234


Commandez-le
Numéro
20 Bella Hadid

Victoria’s Secret : un documentaire revient sur les dessous scandaleux de la marque de lingerie

Série

Le docu-série en trois épisodes Victoria’s Secret: Angels And Demons, disponible depuis le 14 juillet sur la plateforme Hulu, aux États-Unis, revient sur les dessous peu reluisants de la célèbre marque de lingerie. Scandales, misogynie et hypersexualisation, le show permet de voir sous un autre jour une marque qui a incarné le summum du glamour et du sexy dans les années 90 et 2000.

Bella Hadid lors d'un défilé Victoria's Secret Fashion Show en novembre 2018 à New York @ Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic via Getty Images Bella Hadid lors d'un défilé Victoria's Secret Fashion Show en novembre 2018 à New York @ Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic via Getty Images
Bella Hadid lors d'un défilé Victoria's Secret Fashion Show en novembre 2018 à New York @ Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic via Getty Images

Durant les années 90 et 2000, la marque américaine Victoria’s Secret a fait fantasmer la planète avec ses défilés sexy et glamour et ses Anges (dé)vêtues de plumes et de soutiens-gorges ornés de pierres précieuses. Alessandra Ambrosio, Miranda Kerr et Behati Prinsloo ont ainsi fait les beaux jours de l’enseigne de lingerie provocante en portant les dessous affriolants pendant des shows télévisés très regardés. Jusqu’à ce que les critiques tenues en 2019 par le chef marketing de la marque, Edward Razek, sur les mannequins transgenres et plus-size provoquent un tollé dans l’opinion publique. Avec ses mannequins aux proportions presque irréelles et son esthétique tout sauf féministe, Victoria’s Secret perd des plumes et doit opérer, en 2021 un rebranding complet pour plus d’inclusivité. Le mouvement #MeToo a rebattu les cartes. Et désormais, la marque entend mettre en lumière des femmes célèbres pour ce qu’elles entreprennent (comme la footballeuse Megan Rapinoe ou la skieuse Eileen Gu) et non pour leurs courbes affolantes.

 

Mais l’image de Victoria’s Secret souffre de bien d’autres scandales. C’est ce que montre une série documentaire en trois épisodes, Victoria's Secret : Angels and Demons, diffusée depuis le 14 juillet aux États-Unis, sur la plateforme Hulu. Dans le premier épisode, le show (très racoleur même s’il repose sur un véritable travail d'enquête), revient sur le parcours spectaculaire et les idées marketing de l’ex-PDG de l'entreprise lucrative, le mystérieux milliardaire Les Wexner. C’est lui qui va faire de Victoria’s Secret un véritable empire avec ses concepts de défilés kitsch et bling bling mettant en lumière quelques unes des plus belles femmes du monde (Gisele Bündchen, Heidi Klum ou Tyra Banks).

L’homme d’affaires américain Les Wexner (dont la fortune est estimée à 5,6 milliard de dollars en 2022) instaure également une atmosphère quasi sectaire au sein de son entreprise. À travers de nombreuses images d’archives ainsi que des interviews de mannequins et de personnes ayant travaillé pour la marque, le documentaire diffusé par Hulu montre à quel point les mannequins ont été traitées avec misogynie, hypersexualisées et exploitées par une entreprise qui, comble de l’ironie, voulait renvoyer une image d’ "empowerment" féminin.

 

Dans le deuxième épisode de la série, c’est Jeffrey Epstein qui fait son entrée. L’homme d’affaires et délinquant sexuel accusé de trafic de mineurs qui s’est suicidé en prison avant le début de son procès en 2019 donne un cachet encore plus inquiétant à l’histoire de la marque de lingerie. Epstein aurait, selon les témoignages du documentaire, tenté de recruter de jeunes femmes dans son réseau de trafic sexuel en leur faisant croire qu’elles pourraient devenir modèles pour Victoria’s Secret. Au final, à l’instar du documentaire Abercrombie & Fitch : Une marque sur le fil, diffusé sur Netflix, Victoria’s Secret: Angels and Demons ne nous apprend pas grand chose de neuf sur la chute d'un empire mode jadis roi. Mais il a le mérite de déshabiller une griffe à succès en dévoilant combien elle a participé au sexisme ambiant des années 90 et 2000.

 

Victoria’s Secret: Angels and Demons (2022) de Matt Tyrnauer, disponible sur Hulu aux États-Unis. La série n’a pas encore de date de diffusion en France.