224


Commandez-le
Numéro
25

Ryan Murphy produit un nouveau drame queer pour Netflix

Cinéma

Après “The Politician” (2019), “Hollywood” (2020) et l’annonce de sa nouvelle série horrifique “Ratched” (2020) pour Netflix, Ryan Murphy signe “The Boys In The Band”, une nouvelle comédie dramatique pour le géant du streaming. Adapté de la pièce de théâtre homonyme de Mart Crowley sortie en 1968, le projet arbore un casting 100% queer, dans lequel on retrouve notamment Jim Parsons (“The Big Bang Theory”), Zachary Quinto (“American Horror Story”), Matt Bomer (“Magic Mike”) et Andrew Rannells (“Black Monday”).

1/5

New York, 1968. Un an avant les tragiques événements de Stonewall, il est toujours difficile d’assumer son homosexualité dans la Grosse Pomme. Les membres de la communauté LGBT se rassemblent lors de fêtes privées, où ils peuvent exister sans craindre les répréhensions. C’est dans ce contexte que Michael (Jim Parsons), un scénariste dépensier et alcoolique organise une fête pour célébrer l’anniversaire de son ami Harold (Zachary Quinto). À cette occasion, les “garçons de la bande” se réunissent, présentant alors tout un panel de dilemmes identitaires : alors que Donald (Matt Bomer) apparaît en pleine remise en question, Larry (Andrew Rannells) est présenté comme le séducteur éternel. Il vit avec Hank (Tuc Watkins), un professeur tout juste séparé de sa femme. Le dîner est également animé par Bernard (Michael Benjamin Washington), bibliothécaire timide qui succombe aux charmes de Emory (Robin de Jesús), décorateur extraverti. En guise de cadeau d’anniversaire, Harold bénéfice des services d’un escort candide, interprété par Charlie Carver (Desperate Housewives). Lorsque Alan (Brian Hutchison) – l’ex-colocataire de Micheal – débarque par surprise au dîner, les masques tombent et des vérités enfouies depuis des années viennent mettre en péril la cohésion du groupe.

 

Ce nouveau projet est réalisé par Joe Mantello (Hollywood) et produit par Ryan Murphy. Ce dernier – lui-même ouvertement gay – est passé maître dans l’art d’illustrer la communauté queer à l’écran, que ce soit par les différents personnages de sa série d’anthologique horrifique American Horror Story, ou bien dans Pose – un projet se focalisant sur la communauté Ball Room de New York dans les années 80. Le réalisateur avait d’ailleurs déclaré en 2019 sur Instagram : “Tout le casting assumait avec fierté son homosexualité. Nous étions tellement reconnaissants de célébrer les 50 ans de la pièce de Mart Crowley.” En effet, The Boys In The Band est une adaptation de la pièce du dramaturge américain, parue en 1968. Déjà à sa sortie, la pièce était un véritable phénomène culturel, résonant avec le climat d’oppression qui régnait à New York à la fin des années 60. Le projet a déjà été adapté en film en 1970, amenant les acteurs originaux des planches de Broadway jusqu’à l’objectif de William Friedkin (The French connection, L’exorciste).

 

The Boys In The Band, disponible sur Netflix le 30 septembre.