Le jeune acteur de Billy Elliot a bien grandi. Dans le film Skin de Guy Nattiv, Jamie Bell interprète Bryon Widner, un américain qui cherche à fuir le groupe raciste auquel il appartient. Recouvert de tatouages symbolisant son appartenance à ce gang néo-nazi, l’acteur partage l’écran avec Bill Camp (The Leftovers), Vera Farmiga (In the Air) et Danielle MacDonald (Every Secret Thing) dans ce film inspiré d’une histoire vraie.

 

Skin ne raconte pas la même histoire que le court-métrage du même nom pour lequel le cinéaste israélien Guy Nattiv a remporté un Oscar en février. Mais les deux œuvres abordent le même problème : la violence des groupes néo-nazis aux États-Unis. Si la date de sortie n’a pas encore été annoncée, Skin a déjà reçu le prix FIPRESCI au Festival international du film de Toronto en septembre.