581

Dans le salon du metteur en scène Bob Wilson

 

Visite guidée dans le salon new-yorkais du géant de la mise en scène américain, Robert Wilson, entre œuvres d’art impressionnantes, mobilier design et pièces iconoclastes indonésiennes, malgaches, chinoises ou colombiennes.

Situé à deux heures de New York à peine, cet ancien laboratoire de la Western Union Company domine plus de trois hectares de végétation luxuriante. Nous sommes sur Long Island et c’est ce petit paradis que Bob Wilson choisit pour y élire domicile en 1990. Le visionnaire plasticien et scénographe tombe immédiatement sous le charme de cette bâtisse moderne aux proportions et volumes harmonieux (25 x 15 m), qu’il s’emploie pendant cinq ans à rénover et à décorer.

 

C’est avec toute l’habileté qu’on lui connaît que le géant de la mise en scène s’approprie les lieux, installant dans le salon un improbable bloc de mousse de caoutchouc trouvé sur Canal Street à New York : “Il sert tour à tour de lit, de canapé et d’objet de contemplation”, confie-t-il. Un parti pris minimaliste et conceptuel accentué par l’imposante toile de Dan Walsh, Repertoire (1994), et l’installation lumineuse signée Giandomenico Tonatiuh Pellizzi (2013), qui ornent les murs. Une harpe nigérienne des années 30 y côtoie une sculpture indonésienne de la fin du XIXe siècle. Sans fausse note.

Photos de Matthu Placek.

Le bureau de l’artiste témoigne lui aussi de ses penchants iconoclastes, les cultures et les civilisations s’invitant chez lui dans un melting-pot des plus réussis. Entre les sculptures et les poteries funéraires malgaches, colombiennes et chinoises, les tabourets en pierre dénichés sur l’île de Flores en Indonésie, ou encore le tapis tibétain, chez Wilson, le tour du propriétaire prend des allures de fabuleux tour du monde.

 

Ultime invitation au voyage, c’est en 2006 que Wilson signe sans doute son œuvre la plus humaniste en ouvrant les portes de sa fondation – le Watermill Center –, située à deux pas de chez lui dans son domaine des Hamptons, à des plasticiens et performeurs venus des quatre coins du monde. Jamais personne n’aura trouvé meilleur moyen de cultiver son jardin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Philip Utz

 

 

“The Marvelous Mrs. Maisel”, la série comique qui a tout rafflé aux Emmys
896

“The Marvelous Mrs. Maisel”, la série comique qui a tout rafflé aux Emmys

Culture Sacrée meilleure série comique 2018, “The Marvelous Mrs Maisel” a remporté cinq statuettes à la 70e cérémonie des Emmy Awards, qui récompense les meilleures séries américaines. Focus sur le triomphe de ce projet produit par Amazon.   Sacrée meilleure série comique 2018, “The Marvelous Mrs Maisel” a remporté cinq statuettes à la 70e cérémonie des Emmy Awards, qui récompense les meilleures séries américaines. Focus sur le triomphe de ce projet produit par Amazon.  

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul
803

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul

Culture Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise. Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise.

La rappeuse Brooke Candy réalise un film porno, entre papillons, orgasmes et transexuels
676

La rappeuse Brooke Candy réalise un film porno, entre papillons, orgasmes et transexuels

Culture L'ancienne strip-teaseuse reconvertie rappeuse trash, Brooke Candy, change à nouveau de poste. Dix jours après la sortie du tonitruant “My Sex”, l'artiste néoféministe dévoile “I Love You”, un court-métrage pornographique queer avant-gardiste réalisé par ses soins. L'ancienne strip-teaseuse reconvertie rappeuse trash, Brooke Candy, change à nouveau de poste. Dix jours après la sortie du tonitruant “My Sex”, l'artiste néoféministe dévoile “I Love You”, un court-métrage pornographique queer avant-gardiste réalisé par ses soins.

Loewe marie mode et grands classiques de la littérature avec Steven Meisel
529

Loewe marie mode et grands classiques de la littérature avec Steven Meisel

Culture Madame Bovary, Le Portrait de Dorian Gray, Don Quichotte , Dracula… Loewe réédite une série d'ouvrages littéraires classiques, dont les couvertures sont signées du photographe américain Steven Meisel. Madame Bovary, Le Portrait de Dorian Gray, Don Quichotte , Dracula… Loewe réédite une série d'ouvrages littéraires classiques, dont les couvertures sont signées du photographe américain Steven Meisel.

Qui était Lindsay Kemp, le danseur-mime mentor de David Bowie et Kate Bush ?
684

Qui était Lindsay Kemp, le danseur-mime mentor de David Bowie et Kate Bush ?

Culture Mentor de David Bowie et de Kate Bush dans les années 70, Lindsay Kemp s’est éteint dans la nuit du 25 août. Numéro revient sur le parcours du Britannique, icône de la danse et du mime populaire. Mentor de David Bowie et de Kate Bush dans les années 70, Lindsay Kemp s’est éteint dans la nuit du 25 août. Numéro revient sur le parcours du Britannique, icône de la danse et du mime populaire.