9


Commandez-le
Numéro
26

Pendant six jours, les jeunes talents du design africain s'invitent à Paris

Design

Du 31 août au 5 septembre, le Musée des Arts Décoratifs organise dans sa nef une exposition gratuite consacrée aux talents contemporains du design africain. Organisée dans le cadre de la saison Africa2020 par le collectif Les Oiseaux Migrateurs, celle-ci réunit aussi bien designers de mobilier que céramistes et créateurs de mode. 

  • Collection SS 20, Thebe Magugu © Thebe Magugu

  • Suspension PET Lamp, Collection Abyssinia Éthiopie © PET Lamp

  • Céramiques, Jade Paton, Afrique du Sud © Jade Paton

  • Poteries Tinja, Collection Qayrawan, Tradition des femmes de Sejnane au nord de la Tunisie © Tinja

  • Suspension PET Lamp, Collection Bolgatanga Ghana © PET Lamp

1/5

À seulement quelques jours du lancement de la Paris Design Week, le design fait sa rentrée en avant-première dans la capitale. Et pas n’importe lequel : dans le cadre de la saison Africa2020, organisée cette année en France avec l’ambition de mettre en valeur pendant un an les 54 pays du continent à travers événements et projets, le Musée des Arts Décoratifs a choisi de célébrer les créateurs qui font le présent et le futur du design africain. Pour ce faire, l’institution parisienne s’est tournée vers le collectif Les Oiseaux Migrateurs de Mamadou et Youssouf Fofana, dont le soutien et l’accompagnement des petites entreprises basées en Afrique porte ses fruits depuis maintenant sept ans.

 

Dans la célèbre nef du musée, ouverte gratuitement au public pour l’occasion, les visiteurs pourront découvrir pendant six jours des artistes et artisans du continent dont la pratique célèbre la culture, l'histoire et les savoir-faire de leur région, tout en y insufflant un regard contemporain. Alors qu’il fête cette année son dixième anniversaire, le projet PET lamp, dont les collections luminaires faites à partir de bouteilles recyclées mobilisent chaque fois de nouvelles régions, artisans et savoir-faire, présentera à Paris ses modèles réalisés en Ethiopie par des tisseuses selon la tradition de fabrication de paniers. Originaire de Cape Town, la jeune créatrice Jade Paton y dévoilera quant à elle ses vases en céramique évoquant les amphores antiques. On pourra également s’arrêter à cette occasion sur les vêtements colorés et féminins du créateur Thebe Magugu, lauréat du Prix LVMH en 2019, particulièrement animé par l’envie de montrer à travers ses collections, campagnes et vidéos le foisonnement créatif de son pays, l’Afrique du Sud.

 

 

“Bonne arrivée. Métiers d'art africains. Design contemporain”, du 31 août au 5 septembre au MAD, Paris 1er.