Ses photographies empreintes de douceur sont baignées d’une lumière chaude et naturelle. Toutes des portraits, à quelques rares exceptions, qui capturent l’intimité de moments volés. Tantôt, ses clichés semblent guetter de l’œil des sujets cadrés sous le menton, tantôt ils reculent pour saisir le modèle dans son entièreté. Derrière ces images délicates se cache un regard, celui de la photographe Charlotte Hadden, qui signe aujourd'hui des portraits pour les plus grands magazines comme Dazed & Confused ou Man About Town et capture les campagnes de grandes maisons, à l'instar de Dior ou de Chanel. 

 

Grâce à sa grand-mère qui lui offre son premier appareil photo, Charlotte Hadden commence à bombarder ses amis : ces expériences adolescentes forgent sa maîtrise aiguisée du portrait. Peu à peu, elle construit son style particulier caractérisé par une profonde authenticité. Au cœur de ses photos, les sujets semblent pris sur le vif dans des poses spontanées, fixant le spectateur de leurs yeux interrogateurs. 

 

Après des études au sein de l’Arts Institute de Bournemouth, la jeune Anglaise s’installe à Londres. Armée de son Nixon 35mm, elle y exploite les multiples possibilités de l’argentique. Une fois développés, ses clichés sont très peu retouchés, c’est pourquoi ils conservent cette apparence pleine d’un naturel qui ne trompe pas. Consécration pour une jeune photographe, le New York Times la choisit aujourd'hui très régulièrement pour ponctuer ses portraits de cette grâce qu'elle sait si bien leur insuffler.