Advertising
Le défilé Koché printemps-été 2020
25

Le défilé Koché printemps-été 2020

Fashion Week

Davantage poétique et romantique, la collection printemps-été 2020 du label parisien Koché, gagnant du Grand Prix de l'ANDAM 2020, conjugait allures sportswear et streetwear à des détails très couture ou alors empruntés à l'univers de la lingerie. Au sein de la Bibliothèque Publique d'Information, Christelle Kocher présentait des silhouettes rebrodées de fleurs en tissus et perles de bois fabriquées à la main et de cristaux Swarovski, des dentelles ourlaient des robes coupes en biais ou alors les recouvraient complètement, des plumes s'agitent sur des bas de robes ou sur de larges capelines. Un défilé qui, une fois de plus, démontre que la couture peut sans difficulté s'adapter à une mode contemporaine. 

Le défilé Koché printemps-été 2020
1

Le défilé Koché printemps-été 2020

Fashion Week Davantage poétique et romantique, la collection printemps-été 2020 du label parisien Koché, gagnant du Grand Prix de l'ANDAM 2020, conjugait allures sportswear et streetwear à des détails très couture ou alors empruntés à l'univers de la lingerie. Au sein de la Bibliothèque Publique d'Information, Christelle Kocher présentait des silhouettes rebrodées de fleurs en tissus et perles de bois fabriquées à la main et de cristaux Swarovski, des dentelles ourlaient des robes coupes en biais ou alors les recouvraient complètement, des plumes s'agitent sur des bas de robes ou sur de larges capelines. Un défilé qui, une fois de plus, démontre que la couture peut sans difficulté s'adapter à une mode contemporaine.  Davantage poétique et romantique, la collection printemps-été 2020 du label parisien Koché, gagnant du Grand Prix de l'ANDAM 2020, conjugait allures sportswear et streetwear à des détails très couture ou alors empruntés à l'univers de la lingerie. Au sein de la Bibliothèque Publique d'Information, Christelle Kocher présentait des silhouettes rebrodées de fleurs en tissus et perles de bois fabriquées à la main et de cristaux Swarovski, des dentelles ourlaient des robes coupes en biais ou alors les recouvraient complètement, des plumes s'agitent sur des bas de robes ou sur de larges capelines. Un défilé qui, une fois de plus, démontre que la couture peut sans difficulté s'adapter à une mode contemporaine. 

Le défilé Ottolinger printemps-été 2020
899

Le défilé Ottolinger printemps-été 2020

Fashion Week En quelques années, les créatrices suisses Christa Bösch et Cosima Gadient ont affirmé avec Ottolinger leur goût pour le déstructuré passant par une savante altération de la matière et asymétrie des volumes. Leur nouvelle collection ne fait pas exception : brûlé auparavant, le tissu est ici étiré d’un flanc à l’autre du corps, la maille est coupée bord franc et effilochée tandis qu’un vichy noir et blanc est altéré par des tâches jaunes de teinture à la main. Des brassières, débardeurs et pantalons asymétriques sont dessinés par des cordes et coutures fines, et pour certains ponctués par des imprimés patchworks de couleurs réalisés par l’artiste allemande Lucie Stahl, ou des motifs tomates de la peintre Georgia Gardner Gray. Ottolinger collabore également avec Nike sur la réalisation de pièces en silicone, qui s’invitent aussi bien sur les robes que sur les sacs à main. En quelques années, les créatrices suisses Christa Bösch et Cosima Gadient ont affirmé avec Ottolinger leur goût pour le déstructuré passant par une savante altération de la matière et asymétrie des volumes. Leur nouvelle collection ne fait pas exception : brûlé auparavant, le tissu est ici étiré d’un flanc à l’autre du corps, la maille est coupée bord franc et effilochée tandis qu’un vichy noir et blanc est altéré par des tâches jaunes de teinture à la main. Des brassières, débardeurs et pantalons asymétriques sont dessinés par des cordes et coutures fines, et pour certains ponctués par des imprimés patchworks de couleurs réalisés par l’artiste allemande Lucie Stahl, ou des motifs tomates de la peintre Georgia Gardner Gray. Ottolinger collabore également avec Nike sur la réalisation de pièces en silicone, qui s’invitent aussi bien sur les robes que sur les sacs à main.

