Advertising
241

Les adresses de Benjamin Millepied à Los Angeles

 

Installé depuis six ans dans la cité des Anges, où il a fondé sa propre compagnie de danse, le chorégraphe Benjamin Millepied nous emmène à la découverte de ses adresses préférées.

Par Thibaut Wychowanok

Photo : Pierre Even 

 

Numéro : Votre première fois à Los Angeles ? 

Benjamin Millepied : J’ai découvert Los Angeles à l’occasion d’une tournée avec le New York City Ballet. J’avais loué une voiture pour explorer la ville et le désert d’Anza- Borrego. Le gigantisme des paysages naturels et urbains m’avait fasciné. Lorsque l’on vient de New York, l’horizontalité de la ville surprend. L’espace n’est pas encore saturé. Le champ des possibles reste ouvert. 

 

 Si vous ne deviez retenir qu’un projet mené à Los Angeles depuis votre arrivée il y a six ans ? 

Ce serait évidemment la création de ma compagnie L.A. Dance Project, en 2012. L’idée qui a porté ce projet était de faire émerger un véritable collectif artistique, des collaborations avec des créateurs contemporains, des designers, des réalisateurs… Notre dernière création, On the Other Side, présentée fin juin à Londres, a d’ailleurs pour décor une oeuvre abstraite de Mark Bradford. 

 

 Comment imaginez-vous l’avenir de la ville ? 

Los Angeles connaît une vie artistique florissante, de l’ouver ture de musées importants comme The Broad en 2015 à l’installation de nombreux ar tistes et galeries motivés par la faiblesse (relative) des loyers. D’un autre côté, la ville est un haut lieu d’innovation technologique avec des entreprises comme Snapchat. Por tée par ces deux mouvements, elle va beaucoup compter dans les prochaines années. 

 

 Sur quel projet travaillez-vous actuellement ? 

Je m’apprête à lancer Artform, une communauté en ligne réservée aux artistes et aux passionnés d’ar t. Elle sera accessible uniquement sur invitation à ses débuts et a pour objectif de mettre en relation les créateurs du monde entier, mais aussi de trouver des moyens de financer leurs projets. Artform est issu d’une question simple : comme nt l e s a r t i s te s peuvent-ils tirer au mieux parti des nouvelles technologies ?

Restaurant

ANGELINI OSTERIA

Angelini fait partie de ces restaurants très classiques qui ne déçoivent jamais. La cuisine italienne est attendue, mais toujours juste. On retrouve les plats qu’on aime : du risotto aux fruits de mer à l’escalope milanaise. 

7313 BEVERLY BOULEVARD, 

LOS ANGELES.

Librairie

THE LAST BOOKSTORE

Un bouquiniste incontournable downtown. On se perd dans les différents étages ou dans le labyrinthe de livres à l’intérieur. The Last Bookstore se situe juste à côté de nos bureaux, dans un magnifique immeuble des années 20. J’y traîne souvent et je me laisse emporter par la nostalgie des lieux. 

453 S SPRING STREET, 

LOS ANGELES.

Fondation

THEODORE PAYNE FOUNDATION

Beaucoup l’ignorent, mais les palmiers et les plantes exotiques de Los Angeles ont en réalité été importés… et pullulent au détriment de la végétation d’origine. Heureusement, la Fondation Theodore Payne travaille à préserver et à rendre disponible au public ce patrimoine naturel extraordinaire. 

10459 TUXFORD STREET, LOS ANGELES

Escapade

THE HUNTINGTON LIBRARY

On peut s’y rendre pour ses expositions – par exemple, actuellement, celle du photographe Yasuhiro Ishimoto –, mais ce sont surtout ses nombreux jardins extraordinaires qu’il faut arpenter. On passe d’un jardin chinois à un jardin japonais, d’un jardin désertique à une magnifique roseraie. Un des vrais trésors de Pasadena. 

1151 OXFORD ROAD, SAN MARINO.

Disquaire

THE RECORD COLLECTOR

Sandy, le propriétaire de ce magasin de disques, a traversé toute l’histoire de la musique classique du xxe siècle à Los Angeles. Vous pouvez tout lui demander ! Et s’il n’a pas le vinyle que vous cherchez – ce qui est plutôt rare – il fera en sorte de le dénicher.

