Advertising
Advertising
14 Janvier

Oki Sato installe ses “fleurs de pluie” au Bon Marché Rive Gauche

 

Lundi 13 janvier 2020, le Bon marché inaugurait carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo) en présence d'Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff.

par Say Who

Patrice Wagner, Clara Luciani, Frederic Bodenes, Oki SAto
1/13
Sonia Sieff, Clara Luciani, Ana Girardot
2/13
Willy Cartier et Zachary Kunakey
3/13
Sylvain Lewis
4/13
Larry Vickers
5/13
Adam Vadel, Ant Pablos et Dani Morla
6/13
Ana Girardot
7/13
Aude Sarkamari
8/13
Le Bon Marché
9/13
10/13
11/13
12/13
Jda Rabarivelo
13/13
Patrice Wagner, Clara Luciani, Frederic Bodenes, Oki SAto
Sonia Sieff, Clara Luciani, Ana Girardot
Willy Cartier et Zachary Kunakey
Sylvain Lewis
Larry Vickers
Adam Vadel, Ant Pablos et Dani Morla
Ana Girardot
Aude Sarkamari
Le Bon Marché
Jda Rabarivelo
  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

  • En 2020, la nature reprend ses droits au Bon Marché Rive Gauche. Le grand magasin de la rue de Sèvres débute l’année avec une carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo). Le designer et architecte japonais investit les hauteurs du Bon Marché en y installant ses “fleurs de pluie” en mouvement (et dont la traduction japonaise “ame nochi hana” donne son nom à l’exposition) qui représentent quatre cycles naturels. Un instant gouttes de pluie poétiques, une seconde plus tard fleurs blanches en éclosion, l’installation invite à la rêverie et à la contemplation. Le tout au son du “Boléro” de Ravel joué par un orchestre et devant une foule compacte réunie sur les deux étages du Bon Marché. En véritable chef d’orchestre, Oki Sato apparaît en haut des escalators emblématiques pour saluer les invités, parmi lesquels Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff, Sylvain Lewis et Sarah Andelman.

     

    Photos : Say Who / Valentin Le Cron & Pierre Mouton

    Texte : Maxime Der Nahabédian

    Découvrez plus de photos sur SayWho.

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews