13


Commandez-le
Numéro
24 Le DJ, producteur de musique, compositeur, acteur Kavinsky

Kavinsky

  • Lieu de naissance Seine-Saint-Denis, France
  • Âge 48
  • Activité DJ, producteur de musique, compositeur, acteur
  • Nationalité Français

Avec Daft Punk, Justice et Air, le producteur de musique électronique Vincent Belorgey alias Kavinsky fait partie des rares artistes musicaux à avoir connu un retentissant succès à l’étranger, notamment aux États-Unis. Cette aura est due en partie à sa participation à la Bande originale du film Drive de Nicolas Winding Refn, sorti en 2011. Le long-métrage au succès phénoménal et à l’esthétique nocturne a permis à l’acteur américain Ryan Gosling d’exploser à Hollywood. 

 

Depuis 2006, Kavinsky a publié de nombreux tubes électroniques tels que Nightcall et Roadgame, qui ont servi de bande-son à des publicités et des émissions de télévision. À travers deux albums remarqués, OutRun (2013) et Reborn (2022), il a mis en avant un personnage fascinant, celui d’un jeune homme qui a eu un accident de Testarossa en 1986 avant de faire son retour sur Terre dans la peau d’un zombie à partir des années 2000.

 

En puisant des les sons de synthétiseurs des années 80, qu’il modernise, Kavinsky a inspiré tout un courant musical, la synthwave, dont font partie des artistes tels que Perturbator et Carpenter Brut. 

 

À côté de ses activités musicales, Vincent Belorgey est également acteur. Il s’est distingué dans des performances pleines de fantaisie et d’humour absurde au sein de films décalés réalisés par Quentin Dupieux, Bouli Lanners et Benoît Delépine et Gustave Kervern.

Le DJ, producteur de musique, compositeur, acteur Kavinsky en 2017. Photo by Foc Kan/FilmMagic Le DJ, producteur de musique, compositeur, acteur Kavinsky en 2017. Photo by Foc Kan/FilmMagic
Le DJ, producteur de musique, compositeur, acteur Kavinsky en 2017. Photo by Foc Kan/FilmMagic

Une formation musicale éclectique

 

Vincent Belorgey alias Kavinsky (qu’on trouve aussi stylisé de cette façon : « KΔVINϟKY ») est un producteur de musique électronique, DJ et acteur français né le 31 juillet 1975 en Seine-Saint-Denis. Plus intéressé par la musique que par l’école, où il obtient des notes moyennes, il va apprendre le piano dans une MJC de son quartier. Adolescent, Il fait également ses gammes, en autodidacte, sur un melodica, instrument de musique à vent, sur un synthé Casio ainsi que sur une boîte à rythmes, 808.

 

Après avoir redoublé les classes quatrième et de seconde, ce passionné de séries japonaises (notamment du programme X-Or), va continuer ses études dans un lycée spécialisé. Il y obtient un brevet de technicien dessinateur maquettiste, mais ce n’est pas cette carrière qui va finalement l’attirer. 

 

Ce fan de rugby enchaîne dans un premier temps les petits boulots. Il travaille au service courrier de Manpower, au service client de SFR, en tant que livreur de pizza , vendeur de vêtements Sergio Tacchini ou encore comme manutentionnaire dans Centre commercial. Plus étonnant encore, il va peindre des figurines de baby-foot chez un fabricant spécialisé.

 

 

Des débuts timides au succès de Nightcall

 

Durant sa jeunesse, Vincent Belorgey va rencontrer Quentin Dupieux alias Mr.Oizo, avec qui il collaborera plus tard, notamment au cinéma. Et c’est pendant son service militaire, qu’il fait une découverte majeure, celle de la musique électronique, notamment à travers les chansons du duo casqué Daft Punk.

 

De 2006 à 2010, le prolifique Kavinsky sort plusieurs EP de musique électronique remarqués tels que Teddy Boy (2006), 1986 (2007), Your Way or Mine ? / Grand Canyon (2007), Blazer (2008) sur les labels Record Makers, Arcade Mode et Fool's Gold Records. Son succès reste confidentiel jusqu’à la publication en 2010 de son titre Nightcall, très influencé par les années 80

La reconnaissance internationale

 

La consécration mondiale arrive en 2011 lorsque le réalisateur Nicolas Winding Refn utilise la chanson Nightcall, pour la bande son de son film à succès Drive (2011), avec Ryan Gosling. Ce morceau électronique, déjà entendu dans le long-métrage La Défense Lincoln (2011), est produit par Guy-Manuel de Homem-Christo, moitié des Daft Punk, et bénéficie des collaborations des artistes français SebastiAn et Sébastien Tellier. On y entend la voix de Lovefoxxx, chanteuse du groupe de rock électronique brésilien originaire de São Paulo. Immense succès critique et public, Nightcall atteint la dixième place des ventes en France pendant deux semaines. Il reste ensuite dans les charts pendant 135 semaines, de 2011 à 2016. En Belgique, il reste 8 semaines dans le top des 30 chansons les plus écoutées.

 

En 2013, le producteur français sort son premier album studio, OutRun, un disque-concept qui raconte l'histoire de Kavinsky, un jeune homme qui s'est tué en Ferrari Testarossa en 1986. Il réapparaît ensuite sur Terre en zombie producteur de musique dès 2006. L’esthétique d’OutRun emprunte autant aux jeux vidéo qu’aux films du cinéaste italien Dario Argento et aux séries policières des années 80.

 

L’album récolte de bons avis de la part des critiques musicaux. Deux EP, Protovision et Odd Look, sortis en 2013, accompagnent la publication d’OutRun qui sera défendu sur scène lors d’un ambitieux The OutRun Live Tour. Il faudra attendre l’année 2022 pour que Kavinsky revienne avec un nouvel album, Reborn, dans lequel on retrouve son esthétique rétro-futuriste.

Des collaborations prestigieuses

 

Kavinsky, qui a collaboré avec des pointures de l’industrie musicale telles que The Weeknd, s’est aussi fait remarquer pour ses remixes efficaces et maximalistes de titres d’autres artistes comme le groupe Klaxons, Sébastien Tellier et SebastiAn. L’artiste a quant à lui été remixé par Justice et Breakbot et repris par la formation britannique London Grammar.

 

En 2007, il assure la première partie de la tournée mondiale de Daft Punk, aux côtés du groupe Klaxons et du producteur SebastiAn, qui est également son ami. 

 

En 2012, 2015 et 2021, les chansons Odd Look et Roadgame de Kavinsky sont utilisées dans des publicités pour des voitures Mercedes-Benz, Volvo et BMW ainsi que dans une publicité pour le jeu vidéo Hitman Absolution. Ses morceaux ont aussi illustré des jeux vidéo tels que Gran Turismo 5 Prologue (2007), Grand Theft Auto IV (2008) ou Midnight Club: Los Angeles (2008), tous disponibles sur la PlayStation 3.

 

Le producteur français va aussi voir son titre Sovereign utilisé dans le cadre de la promotion de l’anniversaire des 30 ans de la chaîne privée Canal + en 2014.

 

Des débuts prometteurs au cinéma

 

Dès l’année 2000, le charismatique Kavinsky qui ne quitte presque jamais ses lunettes noires et son blouson rouge (ou noir), joue dans des clips de Benjamin Diamond, Mr. Oizo, Sébastien Tellier et Cassius. Et en 2001, il commence à s’illustrer en tant qu’acteur dans Nonfilm, premier moyen-métrage de Quentin Dupieux. 

 

Par la suite, on le voit dans des rôles décalés et souvent, plein d’humour, dans Aaltra (2003) de Benoît Delépine et Gustave Kervern, dans Atomik Circus, le retour de James Bataille (2004) de Didier et Thierry Poiraud et dans Ultranova (2005) de Bouli Lanners. A ce jour, son plus grand rôle reste celui du chef de la bande des Chivers dans le délirant Steak (2007) de Quentin Dupieux, sorti en 2007, dans lequel on retrouve le duo comique Éric et Ramzy.