Advertising
Advertising
Jennifer Lawrence et Monica Bellucci au défilé Dior printemps 2020
12

Jennifer Lawrence et Monica Bellucci au défilé Dior printemps 2020

Fashion Week Jennifer Lawrence, Monica Bellucci, Karlie Kloss, Laetitia Casta... découvrez les célébrités au défilé Dior printemps-été 2020. Jennifer Lawrence, Monica Bellucci, Karlie Kloss, Laetitia Casta... découvrez les célébrités au défilé Dior printemps-été 2020.

Jennifer Lopez fait sensation au défilé Versace
1

Jennifer Lopez fait sensation au défilé Versace

Fashion Week Deux ans après avoir convoqué les plus grands top models des années 90 lors d'un défilé hommage à son frère Gianni, Donatella Versace fait une fois de plus sensation en invitant la star Jennifer Lopez à clore son défilé habillée d'une robe iconique. En 2000, pour la cérémonie des Grammy Awards, la chanteuse et actrice choisit au dernier moment de porter une robe en soie verte à imprimé tropical et au décolleté plus qu'aguicheur, dont l'audace fait polémique. Le lendemain de la soirée, en réaction au nombre astronomique de recherches concernant ladite robe sur Google, les deux cofondateurs du moteur de recherche, Larry Page et Sergey Brin, décident d'y ajouter une option dédiée aux images : Google Images est né. 19 ans plus tard, vêtue à nouveau cette robe aussi culte que controversée, la chanteuse affole désormais les compteurs Instagram, cumulant près de 10 millions de likes en seulement trois posts.    Deux ans après avoir convoqué les plus grands top models des années 90 lors d'un défilé hommage à son frère Gianni, Donatella Versace fait une fois de plus sensation en invitant la star Jennifer Lopez à clore son défilé habillée d'une robe iconique. En 2000, pour la cérémonie des Grammy Awards, la chanteuse et actrice choisit au dernier moment de porter une robe en soie verte à imprimé tropical et au décolleté plus qu'aguicheur, dont l'audace fait polémique. Le lendemain de la soirée, en réaction au nombre astronomique de recherches concernant ladite robe sur Google, les deux cofondateurs du moteur de recherche, Larry Page et Sergey Brin, décident d'y ajouter une option dédiée aux images : Google Images est né. 19 ans plus tard, vêtue à nouveau cette robe aussi culte que controversée, la chanteuse affole désormais les compteurs Instagram, cumulant près de 10 millions de likes en seulement trois posts.   

Vidéo : le défilé Dior printemps-été 2020 en direct
1

Vidéo : le défilé Dior printemps-été 2020 en direct

Fashion Week Le 24 septembre 2019 à 14h30, découvrez en direct la collection Dior printemps-été 2020 imaginée par Maria Grazia Chiuri. Le 24 septembre 2019 à 14h30, découvrez en direct la collection Dior printemps-été 2020 imaginée par Maria Grazia Chiuri.

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2020
899

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2020

Fashion Week Intitulée “Terre”, la collection Giorgio Armani imaginée cette saison célèbre la fluidité et la souplesse en présentant un ensemble de pièces tout en transparence et apesanteur. Manches kimono, épaules rondes, jupes longues et flottantes : “Terre” est l'apothéose de la femme Armani, voluptueuse et naturelle.     Intitulée “Terre”, la collection Giorgio Armani imaginée cette saison célèbre la fluidité et la souplesse en présentant un ensemble de pièces tout en transparence et apesanteur. Manches kimono, épaules rondes, jupes longues et flottantes : “Terre” est l'apothéose de la femme Armani, voluptueuse et naturelle.    

