227


Commandez-le
Numéro
29

Nuit Blanche 2021 : que nous réserve la 20e édition de l'événement parisien ?

Art

Pour cette 20e édition de la Nuit Blanche à Paris, les deux directeurs artistiques, Sandrina Martins – directrice du Carreau du Temple – et le chorégraphe Mourad Merzouki, proposent plus de 200 événements aux quatre coins de la ville. En écho au lancement des Jeux Olympiques de 2024, cette édition tissera des liens entre sport et culture à travers performances, spectacles de musique et de danse et expositions dans plusieurs sites sportifs de la capitale française.

Jeu de paume - Lenio Keklea ©Alexandra Masmanidi @ Anafi Biennale, Juin 2017.

Initiée en 2002 par la mairie de Paris, la Nuit Blanche rassemble le temps d’une nuit, à l'orée de l'automne, performances, installations, expositions dans l’ensemble de la capitale. Cet événement culturel annuel est devenu, au fil des années, un rendez-vous incontournable de la vie des Parisiens. Comme chaque premier week-end d’octobre, musées, théâtres et salles de concert ouvrent leurs portes aux petits comme aux grands, en proposant une vaste programmation – deux cents événements – entièrement gratuite. Quatre ans avant le lancement des Jeux olympiques en 202, cette vingtième édition, pensée par la directrice du Carreau du Temple Sabrina Martins et le chorégraphe Mourad Merzouki, tisse des liens entre le sport et l’art.

 

À travers plusieurs expositions, les jeunes plasticiens contemporains seront mis à l’honneur aux quatre coins de la capitale. En parallèle de ses expositions consacrées à Anni et Josef Albers et à la céramique, le musée d’Art moderne inaugurera cette nuit-là une exposition consacrée à cinq jeunes artistes lauréats de la seconde édition de la bourse 1 % du marché de l’art, organisée chaque année par la ville de Paris pour soutenir les jeunes plasticiens. Baptisée Les Envoûtés, l’exposition enchantera par le déploiement d’un monde métaphorique incarné par les travaux de la photographe Clarisse Hahn, de la peintre Kubra Khademi et du sculpteur Jean-Charles de Quillacq. Quant au fonds d’art contemporain de la Ville de Paris, acteur politique majeur en matière de soutien public des artistes, il dévoilera une partie de sa collection à travers une sélection de douze peintures, installations, photographies et vidéos exposées dans plusieurs endroits du Marais, dont notamment une sculpture de Jean-Alain Corre ou encore une vidéo de Kenny Dunkan au Carreau du Temple.

Rencontres inattendues - Sardine Pisces Hot Reality Problem Loving You Make Me Feel Mighty Real © Jean Alain Corre.

Screen Love Wait For Me by Julien Mignot, Courtesy galerie Intervalle.

La Nuit Blanche met également un point d’honneur à convier connaisseurs et promeneurs à une sélection de concerts, gratuits pour l’occasion. A la Philharmonie de Paris, rendez-vous des mélomanes dans le nord-est de la ville, le musée de la Musique proposera une soirée consacrée à l’érotisme. Dans le bâtiment construit par l’architecte Jean Nouvel, musiciens et danseurs proposeront une troublante investigation de l’expérience amoureuse à travers des créations atypiques, levant le tabou sur la dimension érotique de la musique, longtemps confinée à l’implicite. Chaque salle du musée disposera ainsi de sa propre programmation. Entre la Sonata Erotica du musicien Erwin Schulhoff, les performances dansées du duo Théo Touvet et Kaori Ito et les séances d’écoute des Erotiques du compositeur Pierre Henry, il sera ainsi possible à l’auditeur de circuler librement afin de profiter de cette diversité musicale. À la Gaîté Lyrique, la sculpture audiovisuelle du collectif Visual System, nommée Détour, offrira quant à elle une expérience sonore aux airs d’illusions optique sur une musique composée par Alexandre Bouvier et Thomas Vaquié.

 

Particularité de cette édition, la thématique du sport occupe une place centrale dans la programmation. Au cœur d’un stade du 16e arrondissement, où s’entraîne quotidiennement l’équipe de France de rugby, l’artiste Ange Leccia présentera une installation vidéo immersive Arrangement, composée de deux écrans vidéos d’où se diffusent des grondements d’orage. Le stade, plongé dans la pénombre, dégagera une atmosphère sonore frappante. L’artiste âgé de 69 ans, occupera également le vaste espace du stade en plantant deux cages de but au milieu de la pelouse, réduisant indéniablement l’espace de jeu. A la fois arène et cocon, le stade métamorphosé invitera à une expérience suspendue. Pendant ce temps, à Clamart, l’artiste d’origine marocaine Randa Maroufi explorera également les représentations du sport dans l'art lors d'une nuit de projection de vidéos, dédiées entre 16 et 18 heures aux jeunes enfants avant de s'ouvrir à un public adulte. Un aperçu prometteur des quelques 200 événements organisés pour l'occasion.

 

 

Retrouvez l'intégralité de la programmation de la Nuit Blanche 2021 sur le site de l'événement.
20e Nuit Blanche, samedi 2 octobre à Paris et en proche banlieue.