Advertising
29 Janvier

Vidéo exclusive : Adèle Exarchopoulos face à Luka Sabbat, génération sans filtre

 

Pour son premier film, dévoilé en exclusivité sur Numero.com, Jérôme Spleen a réuni l’actrice Adèle Exarchopoulos et le mannequin et influenceur star Luka Sabbat. Le duo y incarne tout l’esprit de sa génération : libre, entière, authentique et audacieuse…

Par Thibaut Wychowanok

“Unfiltered #1” de Jérôme Spleen avec Adèle Exarchopoulos et Luka Sabbat

Le film s’appelle Unfiltered, et il est à l’image de ses acteurs : sans filtre. Adèle Exarchopoulos, révélation de La Vie d’Adèle, il y a six ans déjà, a su garder son franc-parler tout en jouant les égéries pour Miu Miu et Louis Vuitton. Luka Sabbat, lui, s’est rapidement imposé comme l’’“adolescent le plus cool d’Instagram” : à 20 ans à peine, il compte déjà 1,6 millions d’abonnés. Assez, sans doute, pour se revendiquer sur les réseaux “creative entrepreneur” et “champion”. Repéré par Virgil Abloh à 18 ans, il défile pour le premier show de Kanye West. Aujourd’hui, Luka Sabbat a obtenu un rôle dans la série Grown-ish, spin-off de Black-ish. Icône de la génération slasheur, le jeune homme multiplie les casquettes : styliste, designer, mannequin, directeur de création…

 

Premier court-métrage d’une série (chaque film réunira un nouveau duo d’artistes), Unfiltered est imaginé dès l'origine comme un manifeste. “Adèle et Luka incarnent à mes yeux une génération qui n’a pas peur de croire en elle, explique son réalisateur. Le film rend hommage à cette confiance en soi, très inspirante, et à cette capacité des acteurs à se livrer sans filtre devant la caméra.” Manifeste générationnel, le film est tout autant un manifeste d’artistes. Il y a presque dix ans, Jérôme Spleen entrait dans l’école d’acteurs d’Ivana Chubbuck. Coach de Brad Pitt et de Charlize Theron, et auteur du livre The Power of The Actor, c'est elle qui lui transmet l’envie d’“aimer et de défendre les artistes. Un désir qui trouve son expression dans ce premier film puisque, comme il le souligne : “Unfiltered est un projet d’interprètes : un acteur derrière la caméra filme des acteurs devant la caméra. Nous parlons le même langage.

Côté musique, une autre réussite du film, Thomas Roussel (Prequell) est à la manœuvre pour magnifier ce spleen visuel chorégraphié avec élégance – Jérôme Spleen a également étudié la danse. Le film alterne ainsi images en studio et séquences filmées à New York. “J’ai imaginé le projet à New York en février dernier, explique le réalisateur. À l’époque, je filmais  avec mon iPhone des scènes de rue, des architectures, des lieux à Brooklyn liés à la danse de rue…” Ces images, réinterprétées et superposées, forment comme un poème visuel évoquant l’état d’esprit de la ville, écho à l’état d’esprit de la génération d’Adèle et Lukas.  “Le rêve américain, c’est aussi de réussir à imposer sa propre singularité, de faire de ses particularités, que certains voient comme des défauts, des forces et des moteurs de succès,” conclut le réalisateur.

 

Une version longue du film unfiltered #1 est en préparation.

Le prochain court-métrage Unfiltered #2 de Jérôme Spleen sera dévoilé en mars 2019.

 

 

Styling: Hugo Toucas

Hair: Franco Argento @thewallgroup

Make up : Megumi Itano @calliste

Director of photography: Jean Michel Poulichot

Editing: Tianes Montasser

Color grading : Nicolas Gaultier @firmstudio

Finishing : Adrien Servadio

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising