Gender-fluid, la nouvelle collection Dries Van Noten regarde du côté des icônes du punk qui empruntaient de nombreuses pièces au vestiaire féminin. Les pantalons scintillants rouges sang ou verts et mauves sont enrichis de (fausses) fourrures de renard, posées sur les épaules, tandis que les carreaux se portent en manteau oversize ou sur des chemises fluides pour un look plus Kurt Cobain. Le créateur belge les marie également aux imprimés animaliers, proposant des vestes guépard ou un total look associant chemise léopard, pantalon imprimé tigre et bottes en python.

 

Dans cette logique, les mannequins portent aussi bien des bottines à plateformes que des bottes de boxer, tandis que les vestes à carreaux se parent de sequins. Le créateur repense également la chemise hawaïenne avec des motifs colorés et fleuris apposés à des shorts, des hauts, et même des doudounes. Des parkas et bombers inspiration militaire et des ensembles sobres en laine noire apportent une touche plus sérieuse aux imprimés burlesques, contrastée par des acccessoires décalés et pleins d’humour tels que des ceintures en fourrure ou des chapkas réalisées dans le matériau des doudounes.