En octobre 2016, Roger Waters affolait les fans de Pink Floyd en annonçant une nouvelle tournée aux Etats-Unis, qu’il promettait à la fois grandiose et pionnière. Après avoir engrangé plus de 4 millions de dollars dans l’aventure, le bassiste s’était lancé en mai 2017 dans la “Us + Them Tour”, un nom évoquant l’un des titres éponymes de l’album The Dark Side of the Moon de Pink Floyd (1973). Une gigantesque tournée comprenant 157 dates et 2,3 millions de spectateurs, du Brésil à l’Australie en passant par New York et Paris. Pour immortaliser à jamais cette série de concerts spectaculaires, Roger Waters et le réalisateur Sean Evans ont enregistré, lors des performances d’Amsterdam, les images du film Roger Waters : Us + Them, qui sortira dans sa version digitale le 16 juin. 

 

Accompagné d’un groupe trié sur le volet, entre Jon Carin, collaborateur régulier de Pink Floyd, et le saxophoniste et producteur Ian Ritchie, Roger Waters réinterprète les morceaux iconiques de Pink Floyd, comme Wish You were Here, ou encore Speak to Me et Breathe, tirés de The Dark Side of the Moon. Encadrée d’une scénographie extraordinaire, la prestation des musiciens s’accompagne d’une mise en scène mêlant écrans géants projetant des images psychédéliques et prise de son parfaite. Musicien engagé, Roger Waters s’est également emparé de cette occasion pour dénoncer publiquement et intensément Donald Trump et pour réaffirmer l’urgence de la crise migratoire : comme un fil narratif, les images de concert sont entrecoupées de scènes fictionnelles, présentant le destin d’une mère et de sa fille, tentant désespérément de fuir leur pays. Un film ambitieux qui vaudra même au musicien d’être sélectionné lors de la dernière Mostra de Venise, en 2019, dans la catégorie hors fiction. 

 

Aux côtés de Richard Wright, Syd Barrett et Nick Mason, Roger Waters fondait en 1965 le groupe anglais Pink Floyd, rejoint par David Gilmour deux ans plus tard. Mais, connu pour son comportement quelque peu tyrannique, Rogers Waters s’est progressivement isolé des autres membres, composant seul et refusant toute suggestion artistique. En 1983, il fait inscrire sur le dos de la pochette de l’album The Final Cut une inscription précisant qu’il s’agit d’un “album de Roger Waters interprété par Pink Floyd”. En 1985, il quitte définitivement le groupe, sur fonds de bataille judiciaire, puis connait une carrière solo très productive, riche de cinq albums. En 2005, Gilmour, Waters, Mason et Wright s’étaient réunis pour la première fois depuis 24 ans lors d’un concert épique.

 

Le film Roger Waters : Us + Them sortira le 16 juin en version digitale.