Il y a quelques semaines, la Grande Halle de la Villette à Paris accueillait sur trois jours le festival de musique Pitchfork. Lors de sa première soirée rythmée par de nombreuses têtes d’affiche (Skepta, Hamza, Ateyaba), c’est à Charlotte Dos Santos que fut confiée l’ouverture du festival, avec un concert intimiste dans les sous-sols de la Halle. Révélée en 2017 lors de la sortie de Cléo, son premier album totalement autoproduit, cette auteure-compositrice-interprète norvégienne d’origine brésilienne a déjà su se distinguer par son timbre soul vibrant et sa musique empruntant aussi bien au jazz qu’au R’n’B, mais également nourrie par son apprentissage classique.

 

Alors que son deuxième EP est annoncé pour début 2020, Charlotte Dos Santos revient avec Harvest Time, un nouveau titre alléchant accompagné d’un clip. En plein cœur d’une forêt d’Écosse, l’artiste apparaît telle une nymphe des bois et des rivières, habitée par la mélancolie que lui inspire cette errance solitaire dans la nature. Elle y chante une balade où sa voix se fait accompagner par les arpèges discrets d’un piano et les douces percussions, qui résonnent comme un cœur battant la chamade. Pour réaliser cette vidéo, la chanteuse a fait appel à la jeune cinéaste franco-chilienne Fiona Godivier, remarquée par un premier court-métrage mettant en scène Scarlett Johansson, et plus récemment un deuxième co-produit par Joaquin Phoenix, Across My Land, traitant de la frontière mexicaine en Arizona (lien). Pour présenter son deuxième EP en France, Charlotte Dos Santos sera quant à elle en concert à La Boule Noire le 7 mars prochain.