224


Commandez-le
Numéro
08

“L'amour, accessoires” ou ma vie dans un lovestore

Culture

Et si, pour Noël, vous décidiez d'acheter un sextoy ? Si vous hésitez encore, lisez le premier roman de Fleur Breteau, “L'amour, accessoires”. L'écrivaine de 42 ans, qui a travaillé sept ans dans une boutique spécialisée, nous en révèle le quotidien. Un portrait sur le vif de ses clients et de ses vendeurs, plein d'humour et de charme.

L'amour, accessoires de Fleur Breteau, 288 p., éd. Gallimard.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander… Le premier roman de Fleur Breteau nous infiltre dans le trépidant quotidien d'un vendeur du Passage du désir, célèbre chaîne de lovestore chics et branchés. De ses sept années passées à vendre des sextoys dans cet univers particulier, l'auteur rapporte une foule d'anecdotes et de répliques croustillantes, confessions touchantes, questions insolites et révélations inattendues. “Ça y est, à 68 ans j'ai eu mon premier orgasme grâce au vibro que j'ai acheté ici”.  Plein d'humour et de tendresse, le récit, jamais graveleux, dessine un portrait intime de notre société. Au fil des pages, on apprend aussi les astuces d'Ethan, responsable des boutiques, lorsqu'il a besoin de motiver ses troupes : saisissant prestement l'un des best-sellers de la boutique – une cravache –  il se met à en distribuer des petits coups sur les fesses de clients bien choisis… "Ils adorent ça et ça fait rire toute la boutique." Tour à tour drôle, touchant, ou d'un suspene haletant, le premier roman de Fleur Breteau nous offre une insolite plongée au cœur de la vulnérabilité humaine, saisie avec légèreté et subtilité. Dépaysement garanti.

 

L'amour, accessoires de Fleur Breteau, 288 p., éd. Gallimard.