l’Arabie Saoudite, située au nord-ouest du pays et datée d’il y a 7000 ans. Revenant sur sa longue chronologie qui prend racine à l’Antiquité, “AlUla, merveille d’Arabie” s’appuie entre autres sur de précieuses reliques datées de plusieurs siècles avant J.-C., des mises en situation de la région recréées dans les espaces du musée ainsi que des photographies épatantes de la région aujourd'hui, signées par Yann Arthus-Bertrand. Découvrez-en un aperçu ci-dessous. Des tombes rupestres au cœur du désert au cœur d’une vaste vallée désertique, des oasis s’étendant à perte de vue… AlUla a tout d’un paradis perdu. Depuis le 9 octobre dernier, l’Institut du monde arabe consacre une exposition à cette région peu connue de l’Arabie Saoudite, située au nord-ouest du pays et datée d’il y a 7000 ans. Revenant sur sa longue chronologie qui prend racine à l’Antiquité, “AlUla, merveille d’Arabie” s’appuie entre autres sur de précieuses reliques datées de plusieurs siècles avant J.-C., des mises en situation de la région recréées dans les espaces du musée ainsi que des photographies épatantes de la région aujourd'hui, signées par Yann Arthus-Bertrand. Découvrez-en un aperçu ci-dessous.

Virgil Abloh et le Silencio inaugurent un nouveau club à Paris
1

Virgil Abloh et le Silencio inaugurent un nouveau club à Paris

Lifestyle Au dernier étage du Théâtre du Châtelet, l'équipe du Silencion inaugure Joséphine, un nouveau club décoré par Ben Kelly - fondateur de la mythique Hacienda de Manchester - et Virgil Abloh. Au dernier étage du Théâtre du Châtelet, l'équipe du Silencion inaugure Joséphine, un nouveau club décoré par Ben Kelly - fondateur de la mythique Hacienda de Manchester - et Virgil Abloh.

A.P.C. lance des concepts stores et un café éphémère
1

A.P.C. lance des concepts stores et un café éphémère

Lifestyle Au sein de ses boutiques, A.P.C. lance un espace à l'esprit store et inaugure en parallèle son café au sein de la Joyce Gallery à Paris. Au sein de ses boutiques, A.P.C. lance un espace à l'esprit store et inaugure en parallèle son café au sein de la Joyce Gallery à Paris.



Advertising