Advertising
Advertising
Advertising
Le défilé Hermès homme printemps-été 2020
643

Le défilé Hermès homme printemps-été 2020

Fashion Week Amples chemises à rayures pastel, coupe-vents sportifs sur pantalons larges en coton, cardigans bicolores “tradi” et foulards acidulés… Voilà ce qu’a imaginé Véronique Nichanian pour cette collection homme printemps-été 2020. Les imprimés équestres des carrés en soie, réelle signature Hermès, sont habilement replacés sur certaines vestes et chemises. La confrontation des coupes classiques et de celles emprunter au sportswear crée un vestiaire dont l’élégance est revisitée et modernisée. Le mélange d’une palette chromatique sobre rencontrant des notes vives et colorées créées des silhouettes subtiles, aux lignes épurées, caractéristique de la maison française. Amples chemises à rayures pastel, coupe-vents sportifs sur pantalons larges en coton, cardigans bicolores “tradi” et foulards acidulés… Voilà ce qu’a imaginé Véronique Nichanian pour cette collection homme printemps-été 2020. Les imprimés équestres des carrés en soie, réelle signature Hermès, sont habilement replacés sur certaines vestes et chemises. La confrontation des coupes classiques et de celles emprunter au sportswear crée un vestiaire dont l’élégance est revisitée et modernisée. Le mélange d’une palette chromatique sobre rencontrant des notes vives et colorées créées des silhouettes subtiles, aux lignes épurées, caractéristique de la maison française.

887

Vidéo : rencontre avec Olivier Rousteing à l’occasion du défilé Balmain homme printemps-été 2020

Fashion Week Pour la première fois, Balmain a ouvert les portes de son défilé homme printemps-été 2020 au public (Jardin des Plantes). Plongez au cœur de l’événement dans une vidéo exclusive commentée par le directeur artistique de la maison Balmain en personne, Olivier Rousteing. Pour la première fois, Balmain a ouvert les portes de son défilé homme printemps-été 2020 au public (Jardin des Plantes). Plongez au cœur de l’événement dans une vidéo exclusive commentée par le directeur artistique de la maison Balmain en personne, Olivier Rousteing.

Le défilé Sacai homme printemps-été 2020
678

Le défilé Sacai homme printemps-été 2020

Fashion Week La créatrice Chitose Abe, directrice artistique de Sacai, présente pour sa collection printemps-été 2020 des looks hybrides, faisant se rencontrer opacité et transparence, matières nobles et denims japonais, tailoring classique et costumes déstructurés. Note d’humour de la styliste, des détails dans le défilé font référence à la comédie rocambolesque des Frères Cohen, notamment au niveau des tapis du décor ou dans certains des imprimés. Avec la richesse de ses looks, combinant des pièces aux coupes originales dans un large éventail de couleurs, cette dernière collection forme un vestiaire moderne et décomplexé, pratique et élégant. La créatrice Chitose Abe, directrice artistique de Sacai, présente pour sa collection printemps-été 2020 des looks hybrides, faisant se rencontrer opacité et transparence, matières nobles et denims japonais, tailoring classique et costumes déstructurés. Note d’humour de la styliste, des détails dans le défilé font référence à la comédie rocambolesque des Frères Cohen, notamment au niveau des tapis du décor ou dans certains des imprimés. Avec la richesse de ses looks, combinant des pièces aux coupes originales dans un large éventail de couleurs, cette dernière collection forme un vestiaire moderne et décomplexé, pratique et élégant.

Le défilé Loewe homme printemps-été 2020
879

Le défilé Loewe homme printemps-été 2020

Fashion Week Pour son deuxième défilé homme au sein de la maison Loewe, JW Anderson, très attaché à l'art contemporain, appelle l’œuvre de la Londonienne Hilary Lloyd, sur le podium du bâtiment de l’Unesco à Paris. En écho à ces œuvres, la collection invite l'onirisme. Les modèles se parent ainsi de plastrons brillants, de lilas d’organza et de nouveaux volumes qui empruntent à la coupe du caftan une fluidité imparable se déclinant en coton rouge et blanc brodé du Bangladesh, en laine, ou en lin bleu denim japonais ultra-fin. Des shorts monochromes se composent de couches successives ou voient leurs rayures multipliées à l’horizontale ou à la verticale, le tout décliné dans des couleurs douces ou plus appuyées. Le directeur artistique fait également une subtile référence à l'univers nautique. Pour son deuxième défilé homme au sein de la maison Loewe, JW Anderson, très attaché à l'art contemporain, appelle l’œuvre de la Londonienne Hilary Lloyd, sur le podium du bâtiment de l’Unesco à Paris. En écho à ces œuvres, la collection invite l'onirisme. Les modèles se parent ainsi de plastrons brillants, de lilas d’organza et de nouveaux volumes qui empruntent à la coupe du caftan une fluidité imparable se déclinant en coton rouge et blanc brodé du Bangladesh, en laine, ou en lin bleu denim japonais ultra-fin. Des shorts monochromes se composent de couches successives ou voient leurs rayures multipliées à l’horizontale ou à la verticale, le tout décliné dans des couleurs douces ou plus appuyées. Le directeur artistique fait également une subtile référence à l'univers nautique.

