232


Commandez-le
Numéro
08 Les bougies cultivent des partenariats d’exception

Les bougies cultivent des partenariats d’exception

Beauté

Réinterprétation ou création, les maisons de fragrances Diptyque et Carrière Frères dévoilent quatre nouvelles bougies autour de deux collaborations exclusives.

  • Les bougies cultivent des partenariats d’exception Les bougies cultivent des partenariats d’exception
  • Les bougies cultivent des partenariats d’exception Les bougies cultivent des partenariats d’exception
1/2

À l’occasion de son exposition au Centre Pompidou (jusqu’au 22 août), Diptyque donne carte blanche à Tatiana Trouvé pour réinterpréter la bougie de son choix. L’artiste italienne a choisi Géranium Rosa.

Cette carte blanche s’incarne dans une illustration poétique qui habille la boîte et le verre. À mi-chemin entre rêve et réalité, où les frontières entre le dedans et le dehors, la présence et l’absence sont floues : une chambre à coucher à la parure de lit parfaitement lissée, au milieu d’une nature mystérieuse… une scène fantasmatique tout en délicatesse, déroutante, qui bouscule notre perception physique et mentale, à l’image de sa rétrospective au Centre Pompidou. La senteur reste inchangée, géranium et rose, parce que le géranium offre un sillage proche de celui de la rose, doux et fleuri, avec une pointe de fraîcheur verte et aromatique. 

Bougie “Géranium Rosa”, DIPTYQUE. 64 euros. Une édition éphémère, disponible dans les boutiques Diptyque à Paris, au Centre Pompidou et en ligne sur boutique.centrepompidou.fr, jusqu’à la fin de l’exposition, le 22 août.

 

Inspirée par la nature, la maison de cire Carrière Frères dévoile trois nouvelles créations insolites en collaboration avec le Muséum national d’histoire naturelle. La manufacture française rend hommage à la collection exceptionnelle de vélins de l’institution ; ces dessins, planches d’étude colorées, d’une grande finesse, obtenus à partir d’une peau de veau mort-né ou de veau de lait, qui ont servi à partir du XVIIe siècle à l’étude scientifique des plantes rares et des animaux. À cette occasion, les chercheurs du Muséum et la maison de parfums Robertet ont créé trois fragrances inédites : l’absinthe, plante au pouvoir stimulant et parfum végétal intense, l’acacia, arbre ancestral à la douceur fleurie, et le nénuphar, plante vivace aquatique au parfum fruité. Chacun des verres s’orne d’une illustration colorée extraite d’une planche botanique du Muséum, une manière de renouer avec les siècles ayant connu les grandes explorations botaniques.