12 Avril

“The Challenge” : l’hommage à la carrière exceptionnelle de Tadao Ando au Armani / Silos

 

Après avoir fait l’objet d’une exposition au Centre Georges Pompidou l’an passé, c’est au tour du musée Armani/Silos de célébrer l'œuvre de Tadao Ando. La rétrospective “The Challenge”  – inaugurée à l’occasion du Salon du meuble de Milan – est ouverte au public jusqu’au 28 juillet. 

 

Par La rédaction

Vue de l'exposition “The Challenge” consacrée à Tadao Ando. ©Delfino Sisto Legnani et Marco Cappelletti.

Sa carrière aura été le fruit d’un hasard et d’une déception : Tadao Ando, jeune boxeur professionnel inconnu découvre sa vocation pour l’architecture lorsqu’il s’introduit par hasard dans une scierie au Japon près de la maison de sa grand-mère. Heureux hasard, il est subjugué par la beauté des matériaux une fois assemblés. Le reste semble relever du mythe : il décide de prendre le train – le Transsibérien – et de rejoindre Le Corbusier dont il admire inconditionnellement l’oeuvre. Le destin en décide autrement : l’architecte moderne meurt quelques jours avant qu’il n’arrive. 

Vue de l'exposition “The Challenge” consacrée à Tadao Ando. Courtesy of Giorgio Armani.

Son envie de poursuivre une carrière d’architecte ne faiblit pas pour autant et malgré son absence de formation, il poursuit dans cette voie. Son esthétique mêlant art de vivre à la japonaise, matières brutes, mise en valeur d’éléments tels que l’eau et de la lumière en feront un artiste singulier, qui puise ses inspirations dans le modernisme, mais également dans la nature. Couronné de succès dans les années 1980, il livre des bâtiments emblématiques  tels que L’église de l’eau (1988), ou encore plus récemment le musée d'art de Chichū à Naoshima en 2004. 

Vue de l'exposition “The Challenge” consacrée à Tadao Ando. Courtesy of Giorgio Armani.

À l'occasion d'une première exposition consacrée à l'architecture au musée Armani / Silos, c'est justement le parcours atypique de Tadao Ando qui est mis à l’honneur. Jusqu’au 28 juillet, l'institution offre, tout comme l’an passé au centre George Pompidou, une rétrospective qui dévoile par le biais de photographies, de dessins et de maquettes, ses plus grands travaux – ceux qui ont été cités – et notamment le Armani/Teatro, siège de la maison Armani depuis l'année 2000.

 

The Challenge - Tadao Ando

Musée Armani/Silos

40 rue Bergognone

20144

Milan

 

Vue de l'exposition “The Challenge” consacrée à Tadao Ando. Courtesy of Giorgio Armani.

NuméroNews