07 Décembre

6 adresses pour redécouvrir Milan à Noël

 

Capitale mondiale de la mode, la ville chère à Léonard de Vinci et à Stendhal cache de petits bijoux à découvrir en marge de la Fashion Week. Numéro vous propose six adresses surprenantes à découvrir deux mois avant que la cité lombarde ne se transforme en podium géant.

Par Maïa Morgensztern

La fondation Gianfranco Ferré à Milan.

Les archives privées de Gianfranco Ferré

 

Le maître italien de la haute couture, disparu en 2007, laisse derrière lui d’incroyables archives. Croquis, échantillons de tissus et pièces iconiques… une fois obtenue l'autorisation de pénétrer dans la fondation, on est impressionné par la quantité de cartons gris empilés sur les étagères. Et en parcourant le rez-de-chaussée, on a plaisir à retrouver les inspirations qui ont émaillé les collections du créateur au fil des découvertes : un casque de samouraï japonais, une paire de lunettes géante, mais aussi des pièces de grands designers comme une chaise massive signée Ron Arad et un prototype en raphia de Tom Dixon. Longtemps après sa disparition, le pionnier du vêtement découpé au laser et du bijou overzise nous surprend toujours.

 

Via Tortona, 37, 20144 Milan.

Le Bar Luce – Fondation Prada, Milan.

La Fondation Prada

 

Damien Hirst, Jeff Koons, Carsten Höller… la collection permanente de la Fondation Prada abrite les œuvres des grands noms de l’art contemporain. Les espaces restauration valent aussi le détour, comme le surprenant Bar Luce, pensé par le réalisateur Wes Anderson, savant mélange entre l’esthétique milanaise des années 1950 et celle d’un Rocco et ses frères de la décennie suivante. Entre deux flippers et un juke-box, les serveurs postés derrière le bar en formica proposent une large sélection de sandwichs et autres paninis frais, à manger sur le pouce. Salami, thon en sauce ou crevette épicée, chacun trouvera son bonheur. Les plus gourmets se tourneront plutôt vers le restaurant Torre qui propose une cuisine gastronomique aux 6e et 7e étages de la nouvelle tour de la Fondation, conçue par Rem Koolhaas.

 

Largo Isarco, 2, 20139 Milan.

Le labyrinthe d’Arnaldo Pomodoro dans les sous-sols du showroom de la maison Fendi.

Le labyrinthe d’Arnaldo Pomodoro

 

Le bâtiment accueillant le showroom de la maison Fendi cache, dans ses sous-sols, un véritable trésor : le sculpteur Arnaldo Pomodoro, connu pour ses sphères en bronze aux allures futuristes, y a en effet construit en cachette un labyrinthe, du temps où sa fondation occupait cette adresse. Terminé en 2011 après des années de travaux, le labyrinthe est aujourd’hui visible avec un guide… que vous pouvez tenter de semer en trouvant les portes coulissantes camouflées dans le décor.

 

Via Andrea Solari, 35, 20144 Milan.

Le restaurant Marchesi 1824 à Milan.

Le restaurant Marchesi 1824

 

Un espresso au comptoir ou un thé dans l’arrière-boutique accompagné d'une des meilleures pâtisseries de la ville, voilà ce que propose Marchesi 1824, une des plus vieilles échoppes milanaises. En 2015, la maison est rachetée par Miuccia Prada, qui la dote, l'année suivante, d'une deuxième adresse, version chic et moderne, sous la verrière de la galerie Vittorio Emanuele II. Plafond à caissons, éclairage art déco et panettone traditionnel, choisissez votre décor et votre ambiance : en version originale avec les locaux, près du Château des Sforza, ou avant une excursion shopping dans les boutiques de luxe, près du Duomo.

 

Via Santa Maria alla Porta 11a, Milan.

Corso Vittorio Emanuele II, 20121 Milan.

Le vignoble du Corso Magenta en face de la basilique de Santa Maria delle Grazie.

Les vignes de Leonardo

 

La Cène est une des œuvres iconiques de Léonard de Vinci, conservée in situ dans la basilique Santa Maria delle Grazie. Un tour de force du maître italien à voir absolument, si vous avez pensé à réserver votre billet le mois précédent. Moins connu du grand public, le vignoble situé juste en face a une prestigieuse histoire : il fut en effet offert par le duc de Milan au maestro, qui appréciait autant le vin que la peinture. Traversez les salles de la Maison Atellani aux plafonds richement décorés, dans laquelle de Vinci séjournait régulièrement, pour accéder aux vignes. Elles donnent d'ailleurs une production que vous pourrez goûter dans le café situé à l’entrée.

 

Corso Magenta, 65, 20123 Milan, Italie.

Un tramway estampillé Chanel.

Le calendrier de l’Avent musical

 

Du 1er au 25 décembre, la place du Duomo se transforme en immense calendrier de l’Avent musical, projeté sur les murs du palais du portique méridional. Tous les jours à 18h30, une nouvelle porte s’ouvre pour laisser place à un conte musical inspiré du Christmas (Baby Please Come Home) de Darlene Love (1963). Passez le sapin décoré de cristaux Swarovski pour rejoindre la Scala. Depuis la place, il est possible de faire le tour de la ville à bord d’un tram privé estampillé Chanel, repeint en rouge pour fêter la sortie de son N°5 en édition limitée. Une fois à bord, les plus habiles peuvent tester une sélection de teintes pour les lèvres, à appliquer pendant les arrêts aux feux. Un petit moment magique qui donne envie de voir la neige tomber… en attendant les défilés.

 

 

NuméroNews