222


Commandez-le
Numéro
20

9 survêtements sélectionnés par Numéro homme

Shopping

Depuis l'arrivée en force du streetwear chez les plus grands labels et maisons dans les années 2010, le survêtement s'est peu à peu affirmé comme un véritable basique de la garde-robe, décliné au fil des collections sous de nombreuses formes. Oversize chez Balenciaga ou ajusté chez Wales Bonner, uni chez Celine, à imprimé chez Versace ou tricolore chez Lacoste, réversible chez Y/Project ou à boutons chez Gucci, découvrez 9 modèles de survêtements sélectionnés par Numéro homme sur les podiums des défilés printemps-été 2021.

  • Celine

  • Gucci

  • Balenciaga

  • Versace

  • Lacoste

  • Koché

  • Y/Project

  • Wales Bonner

  • Bluemarble

9 survêtements sélectionnés par Numéro homme

1/9

Toujours très inspiré par la jeunesse, Hedi Slimane s'est plongé pour Celine dans le phénomène des eBoys — équivalent masculin des eGirls, un archétype TikTok au style émo et très présent en ligne — et la culture du skate. Au circuit du Castellet dans le Var, la maison dévoilait une collection homme printemps-été portée par ses nombreuses couleurs, ses superpositions et son vestiaire casual oscillant entre grunge, clubbing et sportswear. Le créateur français y propose de nombreux hoodies, comme ce modèle beige chaud assorti à un jogging et porté sous un teddy loose vert émeraude en jersey velours.


En novembre dernier, la maison Gucci organisait le GucciFest, un festival en ligne au cours duquel elle présentait notamment sa collection printemps-été 2021 au fil d’une mini-série en 7 épisodes mettant en scène des personnalités aussi éminentes que Florence Welch, Billie Eilish ou encore Harry Styles. Alessandro Michele revient aux fondamentaux de la maison italienne avec vêtements pensés pour s’adapter à de nombreux quotidiens. Le créateur revisitait par exemple le fameux survêtement Gucci dans un nouvel ensemble en tissu fluide bleu ciel, dont le jogging s'agrémente de boutons pression.

 

Depuis son arrivée à la direction artistique de Balenciaga en 2015, Demna Gvasalia a apporté à la maison française sa vision ultra-contemporaine du vêtement, mais également du zeitgeist en revisitant les codes du luxe par un vestiaire “normcore”. Dans la pré-collection printemps-été 2021 de Balenciaga, le directeur artistique décline le survêtement sous de nombreuses formes, comme cet ensemble tricolore caractérisé par les manches extra-longues de sa veste à zip, la coupe oversize de son jogging et son nylon recyclé.

 

Donatella Versace apprécie tout particulièrement puiser dans les archives de sa maison. Pour la saison printemps-été 2021, intitulée “Versacepolis”, la créatrice italienne s'inspirait du défilé printemps-été 1992 où les références aux univers marin et mythologique étaient légion. Parmi des silhouettes sexy et estivales, Versace propose une veste blanche fluide et un pantalon assorti en polyester et coton léger, décoré d’un imprimé dit “Trésor de la mer” où l'on distingue de nombreux coraux et coquillages colorés.


Bleu-blanc-rouge, rayures et survêtement sont autant d’éléments qui composent l’ADN Lacoste depuis des décennies. Pour la collection printemps-été 2021 du label français, Louise Trotter a revisité ce vocabulaire emblématique en créant des jeux d’asymétrie des couleurs, motifs et détails de couture ou de tricot. En atteste cette veste zippée et ce short dans différences nuances de bleu, réveillé par des touches de rouge, bandes et passepoils blancs.



“Peut-être qu'à l'avenir, la mode ne sera plus représentée que par des images. Mais nous ne sommes pas dans le futur, nous sommes AUJOURD'HUI.” Pour la collection printemps-été 2021 de son label Koché, la créatrice Christelle Koché dévoilait au parc des Buttes-Chaumont un vestiaire sportswear-couture, mêlant par exemple des matériaux stretch à des plumes, à des bordures en dentelle ou, comme sur ce survêtement gris perle, en intégrant au jersey des monogrammes jacquard dont les lignes graphiques brillent discrètement.

 

Depuis son arrivée à la direction créative de Y/Project en 2013, le talent de Glenn Martens n'est plus à prouver. Jouant volontiers avec la superposition et la déconstruction, le créateur flamand a su proposer des designs uniques et modulables révisant les codes habituels de l’assemblage, comme le survêtement en coton de sa collection printemps-été 2021. Grâce à des boutons, des ajouts de tissu et extensions des doublures, sa veste blanche et jaune adopte un volume asymétrique étonnant tandis que le pantalon biface bleu et gris devient réversible et ses jambes se prêtent à diverses fantaisies.


Fin septembre dernier, le label Wales Bonner dévoilait une collection printemps-été 2021 inspirée par les années 80 en Jamaïque au moment de l’explosion du dancehall – musique jamaïcaine dérivée du reggae – dont émerge un vestiaire mêlant coupes vintage très années 70, tailoring anglais et sportswear hybride. Parmi les silhouettes, on découvrait en effet plusieurs ensembles créés en collaboration avec l’un des plus célèbres labels de sport, Adidas, comme ce survêtement rouge moulant en jersey de coton agrémenté de rayures blanches et du célèbre trèfle à trois feuilles.

 

Fondé en 2019 par Anthony Alvarez, le label français Bluemarble nourrit chaque fois ses collections par une nouvelle région du monde, qui leur insuffle un grand désir de voyage et d'évasion. Dans une vidéo filmée dans plusieurs quartiers de Paris, la marque de mode masculine dévoilait un vestiaire estival porté par des associations de couleurs très vives, dégradés et effets de motifs comme le paisley ou des matières brillantes et iridescentes, que l’on retrouve ici par empiècements sur le bleu clair d’un survêtement en matière technique, composé d'une veste rembourrée et  d'un jogging à zip.