08 Octobre

Les adresses de Mélanie Laurent à Kyoto

 
  • Si elle tente l'aventure américaine avec "Gavelston”, son tout premier film américain dont la sortie est prévue le 19 octobre, c'est la ville de Kyoto que Mélanie Laurent a choisie de nous faire découvrir. La nouvelle égérie de la grande maison de joaillerie Cartier nous dévoile ses adresses préférées au Japon, sur l’île de Honshu, entre mystère, nature et tradition. 

Propos recueillis par Léa Zetlaoui, Portrait Matthew Brookes

Mélanie Laurent photographiée par Matthew Brookes

D’un film d’auteur français à “Inglourious Basterds” de Tarantino, d’un album de musique coécrit avec Damien Rice à “Plonger”, son dernier film en tant que réalisatrice, sans oublier son combat pour l’environnement… rien n’arrête Mélanie Laurent. La nouvelle égérie de la grande maison de joaillerie Cartier, nous fait découvrir ses adresses préférées au Japon, sur l’île de Honshu entre mystère, nature et tradition. 

 

Numéro : Vous venez d’être nommée ambassadrice de Cartier, qu’est-ce qui vous a séduite chez cette maison de joaillerie ?
Mélanie Laurent :
Tout, je crois… Le patrimoine, l’élégance, la créativité, bien sûr, mais aussi l’intelligence, l’humilité et les qualités humaines qui sont au cœur de cette maison. J’apprécie aussi l’engagement politique dont elle fait preuve, lorsqu’un pays subit une guerre ou une dictature, en préférant se retirer du pays et renoncer aux pierres précieuses, plutôt que de rester sur place pour faire du profit. Je suis aussi très sensible à l’implication de cette maison auprès des femmes depuis dix ans, avec le Cartier Women’s Initiative Awards, qui récompense des femmes entrepreneuses qui travaillent sur des solutions concrètes pour l’avenir de notre planète. 

 

Vous êtes actrice, réalisatrice, chanteuse, qu’est-ce qui vous a donné envie de vous essayer à d’autres activités ?
Je pense que c’est l’envie d’être libre… libre de travailler sur les projets qui me plaisent, à travers le médium que je souhaite. Peu importe la façon dont je le traduis, en fin de compte c’est toujours le désir de raconter une histoire qui est le point de départ.

 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Pour commencer, il y a la sortie en France du film Galveston, à la mi-octobre. Il s’agit de mon premier film américain en tant que réalisatrice, et j’ai eu l’immense privilège de filmer Ben Foster et Elle Fanning. Je joue également dans le dernier film de Chris Weitz, Opération finale, qui évoque l’arrestation d’Eichmann, aux côtés d’Oscar Isaac et de Ben Kingsley. Enfin, au moment de Noël, je serai à l’affiche d’un film familial réalisé par Gilles de Maistre, qui parle de chasse et de l’amitié entre une petite fille et un lion blanc qu’elle veut protéger.

 

Vous avez choisi de nous confier vos adresses à Kyoto, qu’est-ce qui vous plaît dans cette ville ?
Kyoto est la dernière ville que j’ai visitée. C’est une ville paradoxale, calme et délicate, mais parfois aussi misogyne, étouffante, agaçante… Seule, à vélo, j’ai passé des heures à me perdre dans ses rues charmantes. J’ai eu la chance de partir quelques jours avec des scientifiques voir des forêts et des arbres centenaires qui ont été sauvés et protégés. J’ai aimé passer d’un temple à un autre, d’un bout de forêt à une rivière, des marchés locaux à des restaurants plus fins, d’une avenue bondée au calme d’une ruelle. Cette ville est merveilleuse.

Restaurant - UKISHIMA GARDEN

Un des seuls restaurants végan de Kyoto. L’endroit est magnifique avec sa décoration typique. Le chef cuisine devant vous des plats zen imaginés à partir de produits locaux et sans aucune trace animale. Absolument divin.

543 Asakuracho, Nakagyo-ku, Kyoto.

Boutique d’estampes japonaises - DAISHODO

L’endroit idéal pour découvrir les plus belles estampes japonaises de Kyoto. On y trouve différents types d’œuvres d’art, mais aussi des livres, des jeux de cartes et d’autres objets précieux à collectionner.

604-8045 Enpukujimae-cho, Nakagyo-ku, Kyoto.

Monastère et jardin - LE MONASTÈRE RYOAN JI

Il faut prendre le temps de se promener dans le célèbre jardin de pierres qui entoure ce monastère zen datant du xve siècle. C’est un chef-d’œuvre de la culture japonaise.

13 Ryoanji Goryonoshitacho, Ukyo-ku, Kyoto. 

Shopping - KYUKYODO

Véritable institution, la maison Kyukyodo existe depuis 1663 ! On y trouve de l’encens, du papier à lettres, des pinceaux, de l’encre de Chine et tous les outils traditionnels de la calligraphie, le tout d’excellente qualité. Entre le xviie et le xixe siècle, Kyukyodo fournissait même le palais impérial.

520 Shimohonnojimaecho, Anekoji Agaru, Teramachi, Nakagyo-ku, Kyoto.

Spa KURAMA ONSEN

Situé dans le village de montagne de Kurama, ce spa utilise l’onsen (“source chaude”) de la région pour soigner le corps et l’esprit. Les bains sont divins, perdus en pleine nature. Un souvenir magnifique.

520 Kuramahonmachi, Sakyo-ku, Kyoto.

Bar à vins EKAKI

Un bar à vins qui propose des apéritifs à la française dans le quartier de Gion, le quartier traditionnel des geishas. Purée, quiches, charcuterie, vins naturels… Un petit goût de France au Japon.

611-3, Teianmaenocho, Shimogyo-ku, Kyoto.

Café - WIFE & HUSBAND

Avec sa décoration adorable et vintage, ce tout petit café comme on les adore offre un véritable voyage dans le temps. Les propriétaires font le café et la nourriture eux-mêmes, et la carte, très courte, est excellente.

106-6, Shimouchikawara-cho, Koyama, Kita-ku, Kyoto.

Restaurant - VERMILLION – CAFE

Situé sur le site de Fushimi, une montagne regroupant plein de petits sanctuaires, le Vermillion – Cafe, avec sa terrasse donnant sur le lac, est l’endroit parfait pour se relaxer en savourant un Uji Matcha Latte, un mélange de matcha, de miel et de lait cuit à la vapeur, une spécialité du lieu.

5-31 Kaidoguchi-cho Fukakusa, Fushimi-ku, Kyoto.

NuméroNews