222


Commandez-le
Numéro
16

Les immenses sculptures de Louise Bourgeois inaugureront la galerie Hauser & Wirth à Monaco

Art

Après New York, Hong Kong, Londres, St. Moritz, Zurich, Somerset, Gstaad et bientôt Minorque, la méga-galerie internationale Hauser & Wirth continue de s'implanter aux quatre coins du monde. Le 19 juin prochain, elle inaugurera son premier espace à Monaco à seulement quelques pas de l'emblématique Hôtel de Paris Monte-Carlo, avec une exposition personnelle consacrée à l'artiste française Louise Bourgeois.

  • Louise Bourgeois in 1978. Photo: Carollee Pelos / Art ©The Easton Foundation /2021, ADAGP

  • Visualisation: Louise Bourgeois, 'Untitled' (2004) and 'Untitled' (2004). Photo: François Fernandez / Christopher Burke

  • Visualisation: Louise Bourgeois, “Spider” (1996). Bronze, dark patina. Photo: François Fernandez / Christopher Burke

.

1/3

Inauguré en 1864 à deux rues de la mer Méditerranée, l’Hôtel de Paris Monte-Carlo est sans doute l’un des bâtiments les plus emblématiques de Monaco. Sa façade imposante au style Belle Epoque domine la place du Casino, ses palmiers et sa fontaine circulaire – une localisation idéale qui en fait le palace le plus prisé de la principauté, attirant des professionnels, voyageurs et touristes du monde entier. Très prochainement, cette place mythique de Monaco s’enrichira d’un tout nouveau lieu d’exposition et de commerce : une galerie d’art contemporain, nouvelle antenne de la méga-galerie internationale Hauser & Wirth. Car depuis bientôt trente ans, l’empire fondé en 1992 par le couple Iwan et Manuela Wirth, récemment photographiés par Juergen Teller pour Numéro art, ne cesse de s’étendre, inaugurant des espaces aux quatre coins du monde pour présenter ses 80 artistes, parmi lesquels on retrouve des noms aussi prestigieux que Cindy Sherman, George Condo, Pierre Huyghe, ou encore Hans Arp, Eva Hesse et François Morellet. Aujourd’hui, la galerie possède des adresses à New York, Hong Kong, Londres, St. Moritz, Zurich, Somerset, Gstaad, et inaugurera le 17 juillet prochain son nouveau lieu d’exposition à Minorque, dans un ancien hôpital naval situé au sommet de l’île du Roi (Illa del Rei). Mais un mois avant cela, le 19 juin, c’est donc à Monaco que Hauser & Wirth ouvrira d'abord sa nouvelles portes. L'occasion pour la galerie de s’implanter dans le sud de la France, où elle était jusqu'alors absente, mais aussi de se rapprocher encore davantage de ses collectionneurs, comme le rappelle Iwan Wirth : “Tout au long de ses presque 30 ans d’existence, Hauser & Wirth s’est attaché à développer des espaces physiques là où ses artistes et collectionneurs résident – non seulement dans les grands centres urbains de Londres, New York et Los Angeles, mais aussi dans des lieux de villégiatures de légende comme Southampton ou Saint-Moritz. ”

 

Située au sein d’un complexe commercial à seulement quelques pas de l’Hôtel de Paris Monte-Carlocette nouvelle adresse s’annonce déjà prometteuse. Dans sa surface de 290 m2 caractérisée par sa grande hauteur sous plafond, l’espace de la galerie Hauser & Wirth réaménagé par le cabinet d’architecture new-yorkais Selldorf Architects accueille un vaste puits de lumière qui, depuis son toit, offrira une luminosité toute particulière aux œuvres exposées. Pour attirer le chaland dès son inauguration, les galeristes optent pour l’une des plus célèbres artistes françaises, après avoir récemment exposé une sélection de ses œuvres dans leur espace de Gstaad : Louise Bourgeois. La peintre et sculptrice disparue en 2010, dont on retrouvera l’une des célèbres “araignées” – sculpture monumentale en bronze – sur le jardin bordant l’entrée de la galerie, est connue pour ses œuvres explorant le corps comme refuge, la violence du déracinement, du démembrement, ou des relations familiales, tout en étant baignées d’une forte charge érotique. Ici, c’est sur la thématique du couple dans son travail que s’attardera l’exposition inaugurale de Hauser & Wirth Monaco, intitulée “La Maladie de l’Amour”. Les visiteurs pourront y découvrir plusieurs installations et volumes en aluminium suspendus dans l’espace, mais également des œuvres sur papier. De quoi introduire avec panache cette nouvelle adresse de l’art contemporain au bord de la Méditerranée.

 

 

Exposition inaugurale de Louise Bourgeois, “La Maladie de l'Amour”, du 19 juin au 25 septembre 2021 à la galerie Hauser & Wirth, Monaco.