Advertising
70

Les bijoux sculpturaux d’Annelise Michelson

 

Les bijoux de la Parisienne Annelise Michelson proposent une séduction affirmée. Rencontre.

70

Numéro : Vous avez étudié à la Chambre syndicale de la haute couture, pourquoi vous être finalement dirigée vers le bijou ?

 

Annelise Michelson : Mon parrain était tailleur pour femmes et hommes. Il admirait Gianni Versace et ses campagnes mythiques signées de Richard Avedon. Auprès de lui, j’ai grandi en rêvant de ces femmes glamour et sculpturales. J’ai donc souhaité travailler dans la haute couture, mais je me suis vite rendu compte que cela serait difficile, voire impossible aujourd’hui. Après l’école, mes expériences dans le prêt-à-porter ne me satisfaisaient pas : ce monde n’a plus rien à voir actuellement avec l’extravagance des années 80-90. Une amie styliste m’a proposé un jour de réaliser les accessoires d’une série de mode. Tout est parti de là : j’ai réalisé que les bijoux fantaisie existants étaient trop girly ou trop mode, leur qualité ne remplissait pas mes exigences. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire dans ce domaine. J’ai eu envie de créer de vrais bijoux intemporels à des prix accessibles.

 

Abstraits, imposants, vos bijoux révèlent une authentique dimension sculpturale : ils s’inspirent du drapé d’un tissu ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé. Comment les concevez-vous ?

 

J’ai commencé par marier une gourmette masculine avec une dentelle féminine, je me disais alors créatrice d’accessoires. Puis j’ai embrassé franchement le travail du métal, que je ne connaissais pas. J’ai choisi depuis mes débuts de faire réaliser mes pièces en bronze plaqué argent ou or par des artisans parisiens qui sont également les fournisseurs des joaillers de la place Vendôme. Ma ligne « Carnivore » m’a tout d’abord fait connaître. Elle représente un piège, une bouche hérissée de dents qui se referment de différentes façons sur le doigt, en bague ou sur le cou, en collier. J’ai ensuite ajouté à ce thème contemporain, que j’enrichis chaque saison de nouvelles pièces, les lignes « Drapé » et « Démaillé » que vous évoquez. J’ai conçu des bagues articulées, je travaille le placement sur le corps et l’ergonomie, mais j’aime le fait que le bijou soit un objet à part entière, que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même. Je voudrais d’ailleurs concevoir prochainement une véritable sculpture, de grandes dimensions.

 

Chic et sophistiquées, vos créations habillent la silhouette tout en assumant une esthétique parfois presque punk (dents hérissées, pendant d’oreille unique). Comment ces deux facettes cohabitent-elles ?

 

Ces deux facettes sont une expression de ma personnalité. J’ai toujours été révoltée, en guerre avec tout le monde, à contre-courant. Et ma mère est une chanteuse lyrique sud-africaine, d’où mon côté très extraverti, plus anglo-saxon que français. Petite, je rêvais de chanter un jour sur scène dans des costumes éblouissants. Mais j’ai grandi à Paris, je suis donc très exigeante sur la qualité de tout ce que je porte. Sans parler nécessairement de luxe, je n’aime que les belles choses, ce qui authentique de A à Z. J’ai besoin que les objets que je produis répondent à ces critères. Sinon mon activité de créatrice n’apporterait pas de sens à ma vie. Le prêt-à-porter, actuellement, est un secteur si compétitif qu’il faut nécessairement y être le meilleur. Le bijou est un domaine différent. Je ne prétends pas y être la meilleure, mais je pense apporter quelque chose de personnel et différent.

 

Propos recueillis par Delphine Roche

 

 

Disponible au Bon Marché Rive Gauche et chez Coletteannelisemichelson.com

Richard Mille célèbre l'art contemporain à la Frieze
866

Richard Mille célèbre l'art contemporain à la Frieze

Montres Du 3 au 6 octobre à Londres, dans le cadre de la foire d'art contemporain Frieze London, la maison de haute horlogerie Richard Mille présentait une sélection de ses derniers modèles. L'occasion par sa présence pour la seconde année consécutive de manifester son soutien à la création artistique contemporaine, concrétisée notamment par la création d'une montre unique en collaboration avec le street artist Cyril Kongo. Du 3 au 6 octobre à Londres, dans le cadre de la foire d'art contemporain Frieze London, la maison de haute horlogerie Richard Mille présentait une sélection de ses derniers modèles. L'occasion par sa présence pour la seconde année consécutive de manifester son soutien à la création artistique contemporaine, concrétisée notamment par la création d'une montre unique en collaboration avec le street artist Cyril Kongo.

Le cinéma inspire Bulgari pour sa dernière collection de haute joaillerie
777

Le cinéma inspire Bulgari pour sa dernière collection de haute joaillerie

Bijoux Hier soir, Bulgari célébrait le lancement de sa nouvelle collection de haute joaillerie, “Cinemagia”qui s'inspirede l'univers du cinéma italien des années 50, et plus particulièrement celui des studios mythiques de la Cinecittà à Rome. Hier soir, Bulgari célébrait le lancement de sa nouvelle collection de haute joaillerie, “Cinemagia”qui s'inspirede l'univers du cinéma italien des années 50, et plus particulièrement celui des studios mythiques de la Cinecittà à Rome.

Advertising
Cartier bouleverse les codes de la haute joaillerie avec sa nouvelle collection
1

Cartier bouleverse les codes de la haute joaillerie avec sa nouvelle collection

Joaillerie Hier à Londres, Cartier dévoilait “Magnitude”, sa nouvelle collection de haute joaillerie qui mélange avec audace pierres précieuses et pierres dures ornementales. Des créations tout en contraste et en subtilité qui s'inscrivent dans la continuité de la nouvelle collection de bijoux iconiques “Clash” Hier à Londres, Cartier dévoilait “Magnitude”, sa nouvelle collection de haute joaillerie qui mélange avec audace pierres précieuses et pierres dures ornementales. Des créations tout en contraste et en subtilité qui s'inscrivent dans la continuité de la nouvelle collection de bijoux iconiques “Clash”

Virgil Abloh lance sa première collection de bijoux pour Louis Vuitton
12

Virgil Abloh lance sa première collection de bijoux pour Louis Vuitton

Mode Larges chaines, chevalières et monogrammes, Virgil Abloh présente sa toute première collection de bijoux Louis Vuitton destiné aux hommes. Larges chaines, chevalières et monogrammes, Virgil Abloh présente sa toute première collection de bijoux Louis Vuitton destiné aux hommes.

Un label de joaillerie présente une collection inspirée de la fin du monde
1

Un label de joaillerie présente une collection inspirée de la fin du monde

Bijoux Inspirations subversives, objets détournés, références humoristiques, le jeune label parisien InGoldWeTrust vient bouleverser les codes de la joaillerie. Focus sur sa nouvelle collection “Preppers” inspirée par les survivalistes et la fin du monde.   Inspirations subversives, objets détournés, références humoristiques, le jeune label parisien InGoldWeTrust vient bouleverser les codes de la joaillerie. Focus sur sa nouvelle collection “Preppers” inspirée par les survivalistes et la fin du monde.  

Cartier présente sa nouvelle collection de bijoux iconiques
654

Cartier présente sa nouvelle collection de bijoux iconiques

Joaillerie Le 11 avril dernier, Cartier célébrait le lancement de sa nouvelle ligne de bijoux “Clash”. Très attendue, elle écrit un nouveau chapitre esthétique pour la maison qui présente des pièces aussi nobles que désinvoltes.  Le 11 avril dernier, Cartier célébrait le lancement de sa nouvelle ligne de bijoux “Clash”. Très attendue, elle écrit un nouveau chapitre esthétique pour la maison qui présente des pièces aussi nobles que désinvoltes. 



Advertising