244


Commandez-le
Numéro
15 Prix Woolmark 2023

Quels sont les trois créateurs lauréats du prix Woolmark 2023 ?

MODE

Ce lundi 15 mai 2023, le Petit Palais a accueilli la remise de prix de l’International Woolmark Prize. Parmi les huit finalistes sélectionnés, les labels Lagos Space Programme, A. Roege Hove et Byborre se sont vus récompensés. 

Les finalistes de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize Les finalistes de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize
Les finalistes de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize

La remise de prix de l’International Woolmark Prize 2023 à Paris

 

Soutenir la nouvelle génération est toujours une bonne idée. C’est une opportunité de les aider à créer pour le mieux - non seulement pour l'innovation, mais aussi pour la durabilité” déclare dans un communiqué la mannequin, chanteuse française et membre du jury, Caroline de Maigret. Ce lundi 15 mai 2023 le Petit Palais accueillait la remise de prix de l’International Woolmark Prize, cette année porté sur le thème du dialogue. Devant un parterre d’invités privilégiés, la cérémonie qui s’est ouverte sur un sublime spectacle de danse (chorégraphié par Saul Nash, le lauréat du prix Woolmark 2022), a récompensé trois designers de mode dont l’approche créative se définie par un échange entre la durabilité des matières et l’audace de la coupe.

 

Chaque danseur arborait une tenue confectionnée par les finalistes. En effet, le jury — composé d’experts de la mode comme la styliste Carine Roitfeld, le créateur Pieter Mulier et le journaliste Tim Blanks — avait sélectionné quelques mois auparavant, parmi des centaines de candidatures, huit labels prometteurs chacun en provenance de nationalités différentes. On retrouve A. Roege Hove (Danemark), Bluemarble (France), Lagos Space Programme (Nigéria), Marco Rambaldi (Italie), Maxxii (Corée du Sud), Paolina Russo (Royaume-Uni), Rhude (États-Unis) et Robyn Lynch (Irlande).

 

Depuis 70 ans, ce prix qui met en lumière la laine de mérinos — issue du fin duvet des moutons mérinos pour réguler la transpiration — a pour habitude de propulser au firmament les carrières de certains participants. On se rappelle notamment des couturiers Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent qui ont remporté cette récompense en 1954, devant un jury composé de Christian Dior et de Hubert de Givenchy. En 2017, c'est l'actuelle directrice artistique de Chloé, Gabrielle Hearst, qui remportait le grand prix. 

Les lauréats de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize Les lauréats de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize
Les lauréats de l’International Woolmark Prize 2023 © International Woolmark Prize

Les trois lauréats de l’International Woolmark Prize 2023

 

Le prix international Woolmark a toujours été précurseur dans le domaine de la mode en découvrant de jeunes talents et en encourageant la créativité et l’ingéniosité”, a déclaré Pieter Mulier, directeur de la création de la maison Alaïa. Annoncé et remis par la musicienne et comédienne française Lou Doillon, le prix international Woolmark 2023 a été décerné à Lagos Space Programme. Décrochant ainsi la première place de cette compétition de mode, comptant parmi les plus anciennes, le label nigerian tenu par Adeju Thompson propose, depuis 2018, des collections de prêt-à-porter unisexes. Entre héritage culturel et essence couture, les vestiaires Lagos Space Programme s’articulent autour de l’art pointu du tailoring, offrant sur certaines pièces des fantaisies dans le choix des matières — artisanales — et des textures innovantes en références aux origines d’Adeju Thompson. “C’est une occasion qui change la vie", a déclaré le créateur. "Cela signifie que les choses seront plus faciles pour moi. Venant du Nigeria, je n'ai aucun soutien. La reconnaissance de la Woolmark Company me laisse sans voix et je me réjouis déjà de l’avenir”.

 

Également primé, A. Roege Hove (fondé par la créatrice Amalie Røge Hove), a reçu le prix Karl Lagerfeld de l’innovation, des mains de Caroline Lebar, la directrice de l’image et de la communication du label parisien Karl Lagerfeld. Depuis 2019, ce jeune label danois ré-invente les techniques de confection artisanales de la maille dans des collections oscillants entre simplicité et extravagance, en témoignent ses gilets off the shoulder déstructurés en tricots. 

 

Enfin, le studio d'innovation textile Byborre, basé à Amsterdam, a remporté le prix de la chaîne d'approvisionnement 2023. Repoussant les limites techniques quant à la création de tricots innovants, Byborre travaille aux frontières du développement des matériaux, de la fonctionnalité et de l’esthétique. “Le prix international Woolmark est un tremplin important pour l'industrie et un excellent exemple de la manière dont nous pouvons mieux soutenir et promouvoir les futurs talents qui travaillent à l'amélioration du monde de demain” confie Borre Akkersdijk, un des membres du studio Byborre.