Gigi et Bella Hadid à l'after party Versace
1

Gigi et Bella Hadid à l'after party Versace

Fashion Week Après avoir enflammée la fashion week de Milan grâce à l'apparition de Jennifer Lopez dans la mythique robe qui est à l'origine de Google Images, la maison Versace organisait un after party avec les top models Gigi et Bella Hadid, Irina Shayk et Stella Maxwell. Après avoir enflammée la fashion week de Milan grâce à l'apparition de Jennifer Lopez dans la mythique robe qui est à l'origine de Google Images, la maison Versace organisait un after party avec les top models Gigi et Bella Hadid, Irina Shayk et Stella Maxwell.

Le défilé Marco de Vincenzo printemps-été 2020
456

Le défilé Marco de Vincenzo printemps-été 2020

Fashion Week Inspirée par la symbolique des couleurs, la nouvelle collection de Marco de Vincenzo s’étend du noir au rose vif, détaillant à travers des silhouettes monochromes les sept teintes de l’arc-en-ciel. Au cœur de ces ensembles, des nuances de bleu associées à des motifs en forme de vagues, créés en relief sur les matériaux ou brillants, provoquent un vibrant effet aquatique. Le goût du créateur italien pour la rondeur et la féminité se retrouve également dans les formes avec de nombreux bustiers aux bonnets ronds qui épousent la poitrine, des jupes épousant les hanches, des encolures à volants et tissus criblés d’ajours circulaires. Inspirée par la symbolique des couleurs, la nouvelle collection de Marco de Vincenzo s’étend du noir au rose vif, détaillant à travers des silhouettes monochromes les sept teintes de l’arc-en-ciel. Au cœur de ces ensembles, des nuances de bleu associées à des motifs en forme de vagues, créés en relief sur les matériaux ou brillants, provoquent un vibrant effet aquatique. Le goût du créateur italien pour la rondeur et la féminité se retrouve également dans les formes avec de nombreux bustiers aux bonnets ronds qui épousent la poitrine, des jupes épousant les hanches, des encolures à volants et tissus criblés d’ajours circulaires.

Le défilé Gucci printemps-été 2020
890

Le défilé Gucci printemps-été 2020

Fashion Week C’est sur un tapis roulant, dans un décor rappelant un aéroport, qu’Alessandro Michele a dévoilé sa nouvelle collection pour Gucci. Les vingt premières silhouettes sont inhabituelles pour le maître du romantisme maximaliste : uniquement en blanc, elles rappellent fortement les camisoles de force. Lorsque la deuxième partie du défilé commence, les couleurs arrivent enfin, portées par les nouveaux personnages de l’univers d’Alessandro Michele. Si les années 70 restent une inspiration majeure prolongée au fil des saisons, le créateur italien présente ici une vision plus sexy du corps féminin en explorant la lingerie : des ajours, dentelles et mousselines transparentes plissées dévoilent subrepticement le ventre, la poitrine ou l’entrejambe, où l’on discerne parfois des culottes estampillées du logo de la maison, tandis que des robes fendues, ajours et décolletés plongeants font écho au porno chic d’un Tom Ford lors de son passage à la tête de la maison. C’est sur un tapis roulant, dans un décor rappelant un aéroport, qu’Alessandro Michele a dévoilé sa nouvelle collection pour Gucci. Les vingt premières silhouettes sont inhabituelles pour le maître du romantisme maximaliste : uniquement en blanc, elles rappellent fortement les camisoles de force. Lorsque la deuxième partie du défilé commence, les couleurs arrivent enfin, portées par les nouveaux personnages de l’univers d’Alessandro Michele. Si les années 70 restent une inspiration majeure prolongée au fil des saisons, le créateur italien présente ici une vision plus sexy du corps féminin en explorant la lingerie : des ajours, dentelles et mousselines transparentes plissées dévoilent subrepticement le ventre, la poitrine ou l’entrejambe, où l’on discerne parfois des culottes estampillées du logo de la maison, tandis que des robes fendues, ajours et décolletés plongeants font écho au porno chic d’un Tom Ford lors de son passage à la tête de la maison.

loading
Plus d'articles