08 Février

Café Lai'Tcha, le traiteur asiatique en version étoilé

 

Après Yam’Tcha, restaurant étoilé dédié à la cuisine et sa boutique de bao attenante, la cheffe Adeline Grattard et son mari Chi Wah Chan sommelier de thé ont ouvert en 2018 Café laitcha, un établissement hybride, entre le traiteur et salon de thé.

Par Léa Zetlaoui

1/7
2/7
3/7
4/7
5/7
6/7
7/7
  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

  • Caché dans la rue du jour, Café Lai'tcha c’est d’abord un long couloir qui présente les spécialités du jour. Elles font la part belle aux saveurs de l’Asie du sud: nouilles froides à la sauce satay, riz cantonais aux crevettes, poulet au soja noir et piment, wok de légumes, salade de poulpe au combava, un boeuf au poivre, un pot-au-pho (croisement entre la soupe vietnamienne et le mijoté français) et surtout en dessert un cheesecake japonais et un polo bao (brioche fourré à la confiture et aux fruits secs).

     

    Si au fond du restaurant quelques tables façon salon de thé permettent la dégustation, le plaisir réside surtout dans la possibilité d’emporter les différents mets chez soi... Le café Lai’Tcha se distingue des traiteurs asiatiques par la qualité de ses produits et l’élaboration de ses recettes. En effet, la chef bourguignonne à l’honneur du deuxième épisode de l’émission Chef’s table sur Netflix fait appel aux mêmes producteurs et à la même brigade pour composer ses plats. Le Café Lai’Tcha se place ainsi en tête des établissements du genre, il est le seul à proposer une cuisine étoilée à emporter.

     

    Café Lai’Tcha, 7 rue du Jour 75001

     

     

NuméroNews