Advertising
13 Février

Miu Miu dévoile un film puissant sur l'identité queer

 

Dix-neuvième court-métrage du projet Women's Tales – une carte blanche donnée à des femmes réalisatrices par la maison Miu Miu – “Nightwalk” signé par la cinéaste polonaise Malgorzata Szumowska, vient questionner l'acceptation de soi dans la cellule familiale avec, dans les rôles principaux, l'actrice montante Raffey Cassidy (“La mise à mort du cerf sacré”) et Filip Rutkowski (aussi méconnu que prometteur).

par Léa Zetlaoui

  • Construit en 1918, le Village East Cinema affiche une architecture d'intérieur néo-mauresque absolument renversante. Listé au Registre national des lieux historiques, il demeure l'un des derniers théâtres yiddish de la ville de New York et accueillait le mardi 11 février 2020, la projection du dix-neuvième long-métrage du projet Miu Miu Women's Tales. 
     

    Avec ce projet, la maison italienne donne carte blanche à des réalisatrices - parmi lesquelles l'iconique Chloë Sevigny, la regrettée Agnès Varda et la très prometteuse Dakota Fanning - qui à travers une série de court-métrages, célèbrent et questionnent la féminité. Un initiative plus que bienvenue dans une industrie où le pourcentage de femmes demeure insuffisant et où le male gaze (le poids du regard des hommes) fait encore des ravages.

     

    L'invitée de la soirée : la Polonaise Malgorzata Szumowska qui signait en 2012 le poignant Elles, avec Juliette Binoche et Anaïs Demoustier, un film qui abordait la question de la prostitution estudiantine, sujet ultra sensible qui questionne une fois de plus le droit des femmes à marchander leur corps. En observant attentivement sa filmographie, on constate finalement que la femme est souvent - sinon toujours - le sujet principal. Avant de se lancer dans le cinéma, Malgorzata Szumowska, récompensée par un Ours d’argent du meilleur réalisateur à la Berlinale (2015), réalisait déjà des documentaires poignants.

     

    La cinéaste aime mettre en scène des situations réalistes, que l’on retrouve dans le court-métrage Nightwalk, filmé pour Miu Miu et inspiré par Filip Rutkowski - figure queer et travesti dans une Pologne catholique encore ultra conservatrice. Evoluant dans une famille issue des classes populaires, il semble devoir cacher sa vraie nature à sa famille. En parallèle, la jeune Raffey Cassidy – qui a brillé dans La Mise à mort du cerf sacré et Vox Lux –  qui vient d’achever le tournage du thriller The Other Lamb, dirigée par Malgorzata Szumowska, où elle est prisonnière de son cocon bourgeois et aseptisé, avec une mère alcoolique et dépressive.

     

    Au fur et à mesure de leur marche nocture, les deux personnages du court-métrage de Miu Miu Women's Tales vont échanger leur vie et révéler leurs vraies natures. Sans parole et portée par de somptueuses musiques, la vidéo offre de magnifiques gros plans sur les visages et offre une confrontation inattendue entre deux mondes et deux personnalités qui finalement se retrouvent, portées par une lutte commune. Un véritable moment de grâce qui cache un message fort.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising