Devenu mondialement célèbre grâce Gorillaz dont il a créé les personnages et l'univers, le dessinateur britannique Jamie Hewlett se voit célébré à travers une magnifique monographie réunissant plus de 400 œuvres. Planches de bande dessinée, récits, croquis et personnages, cet ouvrage sobrement intitulé “Jamie Hewlett” est un condensé de pop culture. Une explosion de formes et de couleurs qui emprunte autant à la culture manga qu’à l'univers des comics.

 

Né en 1968, Jamie Hewlett s’est finement illustré sur la scène graphique des années 2000. Alors qu’il débute sa carrière au milieu des années 1990 en tant que créateur de bande dessinée - il est le père de la cultissime tireuse d’élite punk Tank Girl, il se lance un défi en 1998 : développer l’univers graphique du projet musical Gorillaz avec son ancien colocataire, le leader du groupe Blur Damon Albarn. Une dizaine d’années plus tard, celui qui est aussi l'époux d'Emma de Caunes reçoit la distinction “créateur de l’année” par le Design Museum de Londres et un BAFTA en prime pour sa performance animée aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. En 2015, il est sacré par la Saatchi Gallery de Londres avec l’exposition “The Suggestionist”.

 

Jamie Hewlett, Julius Wiedemann, relié, 25 x 31,7 cm, 424 pages.

Disponible sur le site des éditions Taschen.