Advertising
Le défilé Longchamp automne-hiver 2019-2020
10

Le défilé Longchamp automne-hiver 2019-2020

Fashion Week

Chez Longchamp, la femme contemporaine est une voyageuse qui mixe les tendances des deux côtés de l’Atlantique. Les robes longues et fluides en soie de la féminine parisienne se marrient aux vestes architecturées de la working girl new-yorkaise. Jupe plissée en cuir cloutée, pull tricots XXS, boots à plateforme… Savant mix and match d’inspiration rock et seventies, la collection est également un clin d’œil au mouvement Bauhaus, comme en témoignent les imprimés graphiques des tissus et le choix de Wall Street comme lieu du défilé.

Le défilé Longchamp automne-hiver 2019-2020
885

Le défilé Longchamp automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Chez Longchamp, la femme contemporaine est une voyageuse qui mixe les tendances des deux côtés de l’Atlantique. Les robes longues et fluides en soie de la féminine parisienne se marrient aux vestes architecturées de la working girl new-yorkaise. Jupe plissée en cuir cloutée, pull tricots XXS, boots à plateforme… Savant mix and match d’inspiration rock et seventies, la collection est également un clin d’œil au mouvement Bauhaus, comme en témoignent les imprimés graphiques des tissus et le choix de Wall Street comme lieu du défilé. Chez Longchamp, la femme contemporaine est une voyageuse qui mixe les tendances des deux côtés de l’Atlantique. Les robes longues et fluides en soie de la féminine parisienne se marrient aux vestes architecturées de la working girl new-yorkaise. Jupe plissée en cuir cloutée, pull tricots XXS, boots à plateforme… Savant mix and match d’inspiration rock et seventies, la collection est également un clin d’œil au mouvement Bauhaus, comme en témoignent les imprimés graphiques des tissus et le choix de Wall Street comme lieu du défilé.

Le défilé Brandon Maxwell automne-hiver 2019-2020
789

Le défilé Brandon Maxwell automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Tailleur pantalon porté sur une brassière, robes à ceinture, vestes ajustées, grande jupe évasée en taffetas de soie… Inspiré par la force de sa mère et les autres femmes de sa vie, le créateur texan signe une collection soyeuse et sensuelle qui souligne les courbes du corps avec une certaine fluidité. Majoritairement confectionnées à partir de satins précieux, les tenues noir et blanc se voient rehaussées par quelques imprimés panthères, des look monochromes fuchsia et vert pomme.  Tailleur pantalon porté sur une brassière, robes à ceinture, vestes ajustées, grande jupe évasée en taffetas de soie… Inspiré par la force de sa mère et les autres femmes de sa vie, le créateur texan signe une collection soyeuse et sensuelle qui souligne les courbes du corps avec une certaine fluidité. Majoritairement confectionnées à partir de satins précieux, les tenues noir et blanc se voient rehaussées par quelques imprimés panthères, des look monochromes fuchsia et vert pomme. 

Le défilé Jeremy Scott automne-hiver 2019-2020
123

Le défilé Jeremy Scott automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Née d'une collaboration avec l'artiste Aleksandra Mir, la collection automne-hiver 2019-2020 de Jeremy Scott utilise des dessins en noir et blanc et intègre des unes du New York Post et du New York Daily News sur les pièces. Une façon simple et directe pour le créateur d'interroger notre obsession collective pour les gros titres sensationnels, la surcharge d'information, le drame et la pop culture.   Née d'une collaboration avec l'artiste Aleksandra Mir, la collection automne-hiver 2019-2020 de Jeremy Scott utilise des dessins en noir et blanc et intègre des unes du New York Post et du New York Daily News sur les pièces. Une façon simple et directe pour le créateur d'interroger notre obsession collective pour les gros titres sensationnels, la surcharge d'information, le drame et la pop culture.  

Advertising
Advertising
Le défilé Tom Ford automne-hiver 2019-2020
123

Le défilé Tom Ford automne-hiver 2019-2020

Fashion Week C'est une garde robe contemporaine et élégante que propose Tom Ford pour l'automne-hiver 2019-2020. Des couleurs douces et sobres, des coupes simples et portables, des matières précieuses qui confèrent à la collection un aspect sensuel et romantique. C'est une garde robe contemporaine et élégante que propose Tom Ford pour l'automne-hiver 2019-2020. Des couleurs douces et sobres, des coupes simples et portables, des matières précieuses qui confèrent à la collection un aspect sensuel et romantique.

