222


Commandez-le
Numéro
27

Salvatore Ferragamo dévoile une collection automne-hiver 2021-2022 surprenante sur le thème de la science-fiction

Fashion Week

Avec la collection automne-hiver 2021-2022 Salvatore Ferragamo, le créateur anglais Paul Andrew se lance avec brio dans l'univers de la science-fiction au sein duquel se rencontrent créations radicales et savoir-italien.

1/61

Arrivé chez Salvatore Ferragamo en 2016 pour s’occuper des souliers, Paul Andrew devient finalement trois ans plus tard le premier directeur artistique de la maison italienne. La structure familiale au sein de laquelle chaque catégorie de produits répond à un créateur, s’offre une seconde jeunesse sous l’égide du créateur anglais, qui vient unifier son image. Depuis sa première collection pour l’automne-hiver 2019-2020, Paul Andrew démontre un talent certain pour projet l’illustre maison italienne qui a fait son succès en chaussant les stars hollywoodiennes

 

Après s’est inspiré de Michelle Obama et Nancy Pelosi et avoir rendu hommage aux chefs-d’œuvre d’Hitchcok, Paul Andrew projette utilise l’univers de la science-fiction - notamment les films Bienvenue à Gattaca, Jusqu’au Bout du Monde et Matrix -,pour proposer une collection qui revisite les uniformes contemporains. “Pour cette collection "Future Positive", j'ai imaginé les contours standards des uniformes d'aujourd'hui comme les vestiges fossilisés d'un passé oublié depuis longtemps, libérés de toute association de classe, de couleur ou de croyance. Cette collection propose de nouveaux uniformes pour un avenir utopique dans lequel la diversité et la positivité se combinent pour transformer notre monde pour le meilleur”, explique Paul Andrew.

 

Cette collection automne-hiver 2021-2022 se veut jeune et libre et n’hésite pas à insuffler à des modèles couture des références aux mondes militaire, de la moto, de l'athlétisme, de la plongée sous-marine. Les pièces sont hybrides et structurés, avec une appétence pour le cuir et les couleurs vives utilisées en monochrome, mais aussi des laines traitées ou des tricots techniques. Sur quelques créations des franges mobiles s’agitent au gré des mouvements et donnent un aspect extraterrestre à la silhouette, tandis que la cotte de mailles se porte à même la peau peinte en argenté. Pour les chaussures, éléments essentiels de la silhouette Ferragamo - Paul Andrew est avant tout un designer de soulier - l’Anglais mise sur des des bottes de motard façon cosmonautes, des baskets ultra fine façon chaussons de plongée, des sabots imposants en matière caoutchouté ainsi qu’une paire de boots futuristes au talon F emblématique de la maison.

 

Evitant avec habilité l’écueil d’une collection rétro-futuriste façon Pierre Cardin, Paul Andrew emmène la maison italienne avec succès sur un nouveau terrain où créations radicales s’associent à merveille avec savoir-italien.