222


Commandez-le
Numéro
18

"Le Serpent” : découvrez la métamorphose surprenante de Tahar Rahim

Série

Tahar Rahim incarne un célèbre tueur en série des années 70 dans la série “Le Serpent”, diffusée le 1er janvier sur la BBC avant une sortie prochaine sur Netflix. Dévoilées par la BBC, les premières images laissent apparaître l’acteur français métamorphosé.

Bande-annonce – "Le Serpent" (2021) de Richard Warlow et Toby Finlay

Au printemps 1975, la jeune Québécoise Marie-Andrée Leclerc fait la rencontre du tueur en série français Charles Sobhraj qui la persuade de le rejoindre en Thaïlande l’été suivant. Amoureuse et subjuguée par cet homme au charme magnétique, le personnage interprétée par Jenna Coleman (Doctor Who) consent alors à quelques escroqueries avant de se rendre complice d’une improbable série d’assassinats perpétrés sur des randonneurs parcourant l’Asie du Sud-Est. Retrouvées empoisonnées, étranglées, poignardées et, dans certains cas, brûlées vives, les victimes étaient souvent découvertes en maillot de bain lorsqu’il s’agissait de femmes, ce qui valut à Charles Sobhraj le surnom de “tueur au bikini”. 

 

Mais c’est sur son côté “serpent” qu’on choisi de titrer la BBC et Netflix, coproducteurs des 8 épisodes qui seront diffusés prochainement sur la plateforme de streaming. Pendant de nombreuses années, le tueur en série a en effet réussi à glisser subrepticement entre les mains des polices internationales, s’évadant de prison et changeant d’identité en opérant des mues grossières. 

 

Alors qu’il nous a plutôt habitués à des rôles ténébreux ("Un Prophète", "Le Passé", "The Eddy"), Tahar Rahim a entamé une extravagante transformation physique pour les besoins du rôle – à grands coups d’autobronzant, de cire dépilatoire ou même de prothèses faciales lorsqu’il incarne le vieux Charles Sobhraj. "D'habitude, je commence à construire un personnage de l'intérieur, j'essaie de trouver des ponts psychologiques entre lui et moi, mais ici, il n'y avait rien. C'est un déséquilibré, un meurtrier, un manipulateur. Il est exactement ce que vous ne voulez pas être" a confié au Guardian l’acteur français, qui sera également à l’affiche de “The Mauritanian”, aux côtés de Jodie Foster et Benedict Cumberbatch

 

“Le Serpent” de Richard Warlow et Toby Finlay, sortie sur Netflix début 2021.