Jusqu’au 18 novembre, l’exposition Catherine Opie: Portraits and Landscapes met à l’honneur la photographe américaine Catherine Opie à la Thomas Dane Gallery de Londres. Les portraits sur fond neutre –parmi lesquels se glissent quelques visages familiers comme celui de David Hockney ou du réalisateur britannique Isaac Julien – alternent avec des paysages où Catherine Opie révèle son art des contrastes. Née en 1964, la photographe américaine a commencé par photographier ses amies de la communauté lesbienne de Los Angeles et s'est fait remarquer par des sujets très variés, de la communauté SM de San Francisco aux surfers en passant par des séries exposant des autoroutes ou de quartiers d'affaires vides. Combinant un art de la photographie traditionnel et des sujets moins conventionnels, la renommée de Catherine Opie tient autant à ses portraits saisissants qu'à ses paysages ensorcelants.

 

Catherine Opie: Portraits and LandscapesThomas Dane Gallery, jusqu'au 18 novembre.