14


Commandez-le
Numéro
09

Rencontre avec Bonnie Banane : "Il fut un temps où je voulais faire groover la France, mais ce n'est pas réaliste"

MUSIQUE

Après un premier album remarqué, Sexy Planet, en 2020, Bonnie Banane revient avec un deuxième opus intitulé Nini. Pour Numéro, l’auteure-compositrice et interprète française au style musical inclassable se confie sur ce nouveau projet entre R'n'B et jazz qui sublime l'amour impossible. 

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

  • Bonnie Banane photographiée par Pablo Jomaron.

1/12

Bonnie Banane dévoile son deuxième album Nini 

 

Depuis 2012 et son excellent premier single, Muscle, la chanteuse Bonnie Banane navigue est un électron libre dans le paysage musical francophone. Elle ne s'est jamais cantonnée à un style (mêlant R’n’B, chanson à texte poétique ou encore jazz) et a toujours innové avec fantaisie. 

 

Souvent comparée à Brigitte Fontaine, l’auteure-compositrice et interprète française, originaire de Bretagne, épatait, en 2020, avec un premier album intitulé Sexy Planet

 

La proche collaboratrice du musicien électro Flavien Berger, confirme aujourd'hui son talent avec un nouvel opus, Nini

 

La chanteuse et actrice de 37 ans (qui a joué dans des films de Bertrand Mandico et Bertrand Bonello), s’exprime, dans ce disque, sur l’amour impossible. L'occasion d'une belle rencontre... 

Bonnie Banane - Red Flags (2024).

L'interview de Bonnie Banane sur son album Nini

 

Numéro : Pourquoi nommer votre album Nini ?

Bonnie Banane : Au début, l’album devait s'appeler Joie intense, tristesse profonde, angoisse mondiale mais je trouvais cela un peu long. J’ai décidé d’enlever “angoisse mondiale” et à la dernière minute je l’ai appelé Nini. C’est le surnom qu’on me donnait quand j'étais petite. Finalement, c'est aussi une proposition pour qu'on m'appelle comme ça maintenant, au lieu de dire Bonnie Banane.

 

Vous définissez cet album comme une amulette porte-bonheur ?

J’ai l’impression que la musique m'a apporté du bonheur à plein d’égards. En tant que mélomane et chanteuse, c’est une chance de pouvoir écouter de la musique. Oui, cet album est un porte-bonheur… Quelque chose qui porte chance et qu'on peut emmener partout.

 

Quelles sont les influences de ce nouveau projet ?

Dans l’imagerie, il y a petit coté Only Lovers Left Alive (2013). Musicalement, il y a de nombreuses influences, mais c'est surtout l'amour et ma passion pour la musique noire américaine qui ont compté. La chanson When Romance Says Goodbye (2009) de Betty Davis en particulier, m'a inspirée.

Bonnie Banane - Nini (2024).

“Je ne fais déjà pas l'unanimité dans la vie.” Bonnie Banane

 

Comment définirez-vous votre style musical ?

Comme une poubelle. Il faudrait inventer un mot. Pour cet album, le style se définit surtout par le fait de s'autoriser des choses. On est parti en sucette, je crois… Je ne veux pas être contrainte et je n’aime pas être non plus être affiliée à un groupe. J'ai passé mon temps à essayer de m'extraire des genres musicaux. Je me sens un petit peu à l'étroit dedans. 

 

Pensez-vous que la France est ouverte à vos sonorités ?

Je pense que je ne peux pas faire l’unanimité musicalement… Je ne fais déjà pas l'unanimité dans la vie. Je ne suis pas sûre que je le veuille de toute façon. Il fut un temps où je voulais faire groover la France, mais ce n'est pas réaliste. 

 

Quels sont les thèmes principaux des paroles de l'album Nini ?

Le thème principal de mes paroles, c'est l'amour impossible. C'est ce qui me procure le plus de sensations. J'aime la tension entre le triomphe de l'amour et son impossibilité. J’ai aussi une espèce d'obsession pour le temps et l’espace. J'aime bien les chansons inscrites dans un lieu. Quelque chose de local comme un morceau qui pourrait parler d’un barrage dans un village ou d’une rue. J'ai failli appeler mon album Les Transports. Mais si je le nommais ainsi, les auditeurs auraient terminé sur le site de la RATP…

Bonnie Banane - Franchement (2024).

Vous êtes souvent comparée à Brigitte Fontaine. Est-ce que vous vous retrouvez en cette artiste ? 

Je trouve ça un peu bizarre de me comparer à cette artiste car elle est unique. Même si c’est flatteur pour moi, je ne sais pas si c'est flatteur pour elle. Une chose est sûre, c'est la meilleure parolière de France. 

 

Quel est votre rapport à la mode ?

J'ai beaucoup d'admiration pour les grands couturiers et pour l’artisanat. Je suis moins fascinée par le rapport à la célébrité et les stars habillées par des marques.

 

Nini (2024) de Bonnie Banane, disponible.