Texan installé à New York, le photographe Hugh Lippe sort diplômé de la Rhode Island School of Design en 2002 et a, depuis, collaboré avec des magazines tels que Dazed & Confused ou W et des labels comme Alexander Wang… Ses portraits et ses séries mode mêlent désir, force et désinvolture. Il distille aussi son esthétique dans des courts-métrages où il joue avec les clichés associés à la femme, tantôt objet, tantôt dominatrice.

 

Auteur de la série Born to Be Wild du Numéro 202 spécial Los Angeles, le photographe déclare : “Nous avons shooté dans l’Ouest, l’un de mes endroits préférés. Avec Sara Sampaio [l’une des couvertures du Numéro 202] qui est aussi belle qu’aventureuse, et les motos dans le désert, c’était un moment magique… Sa précédente série, La Mutante [Numéro 195], montrait une femme aux prises avec les machines, menacée d’hybridation robotique.