244


Commandez-le
Numéro
20 Richie Hawtin dévoile un nouvel EP agressif et maximaliste

Richie Hawtin dévoile un nouvel EP agressif et maximaliste

MUSIQUE

Moins sage que jamais, le musicien et producteur canadien Richie Hawtin livre ce mois-ci nouvel un EP électrique. Composé de cinq variation du même titre, Acid King mélange avec fantaisie la brutalité de la hard techno que l’hypnotisme de la minimal.

Alors qu’il a pour habitude d'assimiler sa musique à la sobriété plastique d'un Dan Flavin ou d’un Anish Kapoor, Richie Hawtin –  aussi connu sous plusieurs pseudonymes tels que Plastikman – est revenu vendredi 6 août dernier avec un EP tout sauf minimaliste. Avant toute écoute, le titre du morceau Acid King annonce les ambitions du DJ et producteur canadien : miser sur une surcharge de couches sonores et ainsi reprendre ses droits sur des sonorités maximalistes qu'il avait délaissées ces dernières années au profit du minimal, genre sur lequel il règne depuis années. En attestent Narkosis et Spektre, ses créations musicales pour le défilé Prada automne-hiver 2021-2022.

 

Avec les basses au bord du grésillement, les cymbales tonitruantes et les synthés agressifs du morceau Acid King, Richie Hawtin refait surface avec des énergies qui en appellent davantage au corps qu’à l’esprit. À la différence d’un album comme Consumed (1998), emblématique de sa période “ambient”, ce nouvel EP densifie l’espace sonore jusqu’à la saturation. S’épargnant des contraintes de formats qui risqueraient de menacer sa créativité, il livre un projet constitué de cinq variations du même titre. Ainsi le “Stripped mix”  la version utilise des tonalités lunaire et des notes psychédéliques, tandis que le “F.U.S.E. bass mix” insiste sur des percutions puissantes et répétitives. L'idéal serait alors de l’écouter d’une traite afin de favoriser les effets psychoactifs de cette musique faite de boucles.

 

 

Richie Hawtin, Acid King, disponible.