9


Commandez-le
Numéro
20

Netflix, Kate Winslet, Ewan McGregor… qui sont les grands gagnants des Emmy Awards 2021 ?

Série

La 73e édition des Emmy Awards s’est déroulée ce dimanche à Los Angeles, couronnant Netflix et des visages incontournables d’Hollywood mais ratant le coche de la diversité.

Elizabeth Debicki dans “The Crown“ (Netflix)

Ce dimanche 19 septembre, lors de la 73e édition des Emmy Awards qui se tenait à Los Angeles, certains sont repartis multi-couronnés. La série de The Crown, qui conte les déboires de la famille royale britannique, a dominé la cérémonie avec sept statuettes remportées, dont celle de la “meilleure série dramatique” ainsi que des prix pour les actrices Olivia Colman et Gillian Anderson. Cette hégémonie contribue à sceller une autre victoire : celle du géant Netflix qui rafle 44 récompenses, dont de nombreuses récompenses secondaires. La plateforme a néanmoins raflé plusieurs statuettes très convoitées dont celle de la “meilleure minisérie” pour Le Jeu de la dame. Cela place Netflix devant HBO, qui peut, quant à elle, se targuer d’avoir gagné 18 prix. Côtés personnalités, Kate Winslet a été sacrée “meilleure actrice dans une minisérie” pour sa prestation de flic à la dérive dans Mare Of Easttown, et Ewan McGregor “meilleur acteur” pour son incarnation émouvante du designer star Halston dans la série du même nom. Notons également que Michaela Coel, créatrice et actrice du poignant I May Destroy You, a mis la main sur le “prix du meilleur scénario pour une minisérie”.

Mais la cérémonie, qui se déroulait en public, a aussi donné lieu aux controverses. Seth Rogen s’est plaint du manque de mesures sanitaires mises en place lors de la soirée au moment de présenter un prix. Plus problématique, les Emmy Awards qui promettaient, avec leurs nominations, une ouverture inédite à la diversité, n’a pas tenu ses promesses. On peut ainsi se désoler de l'absence au palmarès 2021 d’Underground Railroad, qui évoque la façon dont des esclaves ont pu fuir les plantations dans l’Amérique du XIXe siècle ou encore de Pose, qui met en lumière la communauté gay et trans noire ou latino du New York des années 80. On retiendra par contre la célébration de RuPaul, entré dans l’histoire en remportant son 11e Emmy Award pour son émission de télé-réalité RuPaul’s Drag Race, diffusée sur Netflix. Il devient ainsi la première personne de couleur à avoir gagné autant d’Emmys. Un couronnement plus que mérité pour celui qui a changé la télévision autant que la société.

 

Les récompenses principales du palmarès 2021 des Emmy Awards :

 

Shows

Série dramatique : The Crown (Netflix)

Comédie : Ted Lasso (Apple TV+)

Minisérie : Le Jeu de la dame (Netflix)

 

Acteurs/Actrices :

Acteur dans une série dramatique : Josh O’Connor (The Crown)

Actrice dans une série dramatique : Olivia Colman (The Crown)

Acteur dans un second rôle (série dramatique) : Tobias Menzies (The Crown)

Actrice dans un second rôle (série dramatique) : Gillian Anderson (The Crown)

Acteur dans une comédie : Jason Sudeikis (Ted Lasso)

Actrice dans une comédie : Jean Smart (Hacks)

Acteur dans un second rôle (comédie) : Brett Goldstein (Ted Lasso)

Actrice dans un second rôle (comédie) : Hannah Waddingham (Ted Lasso)

Acteur dans une minisérie ou un téléfilm : Ewan McGregor (Halston)

Actrice dans une minisérie ou un téléfilm : Kate Winslet (Mare of Easttown)

Actrice dans un second rôle (mini-série ou téléfilm) : Julianne Nicholson (Mare of Easttown)

Acteur dans un second rôle (mini-série ou téléfilm) : Evan Peters (Mare of Easttown)

 

Réalisation/scénario

Réalisation (série dramatique) : Jessica Hobbs (The Crown)

Réalisation (comédie) : Lucia Aniello (Hacks)

Réalisation (minisérie, téléfilm) : Scott Frank (Le Jeu de la dame)

Scénario (série dramatique) : Peter Morgan (The Crown)

Scénario (comédie) : Lucia Aniello, Paul W. Downs et Jen Statsky (Hacks)

Scénario (minisérie, téléfilm) : Michaela Coel (I May Destroy You)