223


Commandez-le
Numéro
14

3 choses à savoir sur Alexis Michalik, nouvelle étoile du théâtre privé

Cinéma

À 38 ans, Alexis Michalik est un artiste complet. Il enchaîne les projets et jongle avec l’écriture, le jeu et la mise en scène sans jamais s’arrêter, comme s'il possédait un heureux don d’ubiquité. Avant que son film, Edmond, ne soit rediffusé ce dimanche sur France 2, Numéro revient sur la vie plurielle de ce prodige.

Alexis Michalik à Paris en 2019 © Joel Saget - AFP

A l’image d’Edmond Rostand (auteur du Cyrano de Bergerac), le héros de sa pièce adaptée au cinéma, Alexis Michalik est l'un des plus grands auteurs de théâtre de sa génération. Mais contrairement à lui, le dramaturge star semble n’avoir jamais essuyé d’échec. Acteur très sollicité, metteur en scène adulé, Alexis Michalik enchaîne les succès et jongle avec mille et un projets. A l’occasion de la diffusion sur France 2 de son premier film, Edmond, ce dimanche 16 mai, Numéro revient sur l’histoire de ce brillant porteur d’histoires, en trois choses à savoir. 

Une représentation d'“Edmond” en 2018 © Théâtre du Palais Royal

1. Un metteur en scène et dramaturge multi-récompensé 

 

Alexis Michalik aime raconter des histoires. Si bien qu’il en a fait son métier, et qu’elles ont fini par résonner dans le monde entier. Depuis le succès de sa première pièce, Le Porteur d’histoires (2013), Alexis Michalik est devenu la coqueluche du théâtre privé. Infatigable, il a écrit et monté cinq pièces depuis 2013, qui lui ont valu trois Molières du metteur en scène, deux Molières de l’auteur et un Molière du théâtre privé. Fort de son expérience d’acteur télé, il s’inspire de la dramaturgie des séries pour attirer un public nouveau au théâtre et tenir en haleine son auditoire. Génie du cliffhanger (technique scénaristique visant à créer une forte attente chez le spectateur) et des histoires à tiroir, il aurait aimé, dans une autre vie, être le showrunner de sa propre série. Edmond (2016), sa seule pièce adaptée au cinéma, a attiré plus de 700 000 spectateurs au théâtre et se jouait encore au moment de la sortie du film en salle, en 2019. Un chiffre exorbitant dans le milieu du théâtre privé. 

Alexis Michalik dans “Kaboul Kitchen“ (2012) © Canal+ / Xavier Lahache

2. Un acteur au don d’ubiquité  

 

Alors qu’il n’a pas encore 20 ans, Alexis Michalik s’illustre déjà en tant qu’acteur dans Juliette et Roméo, pièce d’Irina Brook montée en 2001 au théâtre de Chaillot. S'il commence très vite à créer ses propres pièces, le jeune homme n’abandonne pas pour autant sa carrière d’acteur, qui le conduit rapidement à faire de la télévision, d’abord dans la série Diane, femme flic, puis dans plusieurs autres séries et téléfilms comme Petits meurtres en famille. En 2012, il devient Damien, dans la série Kaboul Kitchen dans laquelle il retrouve son ami d’enfance Benjamin Bellecour (dans le rôle d'Axel). C’est pendant le tournage, au Maroc, qu’il écrit sa première pièce, Le Porteur d’histoire, qui lancera sa carrière de metteur en scène. Ayant cette incroyable capacité à être partout à la fois, il accepte de faire partie de l’équipe de scénaristes de la série pour sa troisième saison, en 2016, alors que sa pièce Edmond entre à peine en scène. Il écrit ainsi deux des douze épisodes de la saison, en co-écriture avec Benjamin Bellecour. Depuis, on a pu le voir jouer sur grand écran dans Mes Trésors (2017), une comédie avec Jean Réno, ou Le Chant du Loup (2019), thriller sous-marin aux côtés de François Civil et d’Omar Sy

© Albin Michel

3. Un jeune romancier remarqué

 

En 2019, alors que trois de ses pièces sont encore jouées au théâtre et que son film, Edmond, vient de sortir au cinéma, Alexis Michalik fait ses débuts en tant que romancier à la rentrée littéraire. Sorti chez Albin Michel, Loin, son premier roman, était à l’origine un projet de série télévisée, finalement devenu un page-turner, riche et dense, de plus de 600 pages, correspondant à près de 10 ans de travail. Roman initiatique, Loin raconte l’histoire d’Antoine, un jeune homme parti faire le tour du monde à la recherche de son père, disparu vingt ans plus tôt, accompagné de son meilleur ami et de sa petite soeur. On y retrouve le goût de l’auteur pour l’aventure et le mystère, qu'il a développé très jeune à travers la lecture des romans d’Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Montecristo). Dans une interview pour Le Devoir, l’auteur explique vouloir produire une oeuvre divertissante et exigeante, se plaçant du côté de ce qu’il appelle “le populaire noble”, à l’image de ses pièces. Reçu très positivement par la critique, Loin a été nommé au prix Renaudot des lycéens ainsi qu’au Prix du roman Fnac. 

 

Edmond (2019), d'Alexis Michalik, diffusé le dimanche 16 mai sur France 2.