Grande fête dédiée au design graphique sous toutes ses formes, le Graphic Design Festival s'installe pendant deux semaines aux Arts Décoratifs pour présenter un panorama varié de la discipline. Huit cartes blanches dédiées à l'édition, la typographie ou encore l'identité visuelle sont mises en place entre les murs du musée.

 

Pour les férus de création expérimentale, la rétrospective Air Poster présente une sélection d'affiches conçues hors du cadre des commandes par des ateliers aussi variés et talentueux que celui de Stéphane Elbaz, L'Atelier 25 ou encore Akatre. Le festival aborde aussi le graphisme pour son côté pratique avec un espace entier consacrée aux codes de la signalétique. Enfin, on retient le superbe projet mis en place par la galerie Azad Art et un collectif de jeunes graphistes iraniens. Depuis neuf ans, l'un des membres du collectif crée un poster à l'occasion de chaque exposition mise en place par la galerie, pour ensuite l'envoyer au public en guise d'invitation. En est ressorti un travail de recherche poétique et coloré autour de la typographie persane, constituant l'un des moments forts de l'évènement.

 

Au-delà, de ce noyau dur installé au musée, le festival s'étend également dans tout Paris via Creative Sport, un projet lancé avec vingt designers invités réalisant des commandes sur le thème du sport, affiché dans la capitale mais également au cœur de Londres et de New-York. La Creative Night, organisée ce 26 janvier au Numa, offre la possibilité à amateurs et professionnels de se rencontrer et d'échanger autour de la discipline. Un programme passionnant qui ravira les maîtres du genre comme les non-initiés.

 

Graphic Design Festival, jusqu'au 5 février 2017 au musée des Arts Décoratifs et jusqu'au 22 février dans l'ensemble de la capitale. graphicdesignfestival.paris