19 Janvier

Mais qui est donc la nouvelle icône queer Troye Sivan ?

 

Youtubeur incontournable aux plus de 150 millions de vues, jeune acteur prometteur et surtout chanteur à succès numéro 1 sur Itunes dès son premier EP Dare to Dream en 2008, l’Australien de 22 ans Troye Sivan file vers la gloire et porte en lui un carpe diem retentissant.

Par Alexis Thibault

1 - Des débuts remarqués au Téléthon

 

Son histoire commence en 2006, lors du Téléthon australien. Troye, 11 ans, livre une prestation remarquée aux côtés de Guy Sebastian, tout premier gagnant d’Australian Idol. Deux ans plus tard, son EP Dare to Dream est disponible, cinq chansons qui le propulsent sur la scène musicale d’Océanie. Tels Alizée, Timberlake ou Bieber, Troye semble être un bambin star supplémentaire. Pourtant, une major le prend sous son aile et produit un nouvel EP, TRXYE (2014), sur lequel figure le titre Happy Little Pill. Le morceau sera son tube phare, avec lui, Troye Sivan décroche son premier disque d’or. Litanie pop contemporaine mais pas avant-gardiste, Happy Little Pill coche toutes les cases qui permettent une diffusion radio à grande échelle sans pour autant renouveler le genre. La même année, Time Magazine le classe parmi les 25 adolescents les plus influents de l’année, l’EP TRXYE se classe numéro 1 sur Itunes dans 66 pays et à la 5e place du classement Billboard. L’EP suivant, Wild, verra naître Blue Neighbourhood, un ensemble de vidéo clip qui introduiront son premier album et verront éclore un nouveau visage, moins poupon mais toujours juvénile. 

 

 

Avec ses yeux émeraude, son piercing discret et son vernis à ongles, Troye Sivan se révèle sous un jour nouveau. ​

Troye Sivan - My My My!

2 - Un coming out à 17 ans

 

En 2013, le natif de Johannesburg (Afrique du Sud) annonce son homosexualité à son public, information anecdotique et superflue pour certains, révélation en prise avec l’ère du broadcast yourself pour d’autres. Avec ses yeux émeraude, son piercing discret et son vernis à ongles, Troye Sivan se révèle sous un jour nouveau. Petit prince de la teen pop rayonnante, il renaît en icône queer de la génération Taylor Swift. Né en 1995, cinq ans après l’élégant Vogue de Madonna (1990), il est resté amoureux de la Ciccone. Imprégné de l’énergie et des chorégraphies de l’icône des eighties, Troye Sivan restitue son souffle pop en y injectant des sonorités électroniques pour mieux atteindre le firmament mainstream. Dans son dernier titre en date My, My, My !, le jeune homme exulte et se déhanche dans un clip qui reprend l'atmosphère des backrooms et laisse entrevoir Brody Blomqvist, célèbre pornstar gay.

 

 

Il sera à l’affiche de Boy Erased et incarnera un jeune homme gay envoyé en “thérapie de conversion”

Troye Sivan - YOUTH

3 - D'une comédie musicale à Wolverine

 

Autrefois Oliver Twist dans une adaptation de la comédie musicale Oliver ! de Lionel Bart, le jeune artiste mène désormais une existence qui n’a plus rien du mélodrame. Dès 2009, sa gueule d’ange a alerté les studios Fox et Marvel, ils lui avaient alors attribué le rôle de Wolverine jeune dans X-Men Origins : Wolverine . Un an plus tard, le réalisateur Donovan Marsh lui confie le rôle principal de son film Spud, adaptation d’un roman de John van de Ruit. Troye Sivan y campe John “Spud” Milton, adolescent prépubère qui grandit en Afrique du Sud dans les années 1990. Il fréquente une école élitiste et se lie d’amitié avec l’un de ses professeurs. Troye Sivan sera Spud à trois reprises au cinéma. Cette année, c’est sous les radars de l’acteur et cinéaste Joel Edgerton (Bright, Loving) qu’il est apparu. Il sera à l’affiche de Boy Erased, un long-métrage adapté du roman autobiographique de Garrad Conley et incarnera, un jeune homme gay envoyé en “thérapie de conversion” aux côtés de Nicole Kidman, Russell Crowe, Xavier Dolan et Flea, célèbre bassiste des Red Hot Chili Pepper. 

Troye Sivan - Happy Little Pill

NuméroNews