244


Commandez-le
Numéro
12 Offrez-vous des figurines de Daniel Buren et des préservatifs signés Jenny Holzer pour 200 euros

Offrez-vous des figurines de Daniel Buren et des préservatifs signés Jenny Holzer pour 200 euros

Art

De l’art livré dans des boîtes en carton : tel est le projet audacieux de l’agence artistique danoise Creator Projects, fondée par Simon Friese, qui propose de démocratiser l’achat d’œuvres par des ventes de lots à 200€ en réunissant dans des boîtes en carton les créations uniques d’une douzaine d’artistes. On y retrouve, entre autres, des propositions insolites de Daniel Buren, Jenny Holzer et Katharina Grosse.

Sculpture en bois aimantée de Daniel Buren pour M.M.S.#1, 8.7cm x 8.7cm x 1.5cm, © Creator Projects Sculpture en bois aimantée de Daniel Buren pour M.M.S.#1, 8.7cm x 8.7cm x 1.5cm, © Creator Projects
Sculpture en bois aimantée de Daniel Buren pour M.M.S.#1, 8.7cm x 8.7cm x 1.5cm, © Creator Projects

Qu'ont en commun des préservatifs, des hosties et un masque facial ? Rien, a priori. Pourtant, d'après une idée de Simon Friese, fondateur et directeur de l’agence artistique Creator Projects, ces différents objets ont été revisités par des artistes reconnus, avant d'être produits en série et réunis dans des boîtes en carton mises en vente en février dernier. Jouant sur la symbolique commerciale du colis et le plaisir du déballage qui l’accompagne, l’agence artistique danoise spécialisée dans la production culturelle a pensé ce projet regroupant une douzaine de noms de l'art contemporain. Ainsi, les heureux acquéreurs de ces boîtes ont pu notamment trouver dans leur colis une œuvre originale du grand peintre et sculpteur de 83 ans Daniel Buren, connu pour ses réalisations in situ à l'instar des colonnes striées de noir et de blanc installées dans la cour d’honneur du Palais Royal à Paris. Pour ce projet, le Français a confectionné un ensemble de petites sculptures en bois ludiques, aimantées et ré-ajustables, proposées aux côtés de pièces de l’artiste allemande Katharina Grosse, dont les installations monumentales multicolores réalisées au pistolet à peinture ont fait la notoriété. Ici, la plasticienne de 59 ans passe du macro au micro-format, proposant dans chaque boîte un papier froissé recouvert par ses soins de peinture pulvérisée. Quant à Jenny Holzer, l’artiste américaine mettant les mots au cœur de sa pratique par des installations lumineuses à grande échelle, elle développe ici des préservatifs à l'étui estampillé du message d’amour “ TENDERLY I WILL USE YOU ” (Tendrement, je t’utiliserai), fragment d'un poème de l'auteur américain Walt Whitman. Un vinyle et une partition de l'artiste Martin Creed, des aiguilles de montre de la sculptrice Alicia Kwade ou encore un diadème signé par la Britannique Monster Chetwynd font aussi partie du colis.

 

Si le concept initié par Simon Friese est original, son nom ne s'oublie pas non plus : M.M.S.#1 pour “Much.More.Shit”, soit en français, “Toujours plus de m****”. En réalité, cet acronyme fait référence au projet collectif S.M.S (Shit Must Stop, que l'on peut traduire par “Cette m**** doit cesser ”) apparu en 1968. A l'époque, plus d’une dizaine d’artistes se réunissent dans un loft new-yorkais loué par le peintre surréaliste et très fortuné William Copley. L’objectif : produire sur un temps donné et dans un espace restreint une série de portfolios artistiques, diffusés de manière bi-hebdomadaire de février à décembre. Six portfolios contenant 80 oeuvres au total ont ainsi été produits, portés par un élan protestataire contre la cohorte des critiques d’art, conservateurs et directeurs de galeries qui régissaient le monde de l’art à la fin des années soixante. Parmi les artistes les plus connus de cette initiative artistique se trouvaient, entre autres, l’inventeur des ready-made Marcel Duchamp, le pop artiste Roy Lichenstein et le photographe surréaliste Man Ray.

Sculpture en papier froissé, peinte par pulvérisation de Katharina Grosse, pour M.M.S.#1, © Creator Projects Sculpture en papier froissé, peinte par pulvérisation de Katharina Grosse, pour M.M.S.#1, © Creator Projects
Sculpture en papier froissé, peinte par pulvérisation de Katharina Grosse, pour M.M.S.#1, © Creator Projects

Témoignage d'une véritable volonté de démocratiser l’art, la boîte M.M.S #1 de Creator Projects a été éditée à 1000 exemplaires contenant tous les douze œuvres produites, et mis en vente en février dernier au prix de 200 euros l'unité : “ Nous espérons que les pièces contenues par la boîte vont se propager dans beaucoup de foyers à travers le monde, afin de répandre ce que l’art sait faire de mieux : inspirer les gens, les nourrir et enrichir positivement leur quotidien ” a déclaré le fondateur de l’agence Simon Friese, désireux d’offrir à un vaste panel de personnes la possibilité de se glisser dans la peau du collectionneur d’art. Suite à l’écoulement des 800 premières boîtes, les 200 restantes sont disponibles à l'achat à partir de ce mercredi 12 mai.

 

 

Les 200 dernières boîtes du projet M.M.S.#1 seront disponible à l’achat à partir du 12 mai 2021 sur le site de Creator Projects.