03 Octobre

Le défilé Chanel printemps-été 2019

 

Chanel a transformé le Grand Palais en véritable plage paradisiaque à l'occasion de son défilé printemps-été 2019. C'est sandales plates à la main que les mannequins ont foulé un podium idyllique fait de sable blanc et eau turquoise.

Par La rédaction

  • 1/82
  • 2/82
  • 3/82
  • 4/82
  • 5/82
  • 6/82
  • 7/82
  • 8/82
  • 9/82
  • 10/82
  • 11/82
  • 12/82
  • 13/82
  • 14/82
  • 15/82
  • 16/82
  • 17/82
  • 18/82
  • 19/82
  • 20/82
  • 21/82
  • 22/82
  • 23/82
  • 24/82
  • 25/82
  • 26/82
  • 27/82
  • 28/82
  • 29/82
  • 30/82
  • 31/82
  • 32/82
  • 33/82
  • 34/82
  • 35/82
  • 36/82
  • 37/82
  • 38/82
  • 39/82
  • 40/82
  • 41/82
  • 42/82
  • 43/82
  • 44/82
  • 45/82
  • 46/82
  • 47/82
  • 48/82
  • 49/82
  • 50/82
  • 51/82
  • 52/82
  • 53/82
  • 54/82
  • 55/82
  • 56/82
  • 57/82
  • 58/82
  • 59/82
  • 60/82
  • 61/82
  • 62/82
  • 63/82
  • 64/82
  • 65/82
  • 66/82
  • 67/82
  • 68/82
  • 69/82
  • 70/82
  • 71/82
  • 72/82
  • 73/82
  • 74/82
  • 75/82
  • 76/82
  • 77/82
  • 78/82
  • 79/82
  • 80/82
  • 81/82
  • 82/82
1/82
  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

  • Pour présenter sa collection printemps-été 2019, Chanel a transformé le Grand Palais en plage de rêve. Du bleu azur en toile de fond, sable, cabanes tiki, maîtres nageurs, chants de mouettes et vagues inclus... Rien n'a été laissé au hasard pour que les mannequins de Karl Lagerfield nous replongent dans le cadre idyllique des vacances, alors que la morosité automnale se fait déjà ressentir.

     

    Les estivalières Chanel - parmi lesquelles Kaia Gerber et Edie Campbell - ont donc longé la côte les pieds dans l'eau, vêtues de l'iconique tailleur en tweed, décliné dans des tons pastels, dont les jupes fendues révélaient des mini shorts à la manière d'un paréo. Parmi les classiques Chanel, la petite robe noire, sobrement portée en version courte, vaporeuse ou moulante, la taille entourée d'une ceinture à logo ou, somptueusement brodée de paillettes, en tulle ou mousseline. La veste d’homme se porte sur un cycliste ou un leggin tandis que le denim s’affiche avec des cardigans cintrés ou des nageurs à l’épaule asymétrique. Encore une fois, Chanel offre un spectacle éblouissant.

NuméroNews