47


Commandez-le
Numéro
28

5 détails du défilé Peter Do qui nous restent en tête

FASHION WEEK

Pour Peter Do automne-hiver 2024-2025, le créateur vietnamo-américain a présenté une collectionf de 29 silhouettes qui repensent le rôle et l’impact de l’uniforme.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

1/17

Peter Do automne-hiver 2024-2025, le sens du détail

 

S’il a toujours inspiré les designers, il y a quelque chose d’anti-mode à l’idée d’uniforme. À la mode appartient le changement, à l’uniforme la constance. C’est cette tension entre les deux concepts qui rend “Áo Dài”, la collection Peter Do automne-hiver 2024-2025, aussi attrayante. 

 

Au Vietnam, l’Áo Dài ou “chemise longue” est une tenue traditionnelle nationale. Tunique longue fendue sur les côtés, elle est portée – autant par les hommes que par les femmes – sur un pantalon de soie pour les grandes occasions. 

 

Point de départ de la collection, l’ensemble entre en conversation avec notre vision du vêtement traditionnel occidental. Exemple ? Si une silhouette se compose d’une tunique en dévoré de velours portée sur un pantalon assorti – clin d’œil à l’Áo Dài – on retrouve également une veste blazer à double col. 

 

Dans un va-et-vient d’équilibriste, Peter Do construit et déconstruit notre vision de l’élégance avec un sens aiguisé du tailoring et un intérêt particulier porté aux détails. La preuve par 5.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

1/2

Les jupes plissées

 

Incontournable de la garde-robe qui connaît ces dernières années un retour en grâce, la jupe plissée à la Peter Do emprunte à la taille des détails de smoking. Transparente, elle apporte aussi une dramaturgie loin d’être déplaisante. 

La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

Le col cheminé ultra montant

 

On pourrait s’appesantir sur l’intégralité de la silhouette en raison notamment de son jeu de volume et de superposition, mais c’est le col cheminé qui retient notre attention. Chic, il dissimule en partie le visage et devient un symbole assez parlant de la collection qui oscille aisément entre le couvert et le découvert.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

1/4

Le décolleté plongeant

 

Chez Do, la poitrine ne se dissimule pas au point où la peau ne fait plus office de canevas vierge sur lequel vient se poser le vêtement, mais bien d'une continuation de la pièce elle-même. Ce sont les chemises surtout qui en sont la preuve, rarement boutonnées avant le nombril.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

  • La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

1/5

Le noir et blanc

 

Si la mode se lasse parfois de ses classiques, elle doit admettre la raison pour laquelle ils traversent les époques. C’est notamment le cas du noir et du blanc, qui ici trouvent une modernité grâce à un jeu de superposition du long et du court. La silhouette gagne en mouvement, mais reste fluide, hautement graphique, absolument irrésistible.

La collection Peter Do automne-hiver 2024-2025.

La puissance d’un denim japonais 

 

Tous les designers vous le diront : la matière est le point d’origine de toutes les collections. C’est elle – ou presque – qui décidera de la forme finale du produit. Pas étonnant donc de retrouver dans cette collection Peter Do automne-hiver 2024-2025 un ensemble brut taillé dans du denim japonais. Réputé pour son tissage artisanal, ce textile fait l’objet d’un véritable culte auprès des passionnés du jean. Ici, il se met au service d’une chemise oversize à col montant et d’un denim droit aux coutures apparentes. Sublime.