Le défilé Area automne-hiver 2019-2020
123

Le défilé Area automne-hiver 2019-2020

Fashion Week Toujours inspiré par les années 60 et également par les années 70, le label Area propose une collection automne-hiver 2019-2020 à la fois maximaliste et fantaisiste : looks en intégral pied-de-poule ou matière irridescente, des imprimés tye-and-dye, des parrures ultra-strassées.... Une collection littéralement bourgeoise et bohème aux finitions impeccables. Toujours inspiré par les années 60 et également par les années 70, le label Area propose une collection automne-hiver 2019-2020 à la fois maximaliste et fantaisiste : looks en intégral pied-de-poule ou matière irridescente, des imprimés tye-and-dye, des parrures ultra-strassées.... Une collection littéralement bourgeoise et bohème aux finitions impeccables.

La présentation August Getty Atelier printemps-été 2019
825

La présentation August Getty Atelier printemps-été 2019

Fashion Week Le 22 janvier 2019, August Getty, a présenté pour la première fois à Paris ses créations inspirées par la garde-robe de sa mère, la philantrope Ariadne Getty, et influencées par le glamour et la féminité de l'âge d'or hollywoodien. Avec ses quatorze silhouettes tout en dentelle, longues traines et strass, le designer autodidacte originaire de Los Angeles, illuminaient l'hôtel parisien et cette semaine de haute couture.  Le 22 janvier 2019, August Getty, a présenté pour la première fois à Paris ses créations inspirées par la garde-robe de sa mère, la philantrope Ariadne Getty, et influencées par le glamour et la féminité de l'âge d'or hollywoodien. Avec ses quatorze silhouettes tout en dentelle, longues traines et strass, le designer autodidacte originaire de Los Angeles, illuminaient l'hôtel parisien et cette semaine de haute couture. 

Le défilé Ziad Nakad haute couture printemps-été 2019
889

Le défilé Ziad Nakad haute couture printemps-été 2019

Fashion Week Quelles soient vert d’eau, pêche, mordoré, lavande ou bleu électrique, toutes les robes haute couture de Ziad Nakad ressemblent à des atlas célestes. A l’image de la constellation d’Orion (source d’inspiration du créateur libanais) les sequins argent et cristaux brodés épousent les courbes du corps pour une allure des plus étincelantes. Quelles soient vert d’eau, pêche, mordoré, lavande ou bleu électrique, toutes les robes haute couture de Ziad Nakad ressemblent à des atlas célestes. A l’image de la constellation d’Orion (source d’inspiration du créateur libanais) les sequins argent et cristaux brodés épousent les courbes du corps pour une allure des plus étincelantes.

La collection prêt-à-porter Givenchy homme automne-hiver 2019-2020
850

La collection prêt-à-porter Givenchy homme automne-hiver 2019-2020

Fashion Week La collection Givenchy homme automne-hiver 2019-2020 met en lumière une vision éclectique et contrastée de la maison. La directrice artistique Clare Waight Keller construit l’identité de cette collection à travers des teintes profondes (fuchsia, bleu électrique) associées à des couleurs plus classiques (noir, camel, marine) et une recherche de volumes, alliant des vestes de costumes seventies aux lignes épurées et des manteaux oversize. La parka matelassée et les chemises “collages” créées à partir d’imprimés classiques de la maison offrent un nouveau mode d’expression à l’homme Givenchy. Boots à triple boucle, sneakers aux semelles plates de la pré-collection et chaussures Derby en cuir verni, entre autres, complètent cette silhouette avec sophistication.  La collection Givenchy homme automne-hiver 2019-2020 met en lumière une vision éclectique et contrastée de la maison. La directrice artistique Clare Waight Keller construit l’identité de cette collection à travers des teintes profondes (fuchsia, bleu électrique) associées à des couleurs plus classiques (noir, camel, marine) et une recherche de volumes, alliant des vestes de costumes seventies aux lignes épurées et des manteaux oversize. La parka matelassée et les chemises “collages” créées à partir d’imprimés classiques de la maison offrent un nouveau mode d’expression à l’homme Givenchy. Boots à triple boucle, sneakers aux semelles plates de la pré-collection et chaussures Derby en cuir verni, entre autres, complètent cette silhouette avec sophistication. 

