231


Commandez-le
Numéro
28 Ray-Ban met aux enchères une paire de lunettes de soleil en NFT imaginée par un artiste subversif

Ray-Ban met aux enchères une paire de lunettes de soleil en NFT imaginée par un artiste subversif

Accessoires

Pour la toute première fois, une paire de lunettes de soleil en NFT (Non-Fungible Token) est mise aux enchères, signée Ray-Ban, et conçue en collaboration avec un artiste des plus subversifs.

Si des œuvres d’art, des objets ou des vêtements ont déjà été vendus sous la forme de NFT (Non Fungible Token, certificats numériques authentifiant une œuvre numérique originale), aucune paire de lunettes de soleil n’avait encore été concernée. Jusqu’à maintenant. Le fabricant de lunettes emblématique Ray-Ban vient de lancer sa toute première paire de lunettes de soleil en NFT, une paire unique mise en scène dans une œuvre conçue par l'artiste allemand Oliver Latta, alias Extraweg, connu pour ses vidéos en motion design 3D provocantes et dérangeantes.

 

Sur Instagram principalement, il met en scène des corps ou des scènes plutôt repoussantes, qu’il embellit grâce à des tonalités pastel. Pour cette NFT disponible en un seul exemplaire, l’artiste a réalisé une vidéo où le visage d’un homme souriant, qui arbore l’Aviator, modèle phare de Ray-Ban, tourne sans arrêt à la manière d’un cercle hypnotique. Pour l’obtenir, une vente aux enchères numérique, dont les bénéfices seront reversés à des œuvres caritatives, est actuellement en cours sur OpenSea, un site dédié à ce marché.

 

La NFT signée Ray-Ban et Extraweg est mise aux enchères sur opensea.io jusqu'au 29 octobre prochain.