244


Commandez-le
Numéro
12

PAD London : qui sont les talents du design consacrés cette année ?

Design

Rendez-vous incontournable du design, le PAD est de retour à Londres jusqu'au dimanche 15 octobre pour présenter sa quinzième édition. L'occasion de découvrir une soixantaine de galeries parmi les plus pointues du domaine, dont certains projets ont été auréolés par les prestigieux prix du salon.

  • Stand d'Objects With Narratives au PAD London 2023.

  • Stand d'Objects With Narratives au PAD London 2023.

  • Stand d'Objects With Narratives au PAD London 2023.

  • Stand d'Objects With Narratives au PAD London 2023.

Photo : Studio Brinth.

1/4

Le PAD London fête son quizième anniversaire

 

Grand rendez-vous de l’art et du design, le PAD célèbre cette année un double anniversaire : ses 25 ans à Paris, en avril dernier, et ses 15 ans à Londres, où le salon tient jusqu’à dimanche sa nouvelle édition. Comme de coutume, l’événement d’envergure internationale a réuni la fine fleur de la création moderne et contemporaine : soixante-deux galeries provenant d’Europe, d’Asie ou encore d’Amérique du Nord, douze nouveaux exposants et, bien évidemment, des dizaines de grands noms du domaine. Si des trésors signés André Sornay, Line Vautrin et Sergio Rodrigues, entre autres, rappellent toute la richesse du design du 20e siècle des pièces imaginées par des stars du design contemporains telles que Konstantin Grcic et Sabine Marcelis sont également à découvrir sur les stands de ce nouveau PAD London, sans oublier la joaillerie, autre secteur historique du salon, où l’on retrouve des créateurs tels qu’Elie Top et Boghossian. Une fois de plus, le salon démontre les liens fidèles qu’il entretient avec des leaders du marché du design et notamment ceux installés à Paris, de Laffanour / Galerie Downtown à la Carpenters Workshop Gallery en passant par Patrick Fourtin et la galerie Kreo.

  • Contemporary Design Prize au PAD London 2023 : Gareth Neal, “Khaya Cabinet” (2023) by , Sarah Myerscough Gallery.

Photo : Jack Hall. Getty Images.

Objects With Narratives : une galerie nomade et un stand élégant

 

Nulle édition du PAD ne serait complète sans ses prestigieux prix. Conformément à la tradition, le salon londonien décerne quatre récompenses cette saison, dont le fameux Stand Prize, qui auréole le stand le plus réussi parmi le panel d’exposants réunis sur Berkeley Square. Cette année, c’est la galerie nomade Objects With Narratives, fondée par des frères architectes belges, qui décroche le prix pour un remarquable proposition orchestrant la rencontre des deux designers – également amis – Mircea Anghel et Vladimir Slavov. Baigné d’une lumière tamisée, leur mobilier met en avant des matériaux et savoir-faire ancestraux, tels que l’ébénisterie ou le travail de la pierre, dont résultent des créations tout en finesse qui dénotent par l’élégance de leurs lignes et la qualité de leur bois. 

  • Bar cabinet, attribué à Otto Schulz pour Boet (1935).

  • Bar cabinet, attribué à Otto Schulz pour Boet (1935).

Courtesy of Modernity.

1/2

Des créations à la frontière du design et de l'art

 

Lauréate du prix du Design contemporain cette année, la Londonienne Sarah Myerscough Gallery n’en est pas à son premier coup d'éclat au PAD. En 2019, à Londres, elle remportait non pas un mais deux prix – celui-ci mais également le prix du stand –, une prouesse due notamment à ses designers virtuoses du bois tels que John Makepeace, Nic Webb et Ernst Gamperl. Un étonnant cabinet en bois d’acajou lui vaut cette année sa récompense : création du designer Gareth Neal, la pièce est faite de chutes de bois agrégées pour former des cubes d'une saisissante couleur terre cuite, ornés de marbrures irrégulières. Opportun pour (re)découvrir des pièces historiques, le PAD London consacre également un meuble de bar en bois style Art déco, attribué au designer suédois Otto Schulz. Le Jewelry Prize, enfin, revient à la galeriste Elisabetta Cipriani, qui depuis une dizaine d’années invite des artistes de renom, de Rebecca Horn à Erwin Wurm, à imaginer une œuvre portable qui sera ensuite transposée en bijou. Un projet singulier qui incarne toute l’ambition du PAD : montrer que de l’art à la vie, il n’y a qu’un pas.

 

PAD London, du 10 au 15 octobre 2023, Berkeley Square, Londres.