Le défilé Valentino haute couture printemps-été 2019
854

Le défilé Valentino haute couture printemps-été 2019

Fashion Week Inspiré par la photographie de Cecil Beaton où des mannequins gantées de blanc posent dans des robes de bal du couturier Charles James, le maestro Pierpaolo Piccioli a réinterprété cette scène avec des mannequins essentiellement noires et métisses. Politique, ce temps fort de la Fashion Week n’en était pas moins poétique. Robes de bal surdimensionnées jaune jonquille, vert tendre, rose fuchsia, corail ou bleu turquoise… Véritable explosion de couleur, cette collection triomphale a déclenché une véritable ovation. En témoignent les larmes de Naomie Campbell qui après quatorze ans d’absence, est revenue spécialement défiler pour l’occasion. Inspiré par la photographie de Cecil Beaton où des mannequins gantées de blanc posent dans des robes de bal du couturier Charles James, le maestro Pierpaolo Piccioli a réinterprété cette scène avec des mannequins essentiellement noires et métisses. Politique, ce temps fort de la Fashion Week n’en était pas moins poétique. Robes de bal surdimensionnées jaune jonquille, vert tendre, rose fuchsia, corail ou bleu turquoise… Véritable explosion de couleur, cette collection triomphale a déclenché une véritable ovation. En témoignent les larmes de Naomie Campbell qui après quatorze ans d’absence, est revenue spécialement défiler pour l’occasion.

Le défilé Azzaro haute couture printemps-été 2019
744

Le défilé Azzaro haute couture printemps-été 2019

Fashion Week Inspiré les iconiques Grace Jones, Diana Ross ou Bianca Jagger qui dansaient au Studio 54 jusqu’à l’aube, Maxime Simoëns a imaginé une collection couture étincelante… Avalanche de clous argentés, sequins arc-en-ciel, cristaux vert émeraude, violine ou or… Attention, risque d’éblouissement. Inspiré les iconiques Grace Jones, Diana Ross ou Bianca Jagger qui dansaient au Studio 54 jusqu’à l’aube, Maxime Simoëns a imaginé une collection couture étincelante… Avalanche de clous argentés, sequins arc-en-ciel, cristaux vert émeraude, violine ou or… Attention, risque d’éblouissement.

Le défilé Maison Margiela collection Artisanale printemps-été 2019
852

Le défilé Maison Margiela collection Artisanale printemps-été 2019

Fashion Week À travers la collection Artisanale printemps-été 2019, John Galliano traduit la décadence de l’âge millénial grâce à des coupes déconstruites et des motifs déroutants. Les silhouettes défilent sur un miroir qui reflète le décor : une fresque de graffitis multicolores. Une façon pour le créateur d’altérer le réel. À ses silhouettes gender fluide, John Galliano associent tous azymuts coiffes de rugby ajourées, plumes, imprimés et patchworks. Des couleurs flashys habillent cette collection comme le gris, le bleu Klein, le vert pomme, le jaune clair, le rouge, le fuchsia et le lilas, jusqu’à ce qu'à l'apparition de silhouettes noires asymétriques et dramatiques. À travers la collection Artisanale printemps-été 2019, John Galliano traduit la décadence de l’âge millénial grâce à des coupes déconstruites et des motifs déroutants. Les silhouettes défilent sur un miroir qui reflète le décor : une fresque de graffitis multicolores. Une façon pour le créateur d’altérer le réel. À ses silhouettes gender fluide, John Galliano associent tous azymuts coiffes de rugby ajourées, plumes, imprimés et patchworks. Des couleurs flashys habillent cette collection comme le gris, le bleu Klein, le vert pomme, le jaune clair, le rouge, le fuchsia et le lilas, jusqu’à ce qu'à l'apparition de silhouettes noires asymétriques et dramatiques.

Le premier défilé couture d'Olivier Rousteing pour Balmain
123

Le premier défilé couture d'Olivier Rousteing pour Balmain

Fashion Week Puisant dans l'héritage de Pierre Balmain - pour qui la couture, "architecture du mouvement”, devait embellir le monde - Olivier Rousteing livre une première collection sculpturale, luxueuse et majestueuse. Un million de perles en cristal Swarovski, des pierres et des perles en abondance, des bijoux de tête signés House of Malakai, des pièces en jean travaillées à l'extrême, des motifs inspirés des grafittis, Olivier Rousteing croise artisanat, tradition et modernité.  Puisant dans l'héritage de Pierre Balmain - pour qui la couture, "architecture du mouvement”, devait embellir le monde - Olivier Rousteing livre une première collection sculpturale, luxueuse et majestueuse. Un million de perles en cristal Swarovski, des pierres et des perles en abondance, des bijoux de tête signés House of Malakai, des pièces en jean travaillées à l'extrême, des motifs inspirés des grafittis, Olivier Rousteing croise artisanat, tradition et modernité. 

loading
Plus d'articles