Numero

221


Commandez-le
Numéro
12

12 façons de porter la maille oversized sélectionnées par Numéro

Mode

Glamour chez Chanel, hybride chez Burberry, élégant chez Max Mara, grunge chez Raf Simons.. découvrez notre sélection de pulls et cardigans en maille oversized.

  • Pour Chanel, Virginie Viard évoque avec nostalgie la vie des actrices, de leur quotidien aux célèbres tapis rouges. En résulte une collection qui mêle décontraction, audace, comme ce long gilet d’un rose tendre dont les poches et bords sont gansés de noir, ce qui rappelle les dessins techniques d'un vêtement.

  • Pour la collection Balenciaga printemps-été 2021, le directeur artistique de la maison Demna Gvasalia entame un nouvel épisode de son normcore signature. Si les vêtements – majoritairement unisexes – ont un aspect usé, c’est qu’ils sont créés dans une logique de durabilité : 93,5% des tissus unis et 100% des bases imprimées sont certifiés organiques, recyclés ou issus de l’upcycling – un raisonnement éco-responsable vertueux qui est aussi au fondement de l’imaginaire de cette collection. Ce vestiaire hybride et durable transforme la contrainte en liberté créative et sonne le glas du changement 

  • Dès le départ, Daniel Lee fait de la maille la star de sa collection Botteg Veneta printemps-été. Serrée ou plus lâche, fine ou épaisse, sobre ou colorée, elle s’y trouve déclinée sous toutes ses formes et compose des ensembles à la fois sensuels et réconfortants. Comme cette robe et cette veste épaisses déclinées en beige et marron.

  • Depuis son arrivée à Burberry en tant que directeur de création en 2018, Riccardo Tisci a à cœur de célébrer l’ADN de la maison britannique, tout en explorant de nouveaux territoires par les inspirations comme par la technique.  En résulte cette robe-pull en maille irlandaise qui semble avoir fusionné avec un caraco orné de dentelles.

  • S’inspirant des stars de TikTok, telle une ode à l’adolescence et au clubbing, , Hedi Slimane a dévoilé une collection femme printemps-été 2021 où les codes bourgeois sont confrontés à une esthétique sportswear pour un nouveau cool ultra contemporain. Ainsi le long gilet en maille se porte avec un bob, un crop-top et des boots de randonnées.

  • Pour la collection printemps-été 2021 de Max Mara, Ian Griffith pousse la réflexion et se pose la question suivante : comment s’habiller pour reconstruire le monde ? Inspiré par la Renaissance, il propose de nouvelles silhouettes hybrides d’une très grande élégance avec ses tons neutres. Ici les manches ouvertes du pull évoquent les capes du XVIème siècle.

  • Romantisme, diversité et artisanat : voilà le programme de la nouvelle collection printemps-été 2021 de Valentino. Cette saison, Valentino propose de nombreuses pièces ajourées où se dessinent divers motifs abstraits et symétriques, mais également des dentelles fleuries et robes, vestes ou hauts en crochet témoignant d’une attention indéniable au savoir-faire. Les motifs fleuris, récurrents dans la collection, reviennent aussi bien dans les broderies que les imprimés, associés parfois à des pièces transparentes. Car les couleurs sont multiples : si les bruns, bleus marine, noirs et gris jalonnent la collection, ceux-ci se voient relevés par de nombreuses tonalités vives qui attrapent le regard. 

  • C’est une véritable armée que Rick Owens forme ici, avec ces ensembles presque architecturaux aux allures d’armures. Des vestes à épaulettes aux coutures géométriques des bustiers et manteaux passant par les lignes dessinées sur les cuissardes, la construction est au premier plan d’un vestiaire futuriste où taille et épaules marquées façonnent des silhouettes en V. Pour autant, le créateur américain contrebalance cette rectitude par la fluidité et la légèreté de nombreuses pièces : tuniques en popeline, mousseline de soie avec volants en tulle ou encore haut en maille à capuchon confèrent aux silhouettes délicatesse et élégance, tandis que la transparence des matériaux et les rose, jaune et rouge qui apparaissent au sein des ensembles noirs ou blancs dotent la collection d’une atmosphère plus rassurante.

  • Au sein d’une collection Boss printemps-été 2021 aussi décontractée qu’optimiste, le bleu, le beige et le vert illuminent des créations aux coupes minimalistes très élégantes. Des associations de matières satinés et mat, lourdes et légères, apportent profondeurs à ses looks monochromes, comme ce gros gilet en maille bleu marine porté avec une jupe courte fluide et une parka légère.

  • À partir des modèles que sont Virginia Woolf, Simone de Beauvoir et Susan Sontag, Maria Grazia Chiuri écrit une collection Dior printemps-été 2021 qui nous fait voyager de l'Angleterre du XIXème siècle aux Etats-Unis et à la France du XXème. Ainsi les silhouettes romantiques aux couleurs pastels et passées et aux motifs floraux évoquent le préraphaélisme anglais. Par ailleurs, les motifs orientaux, asiatiques, paisley rappellent le mouvement art & craft, qui précède les Art Nouveaux et Art Déco ainsi que le japonisme, période artistique d'ouverture sur le monde. D'autres looks, plus structurés et pragmatiques, suggèrent les débuts de l'ère industrielle et l'entrée des femmes dans la vie active.

  • Féminité et élégance sont les maitre mots de la collection printemps-été 2021 de Michael Kors. Des looks monochromes déclinés en noir, beige ou écru, bleu ciel ou vert prairie, jaune ou marron, faussement sobres qui déclinent le look de la new-yorkaise huppée. Ici un pull à col roulé jaune pâle asymétrique se porte avec une jupe longue plissée pour une silhouette solaire et décontractée

  • Conçue comme un prolongement de la ligne masculine, la première collection femme de Raf Simons se compose de silhouettes longilignes et grunge imaginée pour une jeunesse révoltée adepte des clubs underground. Le gros pull en maille, pièce fétiche du créateur, se porte avec une jupe longue en satin, qui évoque sans aucun douteuse années 90.

1/12