232


Commandez-le
Numéro
13 Kali Uchis No Hay Ley Interview Paris Torso

5 questions à Kali Uchis, la star du R'n'B qui flirte avec la house

Musique

La chanteuse, musicienne et compositrice colombiano-américaine Kali Uchis a créé la surprise avec son nouveau single, No Hay Ley, sorti le 2 septembre. La collaboratrice de Tyler, The Creator, Jorja Smith, SZA et Tame Impala, plus habituée aux mélodies R'n'B et pop, a dévoilé un morceau sensuel aux influences house, dans la droite lignée des derniers albums de Drake et de Beyoncé. Chantée en espagnol, la chanson parle de "placer l'amour avant tout." À l’image de ce tube hédoniste, un clip - réalisé par le duo créatif new-yorkais Torso Solutions et montrant la star de 28 ans déambuler dans Paris en Ottolinger et en Ludovic de Saint Sernin - est venu confirmer le potentiel addictif de cette nouvelle aventure sonore. La charismatique artiste se confie - en exclusivité - à Numéro à son sujet.

Kali Uchis par Geray Mena Kali Uchis par Geray Mena
Kali Uchis par Geray Mena

Numéro : Comment est né ce titre, No Hay Ley ?

Kali Uchis : Je voulais vraiment faire une chanson pour les filles et les gays. J'ai grandi dans la scène clubbing quand j'étais enfant (les parents de l'artiste possédaient des boîtes de nuit en Colombie, ndr), donc une partie de la musique latine que j'aimais était la musique house latine et de la dance latine. J'aime me pousser toujours plus loin afin de m’exprimer tout le temps de nouvelles manières. Du coup, j’étais excitée à l’idée de creuser des sonorités que je n'avais jamais explorées auparavant.

 

De quoi parlent les paroles, chantées en espagnol ?

Le texte peut se traduire essentiellement par "dans l'amour, il n'y a pas de lois" et la chanson parle juste d'aimer qui vous voulez aimer (celle ou celui qui vous rend heureux) peu importe ce que quelqu'un a à dire à ce sujet. Il faut aimer qui l’on veut sans s’en excuser.

 

Dans la vidéo, on vous voit déambuler dans les rues de Paris, et notamment, au Centre Pompidou…

Je trouve ça cool de montrer des Latinos à travers le monde et Paris est définitivement le symbole de la ville de l'amour pour les gens. Je voulais que ce clip vidéo mettre en valeur la mode et travailler avec des réalisateurs qui sont meilleurs dans ce monde (Torso Solutions, le duo créatif de photographes et réalisateurs qui responsables du clip de Kali Uchis ont travaillé pour Mugler, Jean Paul Gaultier et Burberry). Les Torso sont incroyables et David, la moitié du duo, est en fait Colombien, ce qui a rendu encore plus excitante cette collaboration. Car quoi de mieux que pour les innovateurs colombiens que de se soutenir les uns les autres ?

La vidéo de "No Hay Ley" (2022) de Kali Uchis

Vous arborez différents looks, très extravagants et Y2K (avec des pièces signées Ottolinger, Vaillant Studio, KNWLS, Ludovic de Saint Sernin, Alphonse Maitrepierre), dans cette vidéo. Mais on vous voit aussi marcher nue, devant des badauds, dans les rues parisiennes… 

Je pense que les Torso ont juste pensé que ce serait amusant et marquant. La vidéo étant entièrement consacrée à la mode d’après moi, c’est jouissif de me débarrasser, à un moment donné, de toute la mode. Quant aux looks que j’arbore, je présente à chacun de mes morceaux une nouvelle allure en raison de l’éclectisme de ma musique. Toutes mes chansons sont si différentes les unes des autres qu'il est important pour moi de toujours développer des looks qui complètent les morceaux.

 

Après Isolation (2018) et Sin miedo (del amor y otros demonios) (2020), travaillez-vous sur un troisième album ?

J'ai actuellement deux albums prêts à sortir. L’un d’eux est chanté principalement en espagnol et l’autre, majoritairement en anglais, mais je n'ai pas annoncé lequel viendra en premier. Alors restez à l'écoute et n'oubliez pas de me suivre.

 

No Hay Ley (2022) de Kali Uchis, disponible sur toutes les plateformes.