7809 MELROSE AVENUE, LOS ANGELES.

Restaurant

SPERANZA

Installé dans le quartier de Silver Lake, Speranza est reconnu pour ses pâtes maison, mais c’est son cadre qui, pour moi, en fait un lieu d’exception. Presque entièrement en extérieur, son décor allie verdure et très beaux objets de design : des meubles venus des Pays-Bas ou de magnifiques lampes italiennes. 

2547 HYPERION AVENUE, LOS ANGELES.

Shopping

THE WINDOW

Ce magasin de meubles et d’objets vintage doit tout à l’oeil unique de son propriétaire, qui traverse les États-Unis pour dénicher les plus belles pièces. Ici, il est moins question de grands designers que d’objets uniques. Je m’y rends très souvent, ne serait-ce que pour y trouver de l’inspiration. 

6825 MELROSE AVENUE, LOS ANGELES.

Design 

DANISH MODERN L.A. 

Une de mes galeries de design préférées à Los Ange les. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, Danish Modern L.A. ne propose pas que du mobilier danois ou scandinave. On y trouve des pièces américaines et une très belle sélection des années 50, à des prix encore abordables. 

3028 WEST SUNSET BOULEVARD, LOS ANGELES. 

Shopping 

ROSE BOWL FLEA MARKET 

Tous les deuxièmes dimanches du mois se tient le marché aux puces le plus intéressant de la région, qui est sans doute, aussi, l’un des plus connus au monde. On s’y perd, mais il y a toujours des af faires à faire. Je vous consei l le de vous lever aux aurores, car il est littéralement pris d’assaut par ses 45 000 visiteurs. 

1001 ROSE BOWL DRIVE, PASADENA

Café 

INTELLIGENTSIA COFFEE 

Toujours dans le quartier de Silver Lake, l’ Intel l igentsia Coffee propose tout ce qui peut faire le bonheur des amateurs de café. Expressos, cafés turcs, allongés ou cappuccinos sont ser vis avec une précis ion scientifique.

3922 WEST SUNSET BOULEVARD, LOS ANGELES. 

Restaurant 

M CAFÉ DE CHAYA 

Haut lieu de la cuisine macrobiotique, végétarienne et biologique.

Au menu : saumon, tofu, noodles, quinoa, mais aussi soupes et burgers. 

7119 MELROSE AVENUE, LOS ANGELES. 

 

 

 

Retrouvez les adresses d'Irina Shayk à New York.  

Rencontre avec Natalie Portman: “Je suis souvent tombée amoureuse de réalisateurs avec lesquels j’ai travaillé.”

 

 

 

 

“Last Christmas” de Wham! s'offre une version remasterisée
878

“Last Christmas” de Wham! s'offre une version remasterisée

Musique Dévoilé à l’hiver 1984, le titre “Last Christmas” du duo Wham! est rapidement devenu un des morceaux les plus emblématiques des fêtes de fin d’année, aux côtés de “All I Want For Christmas Is You” de Mariah Carey placé cette année n°1 des ventes de singles aux Etats-Unis. Pur produit de la synthpop des années 80 — une électro au synthétiseur très présent— dans lequel George Michael imprime un romantisme des plus kitsch, le titre “Last Christmas” nous plonge au cœur des vacances d’hiver d’une bande d’amis en doudounes bariolées. Bataille de boules de neige, décoration du sapin et dîner au coin du feu, le clip originellement tourné en 35mm s’offre une remasterisation. 35 ans après sa sortie, Sony décide de sortir une version de la vidéo en ultra haute définition, posant ainsi un nouveau regard sur l’éclatant sourire de George Michael. Dévoilé à l’hiver 1984, le titre “Last Christmas” du duo Wham! est rapidement devenu un des morceaux les plus emblématiques des fêtes de fin d’année, aux côtés de “All I Want For Christmas Is You” de Mariah Carey placé cette année n°1 des ventes de singles aux Etats-Unis. Pur produit de la synthpop des années 80 — une électro au synthétiseur très présent— dans lequel George Michael imprime un romantisme des plus kitsch, le titre “Last Christmas” nous plonge au cœur des vacances d’hiver d’une bande d’amis en doudounes bariolées. Bataille de boules de neige, décoration du sapin et dîner au coin du feu, le clip originellement tourné en 35mm s’offre une remasterisation. 35 ans après sa sortie, Sony décide de sortir une version de la vidéo en ultra haute définition, posant ainsi un nouveau regard sur l’éclatant sourire de George Michael.

