Après Vincent Dedienne et Nathalie Baye dans Médée, Marie-Agnès Gillot et Reda Kateb dans Sarah Winchester, opéra fantôme de Bertrand Bonello, Magie noire réalisé par l’actrice Fanny Ardant, la 3e Scène de l’Opéra national de Paris invite le réalisateur, illustrateur et auteur Sébastien Laudenbach à réaliser Vibrato, un film d’animation qui rend hommage à l’architecture du palais Garnier. Un lieu qui se transforme pour l’occasion en corps vivant, illustrant la passion charnelle de l’architecte Charles Garnier et de sa femme. La scène se passe en août 1898 au cimetière du Montparnasse, l’épouse de Charles Garnier se recueille sur la tombe de son mari et confie les souvenirs “vibrants”, qu’ils ont tous deux partagés auprès des costumières, dans les loges… Les murs s’ébranlent, le sol se mouille, c’est le palais Garnier tout entier qui vibre au souvenir de cet amour. Un film d’animation poétique réalisé par Sébastien Laundenbach, nommé pour le César du meilleur film d’animation en 2017, et qui a remporté le Grand Prix du Festival d’animation de Tokyo pour La Jeune Fille sans mains.