998

Vidéo : l’extravagante soirée de Christian Louboutin

Soirées À l'occasion de la Fashion Week, Christian Louboutin présentait sa nouvelle collection de chaussures homme printemps-été 2020 au musée des Arts forains. Plongez à votre tour dans cette soirée extravagante. À l'occasion de la Fashion Week, Christian Louboutin présentait sa nouvelle collection de chaussures homme printemps-été 2020 au musée des Arts forains. Plongez à votre tour dans cette soirée extravagante.

Le défilé Lanvin homme printemps-été 2020
879

Le défilé Lanvin homme printemps-été 2020

Fashion Week Le long des couloirs de la piscine Pailleron dans le 19e arrondissement parisien défilaient les modèles de la nouvelle collection Lanvin, conçue autour du souvenir et de l’utopie estivale. Le créateur Bruno Sialleli y propose des pièces colorées aux nuances bleutées, jaunes et orangées, agrémentées de motifs facétieux : des dessins représentant l'éléphant Babar, des moutons blancs duveteux apposés sur des cardigans de laine – un clin d'œil au mythique black sheep sweater qu’arborait la princesse Diana? –, des coquillages variés sous forme de patchs... Imprimé sur certaines pièces, le logo historique de la maison évoque l’amour que portait Jeanne Lanvin à sa propre fille. Telle une ode au littoral et à la mer, la collection mixte a également porté l’accent sur les accessoires marins en proposant de nombreuses casquettes inspirées des capitaines de la marine, chapeaux de paille ou encore foulards de soie imprimée. Le long des couloirs de la piscine Pailleron dans le 19e arrondissement parisien défilaient les modèles de la nouvelle collection Lanvin, conçue autour du souvenir et de l’utopie estivale. Le créateur Bruno Sialleli y propose des pièces colorées aux nuances bleutées, jaunes et orangées, agrémentées de motifs facétieux : des dessins représentant l'éléphant Babar, des moutons blancs duveteux apposés sur des cardigans de laine – un clin d'œil au mythique black sheep sweater qu’arborait la princesse Diana? –, des coquillages variés sous forme de patchs... Imprimé sur certaines pièces, le logo historique de la maison évoque l’amour que portait Jeanne Lanvin à sa propre fille. Telle une ode au littoral et à la mer, la collection mixte a également porté l’accent sur les accessoires marins en proposant de nombreuses casquettes inspirées des capitaines de la marine, chapeaux de paille ou encore foulards de soie imprimée.

Le défilé Thom Browne homme printemps-été 2020
777

Le défilé Thom Browne homme printemps-été 2020

Fashion Week James Whiteside, premier danseur de l'American Dance Theatre, arbore le premier look du défilé Thom Browne homme printemps-été 2020, présenté sous la verrière de l'école des Beaux-Arts de Paris. Il porte un tutu de tissu gaufré et son visage est couvert de maquillage. Il s'agit du premier avatar du “Versailles Country Club”, ce groupe sportif royal que le designer américain a imaginé pour sa dernière collection. Les looks – des combinaisons entre le costume d'écolier post-genre, l'habit de footballer américain ou la tenue royale déjantée – sont parsemés de détails et d'accessoires extravagants. Ainsi, les sacs et les chaussures prennent les formes de ballons de football, des armatures de parapluie font penser à des cannes à sucre géantes et les vertugadins font leur retour – ces armatures que les dames de cour mettaient en dessous de leurs jupes pour les rendre bouffantes... Le tout dans des tons pastel dilués redoublant l'aspect enfantin de cette collection, issue de l'esprit génial et loufoque de Thom Browne.    James Whiteside, premier danseur de l'American Dance Theatre, arbore le premier look du défilé Thom Browne homme printemps-été 2020, présenté sous la verrière de l'école des Beaux-Arts de Paris. Il porte un tutu de tissu gaufré et son visage est couvert de maquillage. Il s'agit du premier avatar du “Versailles Country Club”, ce groupe sportif royal que le designer américain a imaginé pour sa dernière collection. Les looks – des combinaisons entre le costume d'écolier post-genre, l'habit de footballer américain ou la tenue royale déjantée – sont parsemés de détails et d'accessoires extravagants. Ainsi, les sacs et les chaussures prennent les formes de ballons de football, des armatures de parapluie font penser à des cannes à sucre géantes et les vertugadins font leur retour – ces armatures que les dames de cour mettaient en dessous de leurs jupes pour les rendre bouffantes... Le tout dans des tons pastel dilués redoublant l'aspect enfantin de cette collection, issue de l'esprit génial et loufoque de Thom Browne.   

loading
Plus d'articles