Découvrez le nouveau Pétra : l’oasis d’AlUla
831

Découvrez le nouveau Pétra : l’oasis d’AlUla

Photographie Des tombes rupestres au cœur du désert au cœur d’une vaste vallée désertique, des oasis s’étendant à perte de vue… AlUla a tout d’un paradis perdu. Depuis le 9 octobre dernier, l’Institut du monde arabe consacre une exposition à cette région peu connue de l’Arabie Saoudite, située au nord-ouest du pays et datée d’il y a 7000 ans. Revenant sur sa longue chronologie qui prend racine à l’Antiquité, “AlUla, merveille d’Arabie” s’appuie entre autres sur de précieuses reliques datées de plusieurs siècles avant J.-C., des mises en situation de la région recréées dans les espaces du musée ainsi que des photographies épatantes de la région aujourd'hui, signées par Yann Arthus-Bertrand. Découvrez-en un aperçu ci-dessous. Des tombes rupestres au cœur du désert au cœur d’une vaste vallée désertique, des oasis s’étendant à perte de vue… AlUla a tout d’un paradis perdu. Depuis le 9 octobre dernier, l’Institut du monde arabe consacre une exposition à cette région peu connue de l’Arabie Saoudite, située au nord-ouest du pays et datée d’il y a 7000 ans. Revenant sur sa longue chronologie qui prend racine à l’Antiquité, “AlUla, merveille d’Arabie” s’appuie entre autres sur de précieuses reliques datées de plusieurs siècles avant J.-C., des mises en situation de la région recréées dans les espaces du musée ainsi que des photographies épatantes de la région aujourd'hui, signées par Yann Arthus-Bertrand. Découvrez-en un aperçu ci-dessous.

Advertising
Louis Vuitton nous embarque dans le Sud
966

Louis Vuitton nous embarque dans le Sud

Voyage Cette année, Louis Vuitton célèbre le sud de la France. En tandem avec les Rencontres de la photographie, la maison d’édition publie une édition collector de son City Guide Arles et en profite pour dévoiler deux albums photographiques. Cette année, Louis Vuitton célèbre le sud de la France. En tandem avec les Rencontres de la photographie, la maison d’édition publie une édition collector de son City Guide Arles et en profite pour dévoiler deux albums photographiques.

Comment le Louvre est devenu un Airbnb?
878

Comment le Louvre est devenu un Airbnb?

Voyage A l’occasion des trente ans de la pyramide du Louvre, le musée le plus visité du monde et Airbnb organisent un concours. Le ou la gagnant(e) et à son invité(e) auront le privilège de passer la nuit au musée. A l’occasion des trente ans de la pyramide du Louvre, le musée le plus visité du monde et Airbnb organisent un concours. Le ou la gagnant(e) et à son invité(e) auront le privilège de passer la nuit au musée.

Quelles sont les deux nouvelles destinations des  “Travel Books” Louis Vuitton?
668

Quelles sont les deux nouvelles destinations des “Travel Books” Louis Vuitton?

Voyage Guide incontournable des voyageurs depuis sa création en 1998, le Travel Book de Louis Vuitton enrichit sa gamme : deux nouveaux ouvrages sont consacrés à Séoul et Los Angeles. Guide incontournable des voyageurs depuis sa création en 1998, le Travel Book de Louis Vuitton enrichit sa gamme : deux nouveaux ouvrages sont consacrés à Séoul et Los Angeles.

Mexique : voyage artistique en pleine jungle à  l'hôtel Azulik
123

Mexique : voyage artistique en pleine jungle à l'hôtel Azulik

Voyage Niché dans la jungle de Tulum, dans la région du Yucatán au Mexique, l'hôtel Azulik offre tous les services d'un hôtel de luxe dans un décor végétal et respectueux de l'environnement. L'occasion de vivre un véritable retour à la nature au contact des tribus mayas et de leur culture séculaire.  Niché dans la jungle de Tulum, dans la région du Yucatán au Mexique, l'hôtel Azulik offre tous les services d'un hôtel de luxe dans un décor végétal et respectueux de l'environnement. L'occasion de vivre un véritable retour à la nature au contact des tribus mayas et de leur culture séculaire. 



Advertising