225


Commandez-le
Numéro
09

La folie Pucci se raconte dans un livre exceptionnel aux éditions Taschen

Mode

Plus de dix ans après une première version, la maison d'édition Taschen réédite ce mois-ci son ouvrage monographique retraçant l'histoire du label Pucci, complétée par de nouveaux textes et chapitres soulignant le talent du créateur italien qui en fut le fondateur. L'occasion de reparcourir l'itinéraire d'une griffe culte emplie de couleurs et de légèreté, miroir de l'esprit des années 50 et 60, dans un objet exceptionnel relié par des tissus originaux.

  • Shirt in silk twill featuring the “Shell” motif, Spring/Summer 2018 Collection. Silk blanket worn as a headscarf featuring the “Onde” motif. Model: Emily Liptow. Photo © Armin Morbach/TUSH Magazine.

  • Palazzo pajamas with printed silk turban embroidered with Swarovski crystals, from the Fall/Winter 1969 Collection. Photo © Gian Paolo Barbieri.

  • Marquis Emilio Pucci and Laudomia in Palazzo Pucci, Florence, 1986. Photo © Emilio Pucci Archive, Florence.

  • Embroidered silk shirt featuring the “Nisida” motif. Spring/Summer 2018 Collection. Elle Brazil, March 2018. Photo © Leo Faria/ELLE Brazil.

  • “Naga” scarf, 1964. Silk twill, 90 x 90 cm. © Emilio Pucci Archive, Florence.

  • Embroidered down jacket. Fall/Winter 2018/19 Collection. Model: Elina V. Stylist: Maria Giulia Riva. Gioia, September 2018. Photo © Domingo Nardulli/doubleone_studio.

.

1/7

Des arabesques séparées par de fins contours dessinent un ensemble psychédélique dans un camaïeu de couleurs vives, orange, rose pâle, jaune ou bleu pastel. Il est très probable que ces imprimés soient signés par celui que l’on surnommait “le prince du motif” : l’incomparable Emilio Pucci. Dès le début des années 50, ce créateur italien réveille la mode occidentale par des créations légères et joyeuses autant que confortables grâce à leurs matières élastiques souvent empruntées au vestiaire sportif. Irrémédiablement associée à l’esprit des sixties, de l’âge d’or d’une French Riviera cossue au pan le plus chic d’une mode hippie et bohème, son label se fera le témoin d’une époque emplie de folie et de style, attirant très tôt ses figures majeures comme Marilyn Monroe ou Jacqueline Kennedy. En 2010, la maison d’édition Taschen racontait l’histoire de Pucci dans un livre, de l’ouverture de sa petite boutique sur l’île de Capri à son expansion internationale, marquée également par son ouverture aux domaines de la décoration d’intérieur et de l’accessoire. L'ouvrage très complet regroupait déjà de nombreuses photographies, campagnes du label ou séries prises pour des magazines de mode, mais aussi images d’archives et dessins signés par Emilio Pucci lui-même.

 

Près de onze ans plus tard, l’éditeur allemand publie en ce mois de février 2021 une nouvelle version de cet ouvrage, devenu depuis une véritable référence sur le label. Une trentaine de pages se sont ajoutées à l’originale, permettant notamment d’explorer plus en détail deux volets de l’histoire Pucci : sa ligne pour enfants et son mobilier, tandis qu’un texte de la journaliste et critique de mode américaine Vanessa Friedman retrace l’impact du créateur sur la mode et son héritage encore aujourd’hui très vivace, perpétué notamment à travers l'invitation par le label de créateurs contemporains. Édité dans un format carré, rappel de ses célèbres carrés de soie, l’ouvrage de Taschen comporte une autre particularité : sa reliure. Pour celle-ci, Pucci a en effet mis a disposition des tissus imprimés de plus de 80 motifs originaux qui font de chaque exemplaire un modèle presque unique. Désireuse comme souvent de proposer des coffrets d’exception, la maison d’édition allemande propose également une édition d’art à seulement 120 exemplaires renfermant tous un foulard original du label. L’occasion idéale de se replonger avec nostalgie dans une époque foisonnante et de s'en inspirer pour faire face à un présent parfois morose. 

 

 

Pucci. Updated Edition (2020), disponible dès le février aux éditions Taschen.

L'édition Art à 120 exemplaires sera disponible dans la boutique Taschen, Paris 6e.