232


Commandez-le
Numéro
18 En Irak, la police saisit des stupéfiants et… un tableau de Picasso

En Irak, la police saisit des stupéfiants et… un tableau de Picasso

Art

Ce samedi 13 août, lors d'un raid antidrogue dans une province à l'est de l'Irak, un tableau du maître du cubisme Pablo Picasso a été retrouvé. Il est actuellement en cours d'authentification, et pourrait valoir plusieurs millions de dollars…

Pablo Picasso dans son studio à Paris © Bettmann / Getty Images Pablo Picasso dans son studio à Paris © Bettmann / Getty Images
Pablo Picasso dans son studio à Paris © Bettmann / Getty Images

Il est un monument de l’histoire de l’art moderne. Père du cubisme aux côtés du peintre Georges Braque, le peintre, dessinateur, sculpteur et graveur d’origine espagnole Pablo Picasso est aujourd’hui au coeur de l’actualité. Le samedi 13 août, dans la province de Diyala, à l’est de l’Irak, la police locale procède à une saisie de drogues. Au milieu des quantités de narcotiques découvertes, un trésor intact : un tableau supposé peint de la main de Picasso. Actuellement en cours d’authentification et d’estimation, celui-ci vaudrait plusieurs millions de dollars.

L’œuvre prolifique du peintre espagnol, qui compte non moins de 1800 tableaux et 1200 sculptures, fascine encore le monde et lui a valu une renommée internationale. La mélancolie de sa période bleue entre 1901 et 1904, la douceur de sa période rose entre 1904 et 1906, la rupture picturale avec son tableau manifeste Les Demoiselles d’Avignon (1906-1907), où il fragmente les corps avec violence, les transformant en figures géométriques propres au cubisme : son travail concentre l’intérêt des aficionados et du public. Pas étonnant donc que sa cote sur le marché de l’art perdure, et en fasse l’un des artistes les mieux vendus de l’histoire. Ainsi, en 2021, son œuvre Femme assise près d’une fenêtre (Marie-Thérèse) (1932) figure en tête des œuvres vendues aux enchères, avec un montant de 103,41 millions de dollars (Christie’s). Son tableau Les Femmes d’Alger (1955) a quant à lui été adjugé pour 179 millions de dollars en 2015 chez Christie’s, à New York, devenant une des œuvres les plus chères jamais vendues aux côtés du Salvator Mundi (1490-1500) du maître italien de la Renaissance, Léonard de Vinci.

Le pendant de cette renommée internationale est un intérêt majeur pour les pièces de Pablo Picasso de la part des milieux de la contrebande et du trafic d’antiquités. Ce n’est ainsi pas la première fois que l’œuvre de Picasso fait la une pour une affaire pareille, la redécouverte de l’œuvre ce samedi 13 août faisant écho à un autre évènement survenu en 2021. Dix ans après le cambriolage de la Pinacothèque d’Athènes, en 2012, le portrait Tête de femme (1939) avait été retrouvé au cœur d’une forêt de la cité grecque, aux côtés du Moulin (1905) du peintre néerlandais Piet Mondrian. Si l’auteur des faits en Grèce risquait dix ans de prison, les trois narcotrafiquants irakiens ont été interpellés et l'affaire est à suivre…